30 octobre 2019

Vertiges

  Vertiges Regarde au fond de toi, à avoir le vertige  Peut être y verras-tu, comme chardons sur tiges, La colère et la peur, hérissées de piquants Qui poussent en sourdine et toujours t'irritant. Ce malaise sournois qui souvent t'envahit Cette gêne que tu sens, parfois en toi planer, C'est de la qu'elle vient, et c'est là qu'elle naît. Pose-toi la question, qui me menace ici ? Tu redoutes tant de choses, quant à ton avenir Tu as tant de questions, que tu veux retenir. Tu cherches explications, faciles à... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 octobre 2019

La dose et la valeur

La dose et la valeur Tout n’est-il pas en fait dépendant de la dose Ou de l’intensité dans ce qu’on nous propose ? N’en est-il pas ainsi vraiment de toutes choses, Et par quelques exemples, je défends cette cause. On se plaît, c’est acquis, à opposer entre elles L’ombre et la lumière, et à préférer celle Qui brille de ses feux et chaque chose éclaire  Vouant aux gémonies, l’autre voire en enfer. Pourtant il est des ombres que l’on dira propices À protéger la sieste qui est un vrai délice  Comme il est des... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 octobre 2019

Le but et le chemin

  Le but et le chemin. J’en connais qui se rendent un jour à Compostelle Pèlerins d’occasion qui se trouvent des ailes. Ils vont à ce qu’ils disent y trouver une paix Qu’ils ne trouvent ailleurs, alors ils vont marcher. Mais combien de chemins, de sentier ou de pistes Conduisent aussi bien à ce lieu que tous citent ? Qu’on peut bien parcourir à longues enjambées  Comme s’y promener sans être trop pressés. Un peu d’imaginaire et quelques rituels Une once de sacré et de spirituel. Ça permet d’avancer et de... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 octobre 2019

Trop petit ?

  Trop petit ? Je suis bien trop petit pour changer quelque chose Ce monde est immense, je n’y suis pas grand chose Ainsi dira celui qui va baisser les bras Et aller se cacher tout au fond de ses draps. N’est-ce pas de l’orgueil que de se croire fort  Ou de la lâcheté à ne faire d’effort ? N’est-ce pas trop facile de dire je ne peux pas Quand c’est bien à chacun pourtant de faire un pas. Avez-vous déjà vu ces grandes fourmilières  Qui sont dans les forêts des formes familières  Regardez y courir... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 octobre 2019

Deux chemins

  Deux chemins. Qui n’a jamais souhaité être plus que lui même  Parvenir à grandir comme un phénomène, Se trouver affublé de pouvoirs et de chances À cela j’en suis sûr beaucoup de gens y pensent. Combien faut-il de temps à toutes nos limites Pour s’imposer à nous, quand on ne les invite ? Bien sûr les repousser, ça fait partie du jeu Aussi les accepter est un tout autre enjeu. Dépassement de soi, que voilà un programme Croire à ces valeurs, comme un épigramme ? S’accepter, s’élever, voilà ce que propose ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 octobre 2019

Les fourches caudines

  Les Fourches Caudines. Combien d’hommes sur terre qui se sont égarés  En croyant bien de suivre de fausses vérités ? Combien d’esprits inquiets mais fort peu cultivés  Ont cru à des sirènes qui les ont fourvoyés ? Voir midi à sa porte, ignorant d’autres voies  Ne connaître de l’ordre que celui que l’on voit N’avoir d’autres devoirs que protéger les siens  Croire l’autre ennemi, ou pire qu’il n’est rien. Évoluer sur une toile tissée de rares liens N’avoir dedans sa voile, que le vent d’un... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 octobre 2019

Tant de désirs !

  Tant de désirs. Tu ne sais plus bien sûr où donner de la tête  Tant de choses te tentent, dont tu veux la conquête.  Tu as tant de désirs, que tu cours après eux Sans pouvoir les saisir, pour qu’ils te rendent heureux. Même lorsque tu tiens, dans tes mains, l’un d’entre eux, Tu ressens frustration de n’en avoir pas deux. Sans cesse tu te bats, pour en avoir bien plus Jamais tu n’abandonnes, tu veux d’autres bonus. Les anciens te diraient, que tu as de grands yeux Bien plus grands que ton ventre, que... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 15:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 octobre 2019

Tant de vérités !

  Tant de vérités ! Combien la vérité est difficile à dire Prétendre la connaître n’est-ce cela le pire ? Tant sont de vérités, selon le point de mire Que n’en détenir qu’une, ça ne saurait suffire. Qui ne s’est pas forgé de fortes convictions Qu’il s’en ira défendre au besoin par passion, Mais sans réaliser que cette obsession En heurtera une autre qui défend son bastion ? Quelle compréhension a-t-on d’un point de vue Dès lors qu’on considère, que seul ce que l’on croit Mérite d’être entendu ou d’être défendu ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 octobre 2019

Barbichette.

Barbichette.Je te tiens tu me tiens par la barbichette Combien cette contine lorsque j’étais enfantM’amusait, je riais et j’étais à la fête Quand j’y jouais souvent avec ma maman.À présent je suis grand et j’en ris beaucoup moinsÀ voir la société jouer comme gaminsChacun montrant à l’autre, le prenant à témoin Combien il est utile et a de grands besoins.Quand ce n’est les routiers, c’est les électriciensOù les ambulanciers, les conducteurs de trainLes profs, les infirmiers, les taxis, les pêcheurs Ou bien les... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 octobre 2019

Ragots

Ragots. Dans les replis farouches des colères ancestrales Naissent les coups de fourche à un monde idéal  Dans les haines transmises par des aïeux frustrés  Couvent toutes les crises dont on a le secret. Tous nous sommes héritiers de ces tristes histoires De ces rivalités dont beaucoup tirent gloire Nous fûmes tant bercés par des mythes absurdes Que nous les acceptons, fut-ce par habitude. Combien donc de ces voiles, il faudra déchirer Pour entr’apercevoir un bout de vérité  Et combien sur la toile,... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]