image

En capilotade
Parfois au lendemain d'une longue balade
Les muscles fatigués, partout des courbatures
J'ai vraiment l'impression d'une déconfiture 
Quand je sens tout mon corps, en capilotade.
De même au lendemain d'une longue algarade
Quand je suis acculé au bord de la rupture
Que j'entrevois la fin d'une belle aventure
Lors je sens tout mon cœur, en capilotade.
Et à d'autres moments de nos vies cavalcades
Quand on en a assez d'agir contre nature
Qu'on aimerait sortir de la caricature
Alors on voit nos sorts, une capilotade.
Même quand on prend tout comme à la rigolade
Que l'on est pas sérieux, qu'on frôle les bordures
Qu'on joue sa vie au jeu, ou que l'on joue les durs
Parfois on dérape,  en capilotade.
Quand approche la fin de la longue escapade
Qu'il n'y a alors plus rien, en termes de parjures 
Que l'on a tout connu, des vertes et des pas mûres 
On aimerait pas finir, en capilotade.
Pierre Boutet
cambredaze.canalblog.com