IMG_0825

Quelles vérités ?
 
Quand tout nous tourneboule dans nos vies agitées
On s’accroche par force à quelques vérités
Pour pouvoir y survivre avec sérénité
Mais pourtant même ça peut nous être enlevé.
 
Il en est de ces gestes que l’on a bien classé
En gestes plein d’espoirs ou gestes bien trop noirs
Comme donner la vie au tendre nouveau né
Au contraire l’enlever à l’ennemi d’un soir.
 
Le don est évident quand on donne la vie
Le crime est patent quand on l’ôte à autrui
Pourtant le don parfois est source de douleur
Et le second parfois un geste sans fureur.
 
Il est de ces enfants marqués dès la naissance
Qui héritent de maux cruels pour une enfance
De ces êtres touchés par la malédiction
Dans leur chair éprouvés par des malformations, 
 
Une vie de souffrances et de difficultés
Pour ces enfants hélas souvent diminués
Pour leurs parents aussi plongés dans l’affliction
Qui se sentent coupables mais se montrent si bons.
 
Pourtant ce sont des vies pleinement innocentes 
On doit les respecter, les entourer d’amour
La dignité humaine elle est là au centre
C’est tout à son honneur et sous son meilleur jour.
 
Lorsque un de nos proches n’en peut plus de la vie
Qu’elle n’est que souffrance et n’apporte qu’ennui
Souvent il nous supplie de l’aider à partir
Pour mettre fin enfin à sa vie de martyre,
 
Le geste de compassion celui que l’on se doit
Par amour et courage devant cette détresse
D’oser alors offrir surmontant sa faiblesse
Est un geste d’amour quoiqu’en disent les lois.
 
C’est ainsi que l’amour est bien la seule loi
Celle de respecter la vie quelle qu’elle soit
A chacun de choisir la règle qu’il doit suivre
Selon les convictions que son cœur lui délivre.
 
Pierre-Jean BOUTET
cambredaze.canalblog.com