08 juillet 2017

Grandeur

Grandeur   Je pourrai en tisser bien des allégories Pour chanter mon amour de la belle patrie Evoquer ce passé que l’on veut si glorieux Effacer quelques tâches sur le front de nos dieux,   L’époque n’a plus rien des envolées épiques Qui poussaient nos anciens à des actes héroïques Elle n’affiche plus que violences sordides Tristes idéologies aux desseins trop morbides.   Qui pourra susciter de nouvelles espérances Pour des engagements qui aient de la... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 22:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 juillet 2017

Hier et demain

Hier et demain Celui qui voit le monde pour la première fois Ne le verra jamais comme était autrefois Il n’a pas de regrets alors de ce qu’il fut Le regard de l’enfant est le seul qu’il a cru. Nous vivons tous ainsi avec cette expérience Pour les uns paradis pour les autres, souffrance Ce que nous recherchons demeure notre quête Différentes comme sont les choses dans nos têtes. Dès lors autant de mondes qu’il y a de regards Il ne faut qu’on s’étonne de ces choix de... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 22:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 juillet 2017

Piège mortel

Piège mortel Le lent cheminement dans le pays d’absence Arpentant mille voies habitées de silence Poids de la solitude qui pèse à tout instant La seule certitude quand s’étire le temps. Sur la carte ouverte sont imprimés les doutes N’existe plus de trait parallèle à sa route Chaque pas se répète sans rencontrer d’écho Chaque souffle se perd dans un air sans tempo. L’âme est en conversation avec elle même On s’invente une amie pour ne devenir fou L’esprit tourne... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 22:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 juillet 2017

L'esprit dans paix

L'esprit sans paix   Quand elle s'insinue la caresse du doute Comme une langue fine qui chercherait sa route Quand vient se fissurer la belle certitude Quand sont ainsi troublées toutes nos habitudes   Que vite se lézardent alors ces édifices Que nous avions construits sur de simples artifices Combien s'estompent aussi avec eux les délices Que nous avions conquis à coup de sacrifices.   L'ambiance était sereine, le calme plat régnait Retentit la... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 21:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 juillet 2017

Provocation

Provocation   C'est dans un autre style que je veux la griffer Cette vie sans principe que celui d'avancer On ne peut la haïr lorsqu'on n'a d'autre choix Que de la vivre à fond quelle que soit sa voie   Je comprends que d'aucun la dénigre et vomisse Surtout s'ils n'ont connu pas un de ses délices S'ils ont bu l'amertume au creux de son calice Ou dû pour subsister subir des sacrifices.   Je torture mes mots et je plie donc mes phrases Pour dire leur... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 21:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 juillet 2017

Les anciens tourments

Les anciens regrets   Ne reviens pas sans cesse sur ces anciens tourments Ne vois-tu qu'ils te blessent encore maintenant ? Efface ou enfouis les, mets les derrière toi Si tu ne t'y résous, auront raison de toi.   Oublie donc ces querelles qui n'occupent que toi Comme vieilles rengaines elles se jouent de toi Inscrit donc au passif toute chose qui pèse Tu seras plus léger, tu en seras fort aise.   Le passé est richesse quand il ne plombe pas Ces heures... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 21:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 juillet 2017

Où es-tu ?

Où es-tu ?   Où es-tu liberté ? Dans cette faculté que j'ai à me mouvoir Dans la voie où je vais si c'est en mon pouvoir? Serait-ce dans mes gestes ou bien ma volonté Que tu te niches toi ma chère liberté ?   Mais qu'es-tu liberté ? Dans cette possibilité que j'ai de m'exprimer De dire ma parole sans qu'elle soit bridée D'exposer ma pensée sans qu'elle soit empêchée ? Est-ce là que tu es ma chère liberté ?   Mais si mes gestes sont produits par... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 juillet 2017

Le semeur de bonheur

Le semeur de bonheur   J'ai mis dans mon gros sac un peu d'eau et de pain Aussi la couverture pour n'avoir froid ou faim Puis j'ai taillé la route sans tourner la tête Laissant derrière moi mes échecs et mes dettes.   J'ai eu beau tout tenter, essayer bien des pistes Tout m'a été fermé, je trouve ça bien triste C'est un pays fermé qui n'aime les artistes Qui les met tout en bas, tout en bas de sa liste.   Qu'importe après tout ailleurs il y a des coeurs ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 juillet 2017

Que règne la douceur

Que règne la douceur   Pourtant que la douceur n’est que délectation Que l’amour éprouvé ou reçu est vrai don Pourtant que vivre en paix est une aspiration Oh combien naturelle et fille de raison   Pourquoi violences et peurs sont partout souveraines Pourquoi éprouve-t-on pour l’autre tant de haine Nous n’avons pas vaincu ces sentiments primaires Qui viennent de ces âges, de ces anciennes ères.   La guerre c’est la mort, pourquoi faire du tort Quand... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 juin 2017

Faux semblants

Faux semblants Il m'a dit à demain sans me serrer la main J'ai senti la froideur dans son ton si chagrin J'ai compris sur le champ qu'il n'y aurait de suite À ce dernier contact que c'était une fuite. Elle m'a dit peut-être mais elle disait jamais Se moquant bien sans doute que autant je l'aimais J'ai compris à l'instant la mort de mes espoirs Et que entre elle et moi c'était fin de l'histoire. Il m'a dit je veux bien, on verra ça plus tard Et aux calendes grecques il y a tant de placards J'ai compris dans ces mots qu'il... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 15:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]