27 août 2016

Aveugle

Aveugle   Prends moi par la main, je ne vois plus bien Pourquoi ce chemin qui ne mène à rien Tiens moi fort la main, je ne sais plus bien Quel est le chemin, dont je ne sais rien.   Pendant très longtemps, droit je suis allé Vers mille et un buts que me suis fixés Lors je croyais bien savoir où j'étais Et aussi bien sûr ce que je voulais.   Je ne me posais de questions alors Que pour avancer, arriver au port Ne m'interrogeais que sur le comment ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 06:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 août 2016

Parenthèse

  Parenthèse  Mouvement sous le drap, je vois surgir un bras Prolongé d'une main qui sitôt me caresse Je ne puis résister, à l'acte de tendresse Je pourrais ronronner si j'étais bien un chat. Un réveil en douceur dans un matin sans stress Rien qui vient me troubler, il n'y a rien qui me blesse Lors Je me laisse aller, détendu sous la main Qui frôle ainsi ma peau, comme un gant de satin. De très légers frissons secouent mon corps charnel J'aime la sensation d'être précieux pour elle J'aime ses attentions... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 août 2016

Las

  Las Je suis bien las de t'attendre Ton cœur m'aurait-il donc trahi ? Les nuages dans le ciel cendre Indifférents à notre vie Ton cœur m'aurait-il donc trahi Un peu lassé de cette attente ? Indifférents à notre vie Ils vont en procession lente Un peu lassé de cette attente Je doute aussi de ton amour Ils vont en procession lente Qu'il fasse nuit, qu'il fasse jour. Je doute aussi de ton amour M'en as-tu laissé la preuve Qu'il fasse nuit, qu'il fasse jour La bourrasque semble veuve. M'en as-tu... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 06:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 août 2016

Amour discret

Amour discret J'aime jusqu'à ton ombre qui court sur mon chemin J'aime jusqu'à ce vent que tu déplaces en vain J'aime surtout ton rire qui s'égrène le matin Quand j'entends sous la douche glisser ton gant de crin. J'aime ces gloussements que tu émets parfois Quand une chose drôle provoque cet émoi  J'aime quand tes cheveux flottent si librement Qu'il font devant tes yeux comme un rideau mouvant. J'aime même de loin reconnaitre ton pas Quand enfin tu reviens et te souviens de moi J'aime jusqu'aux textos que... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 août 2016

L'un et l'autre

  L'un et l'autre Si tu oubliais mon nom, je perdrais la raison Je ne serai plus rien sans toi dans la maison Tu fais partie de moi depuis tant de saisons Que j'ai  tout oublié d'avant notre liaison. Au fil de cet amour qui s'est si fort tissé  Nous sommes devenus comme inséparables  Certains disent que nous sommes indissociables Pourtant si différents et même dissemblables. Tu es devant mes manques, le meilleur complément  Je suis face à tes doutes, l'élément rassurant, Seuls ou isolé,... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 août 2016

Le dur et le doux

Le dur et le doux Oh que j'aime le doux de ton sein sur ma joue Que j'aime le satin de ta peau qui m'enjoue Oh comme j'aime ça et comme aussi j'en joue Il n'est pour mon bonheur aucun besoin d'ajout. Oh comme il est dur de forcer sa nature Comme il est difficile de donner en pâture Ce doux jardin secret, cette douce créature  Ces instants de bonheur sans aucune rature. Oh que j'aime ce flou qui est dans ta chevelure Que j'aime ce regard que tu as quand tu es sûre  Oh comme j'aime ça et comme ça me... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 août 2016

Braises

Braises Je préfère être sourd que de risquer d'entendre Un jour sortir ces mots de tes lèvres de cendres Ces paroles maudites qui viennent sonner le glas De ces amours meurtris, qui n'ont sauté le pas. Sommes-nous à l'abri de ces vides de l'âme  Quand nous avons connu,maints retours de flamme ? Sommes-nous vraiment sûr, que l'amour qui nous lie Ne prendra pas un jour, le chemin de l'exil ? À croire à l'évidence de nos chauds sentiments Nous risquons de ne pas résister aux grands froids Ceux qui peuvent... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 18:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 août 2016

Pulsions

Pulsions   Comme trait de flèche, qui percerait le cœur De ceux que l'on grave, dans l'écorce du temps Comme jet de lumière, qui embrase l'âme Comme fait le soleil, qui joue avec la flamme   Comme puissant geyser, éparpillant ses eaux En riches semences, fertilisant les sols En torrent de lave, dévalant les coteaux Comme une avalanche, de feu et de lucioles.   Je viserai ton cœur, convoiterai ton corps Avec la même ardeur, qui anime un chercheur... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 21:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 août 2016

Pour la vie

  Pour la vie je me souviens de ce mariage Autre temps et autre âge  Où le hasard m'a tout donné  La chance de te rencontrer. J'étais si jeune en ce temps là  La maladresse était là  Pourtant tu m'as bien fait comprendre Que ton cœur il était à prendre. Pendant des heures avons joué  Comme des enfants fous dans les près Quand il fut l'heure de nous quitter J'ai eu courage de t'embrasser. Pendant des mois on s'est écrit  Laissant parler nos cœurs épris Tout doucement on... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 juillet 2016

Inaccessible

Inaccessible Noyé corps et âme dans l'eau de ton regard Un pauvre cerf qui brame tout en gardant l'espoir Qu'une petite flamme naîtra dans ces yeux clairs Pour repêcher mon cœur avant qu'il ne se perde. Suis tombé captivé par ton allure fière  Que ce vrai port de reine, altière, te confère Par cette ombre qui plane comme un sombre mystère  Sur ta présence ici au milieu du désert. Il y a tant de noblesse dans ta simplicité  Quand tu vas et tu viens parmi ces réfugiés  Au milieu de ces tentes qui... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]