19 novembre 2017

À deux fois

À deux fois. C'est souvent à deux fois qu'il nous faut regarder  Pour apprécier des choses qu'on préfère écarter  Tant nous sommes imprégnés voire conditionnés  Par des gestes appris et des peurs inculquées. Garder un regard neuf est un choix essentiel Pour qui voudra percer le vrai sous le formel Pour qui a pour projet de saisir le réel  Derrière des barrières bien trop artificielles. Quand notre éducation nous donne bien des clefs Elle verrouille aussi quelques chemins masqués  Le fruit de... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 novembre 2017

Une course sans fin

Une course sans fin   Pouvoir et turpitudes sont si souvent alliés Est-ce là ce pourquoi ils nous ont fascinés De tous temps il y a eu des puissants dépravés Comme si le pouvoir toujours les corrompait.   Nous dans le même temps que nous les condamnons Nous sommes admiratifs des fruits de leurs passions Des richesses immenses dont ils font provision De ces mœurs dissolues dont ils sont les champions.   Par le sang, par le sexe, par ce qui brille et l'or ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 18:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 novembre 2017

Seul maître de son corps

  Seul maître de son corps Si l’amour est heureux quand bien il nous inspire Les plus vibrants hommages à celles qu’on admire Lorsqu’il n’est que désir, qu’il lui faut assouvir Ce sont alors ces gestes que l’on doit tous bannir. S’ils ne s’esquissent pas en toute intimité  Avec celui ou celle qui les a acceptés  Ces gestes ou ces mots ne doivent voir le jour Leur seul terrain de jeu est celui de l’amour. Hors d’une relation partagée et voulue Ces gestes sont proscrits et ces mots sont indus Si les... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 novembre 2017

Légion d’honneur

  Légion d'honneur Ils ne sont pas légion ceux qui ont du mérite  D'avoir agi en bien pour d'autres intérêts  Que les leurs d'abord ou que leur réussite  Et d'avoir eu pour but tout simplement d'aider D'être utile à autrui ou même à leur pays Sans souci d'obtenir la moindre récompense Ceux là sont peu nombreux, moi du moins je le pense, J'en ai très peu connu qui agissent ainsi. Ils sont pourtant légion ceux à qui chaque année On fait l'honneur insigne d'attribuer médaille  Quand bien même... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 octobre 2017

Un bonjour

  Un bonjour Au moins dire bonjour, pour qu’au moins l’autre existe Dire au moins quelques mots quand on croise sa piste Plus que de la courtoisie c’est de l’humanité  Reconnaître que l’autre puisse aussi exister. Marque élémentaire d’une once de respect  Celui qu’on doit à l’autre quand on est éduqué  Comme un être social membre d’une tribu Qui porte le nom d’homme d’abord comme attribut. Lui accorder quand même, même un simple regard Attendre en retour un minimum d’égard  Échanger par cela... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 octobre 2017

Si petit

Si petit Je me sens si petit devant tous ces problèmes  Si insignifiant dans ce monde où se mènent Les milles sarabandes qu'imaginent les hommes Parfois je me demande où nous allons en somme. Si souvent spectateur, si peu je suis acteur Il a tant de moteurs pour nourrir tant de peurs Je verse bien des pleurs, j'ai pourtant du bonheur Devant tous les malheurs, j'ai encore du coeur. Dans ce coin où je vis, presque un paradis  Arrivent en sourdine, quelques échos d'ailleurs Faciles à ignorer, du moins c'est ce... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 octobre 2017

Pulsions

Pulsions Une lèvre impatiente d'un baiser qui s'attarde Une main sans pudeur qui son geste ne farde Un corps déjà tendu vers une délivrance  Un souffle retenu en toute impudence, Lorsque nous nous aimons nous ne sommes nous mêmes Nous sommes dans l'ailleurs là où nos sens nous mènent  Des êtres primitifs, des êtres nus et bruts Depuis la nuit des temps qui ont un même but. Assouvir la passion dont nous sommes enflammés  Vivre jusqu'à l'ivresse ses pulsions déchaînées  Puis retrouver ce calme, cette... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 13:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 octobre 2017

Sens interdits

Sens interdits La vie n'est-elle faite que de mille interdits De ce qu'on nous empêche dès que l'on est petit  Il est bien plus facile de fermer une porte Que d'ouvrir un chemin, celui qui vous importe. On peut multiplier les lois à l'infini Ce n'est pas cet outil qui à lui seul suffit C'est à chacun de nous bien sûr de décider  Savoir si c'est la peur qui devra nous guider. Dès lors qu'on a compris le premier des principes Facile à énoncer, d'abord ne pas nuire, On a la liberté, c'est vrai nom d'une pipe ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 13:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 octobre 2017

Sur commande

Sur commande Quand l'a-t-on vu trembler la main du noir bourreau Quand sa hache tombait jadis sur le billot ? Jamais larme n'a du sous son masque couler Quand au cou du pendu la corde il nouait. Le doigt sur la gâchette du soldat embusqué  Hésite-t-il un peu avant que de tirer Sur l'ennemi là-bas qui vient de se montrer Qu'une balle au front ira bientôt frapper ? La gorge du président est-elle un peu serrée Qui envoie à la mort des soldats bien armés  Au nom de ces valeurs et principes sacrés  Au nom... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 octobre 2017

Une vie de rêves

Une vie de rêves  Je voudrai comme vous vivre une vie de rêve  Alors que de ma vie d'autres peut être en rêvent  Au lieu que d'apprécier ce que j'ai moi déjà  Pourquoi me faut-il donc espérer plus que ça ? Le drame de beaucoup c'est vouloir toujours plus  De n'être satisfait de ce qui leur a plu De regarder ailleurs, d'envisager plus tard Plutôt que de goûter le présent sans retard. Sous le toit où je vis ne suis-je pas très bien ? La famille que j'ai compte-t-elle pour rien ? N'ai-je de bons... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]