03 mars 2019

Réhabilitons les barbouzes.

    Réhabilitons les barbouzes   On les comptait jadis par poignées de douze  En ces temps reculés où régnaient les barbouzes Ces époques obscures où c’est à flots qu’le flouze Aimait la politique à ce point qu’il l’épouse.   Personnages masqués jouant des rôles troubles Étant des diplomates même parfois les doubles À travers des missions que bien sûr on camoufle  Et qu’on ne peut mener si on est en pantoufles.   Voilà que tout soudain il est ressuscité  Il a même un nom public et... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 mars 2019

Le nombril.

Le nombril Pourtant ce n’est grand chose voyez ce petit creux Juste la trace qu’on garde d’un paradis heureux La marque du cordon qui nous y reliait Lorsque dans la matrice encore on baignait. Combien ne s’en guérissent de ce qu’ils ont perdu  Et sans cesse contemplent ce qui hélas n’est plus Au lieu de regarder le monde autour d’eux Ils trouvent leur propre être sans doute merveilleux. Ils croient que c’est le tout quand ce n’est que partie Ils pensent qu’ils sont tout quand ils sont si petits  Le nombril... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 mars 2019

Réhabilitons le balai de chiottes.

Réhabilitons le balai de chiottes. Que voilà un balai qui n’a pas les chocottes Je vous parle ici de ce balai de chiottes Que vous ne maniez que vêtu de vos bottes De peur d’en recevoir jusques à vos quenottes. C’est un fier instrument qui ne joue les chochottes Car il y va franco cela bien on le note Dans les moindres recoins il va traquer les traces Que vous avez laissées et vite les efface. Grâce à lui c’est chacun qui peut ainsi laisser Propre derrière lui ce lieu où il chiait Faïence brillante et si... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 15:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 janvier 2019

Réhabilitons la guêpière.

  Réhabilitons la guêpière  Combien vous appréciez messieurs cette guêpière Qui fait la taille fine à la moindre rombière Qui poitrine et hanches moule tout aussi bien Que ferait le sculpteur qui en joue de ses mains. Prenez garde pourtant que ce ne soit guêpier  Car la belle est forte à vous affrioler Exposant au balcon tous ses plus beaux appâts  Offrant à son mignon tout ce qui est plus bas. Vous prendrez un gai pied à effeuiller la belle  Enlevant le corset comme les jarretelles  ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 août 2018

Ne réhabilitons surtout pas le martinet

  Ne réhabilitons surtout pas le martinet Jadis il y avait au mur dans les maisons Un petit martinet dont usait à foison Chaque fois qu’il fallait faire entendre raison Aux désobéissants qu’ils soient filles ou garçons. C’était un vrai fouet, employé à fesser Tous ceux qui lors ensuite avaient à confesser Leurs petites erreurs comme leurs mauvais coups  Sans pouvoir prendre hélas leurs jambes à leur cou. Il avait des lanières qui laissaient sur la peau De longues traces rouges qui cuisaient sans repos ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 août 2018

la cause est entendue

  Réhabilitons le coup de pied au cul La cause est entendue ! Qui n’a un jour ou l’autre cette phrase entendu Je crois bien qu’il mérite un coup de pied au cul Pour dire que le sire se montre mollasson Et aurait bien besoin d’une bonne leçon. On en voit qui se traînent sans se donner du mal Sont toujours à se plaindre que pour eux tout va mal On aurait envie de leur dire c’est normal Tu ne fais vraiment rien pour entrer dans le bal ! Et pour les stimuler, il faut les secouer En allant même parfois jusqu’à... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 août 2018

Rodéo

  Réhabilitons la bête à deux dos, Rodéo. Ce fut longtemps mystère lorsque j’étais marmot De savoir ce qu’était cette bête à deux dos Les adultes en parlaient souvent à demi mot Déguisant par malice sur elle leur propos. J’ai feuilleté les pages de l’almanach Vermot En y cherchant la clef de ce secret si clos Jusqu’à ce que enfin je devienne un ado Qui se mit à rêver à la bête à deux dos. Je compris que jamais ne fallait se mettre à dos La fille avec qui on veut être à deux dos Ce n’est pas semble-t-il en... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 août 2018

Réhabilitons le pyjama

  Réhabilitons le pyjama ? Tout petit m’en souviens je l’entendais déjà  Pierre va te coucher et met ton pyjama ! Quand l’envie de dormir tout soudain vous abat Vous êtes plus pressé de rejoindre vos draps. Mais voilà par chez nous, c’était une coutume D’aller le soir au lit vêtu de ce costume Qui vous grattait parfois, mais qu’on met je présume  Sous prétexte dit-on que tout nu, on s’enrhume. J’ai appris qu’il en est qui s’habillent ainsi Pour aller au combat sur quelque tatami Le vêtement est... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 août 2018

Le cornichon

  Réhabilitons le cornichon Il n’a pas l’apparence d’un tout joli bichon C’est un humble légume appelé cornichon Malgré ce nom propice à des évocations  Il n’a pas su d’Eros retenir l’attention. À celui que l’on aime sans le traiter de con On préfère lui dire mon pauvre cornichon Avec dans la voix un peu de compassion Pour qui hérite d’un titre tourné en dérision. Souvent à l’origine on parlait du cocu Lui qui porte des cornes sans en avoir rien su  On lui colla l’image du légume ventru Orné hélas... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 août 2018

La bougie

  Réhabilitons la bougie. On connaît cet objet familier entre tous Qui brille quand c’est noir alors un peu partout Dont la flamme éclaire chichement mais bien mieux Que ne fait l’allumette consumée par le feu. La bougie dont la cire coule en larmes nacrées  Sur le pied du bougeoir où elle est plantée  Celle qui par centaine brûle au fond des églises Lorsqu’on veut qu’un vœu bientôt se réalise. Mais il est des usages qu’en font dit-on des vierges Lorsqu’elles montent au ciel à cheval sur un cierge ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]