06 février 2016

Dans l'encre de tes yeux

Dans l'encre de tes yeux Je trempe ma plume dans l'encre de tes yeux Pour laisser des traces de nos jeux amoureux Riches arabesques dessinées par nos corps Sur musiques mauresques qui jouent leurs accords. Les ombres qui s'agitent dans le clair obscur Éclats de nos peaux claires sur le sombre des murs Donnent à deviner les élans torrides Qui rapprochent nos chairs, nos bouches avides. Le joli combat qui se noue sur ces draps Froissés par les ébats, de nos jambes, nos bras Nos souffles rauques et courts ajoutent le... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 février 2016

Regrets

Regrets L’aube a éclairé de ses pâles lueursTôt ce petit matin, ma démarche est molleLes yeux tout embrumés des miasmes de l’alcoolA tâtons j’ai marché, puis suis tombé en pleurs. Non je n’ai pas rêvé, elle est bien partieHier, quand sans un mot, elle a fait ses valisesElle a emporté peu de choses à vrai direAvant que d’appeler pour finir un taxi. Elle m’a regardé de ses yeux furibondsJe n’ai pas bien compris, mon cœur a fait des bondsElle semble me reprocher une faute impardonnableJ’ai beau chercher en moi, je ne suis pas... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 février 2016

Quand elle s'eloigne

Quand elle s’éloigne Parfois quand elle s’éloigne, j’ai comme un vague à l’âmeComme si l’élastique qui unit nos deux cœursSe distendait soudain, menacé de se romprePar quelque coup du sort qui me rendrait bien sombre. Cela est anodin que de se séparer Pour quelques brefs moments, par la nécessitéChacun a bien sa vie, ne peut rester collerA l’autre sans arrêt comme moule à son rocher. Mais quand elle s’éloigne, j’ai comme un vague à l’âmeComme si on rognait avec une fine lameLe lien qui reliait pourtant si fort nos cœursNotre... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 15:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 janvier 2016

Ébats

  Ébats Et vous a-t-on conté les amours légendaires  D'Esmee et Adonis, aussi beaux que des dieux Qui dans les temps enfouis sous milliers de légendes Ont défrayé les moeurs à un point qu'il faut taire. Leurs amours débridées réveillaient des passions  Qu'on aurait préféré voir masquées par les ombres Au vu au su de tous ils prenaient positions Qui d'habitude se nouent plutôt dans la pénombre. Était ce la beauté de ces corps si parfaits Qui déclenchait ainsi la colère des jaloux Ils étaient si altiers... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 janvier 2016

Semailles

Semailles Quand je l'ai rencontrée, sans que j'y prenne garde Elle a dans mon cœur, peut être par mégarde Semé une graine d'amour qui y a prospéré  Qui depuis a poussé et a pris ses quartiers. Elle a beaucoup grandit et fait de beaux bourgeons Puis comme un bel arbre a donné floraison Depuis autour de moi je répands à foison Les fleurs de cet amour dont j'ai fait provision. Avec beaucoup de soin elle entretient son arbre Elle veille sur mon cœur, de peur qu'il ne se cabre Elle se tient sous son ombre et y trouve... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 janvier 2016

Amours interdites

Amours interdites   Des ombres sur le mur, en forme d’arabesques D’un riche moucharabieh que le soleil projette Une ombre se déplace, se glisse à contre jour Tout contre la fenêtre elle regarde la cour   Un homme est assis et il y joue du luth  Un autre l’accompagne jouant dessus sa flûte Les sons plaintifs s’élèvent jusqu’à la belle captive Elle se fait furtive, elle est si attentive   La musique qui vient à ses oreilles chastes Elle lui est destinée au milieu de ce faste Notre jolie princesse, au... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 13:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 janvier 2016

Petit salaud, pauvre cocu

Petit salaud, pauvre cocu Tu voudrais bien qu’elle te retienne, qu’elle crie, qu’elle supplieMais voilà qu’elle se tient tranquille et qu’elle souritA quoi t’attendais tu, quand tu lui a apprisQue votre couple uni, il était bien fini. Tu craignais qu’elle souffre, tu es presque déçuTu te disais je pense qu’après avoir vécuTous les deux tant d’années sans même vous séparerElle serait effondrée quand tu vas la quitter. Tu n’as pas vu les signes qui pouvaient t’alerterTout à tes aventures, à les dissimulerTu n’as vu sa jeunesse... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 21:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 janvier 2016

Le beau pays

Le beau pays Il est un beau pays, un pays de conquête Il y a longtemps déjà j'y suis parti en quête De l'amour d'une vie, d'une femme de cœurCelle qui j'en suis sûr devait faire mon bonheur. J'ai suivi les méandres de la carte du tendreJ'avoue bien trop pressé pour seulement attendreJ'y ai fait des rencontres, trouvé un cœur à prendreMais cet amour trop vif n'a laissé que des cendres. Lors j'ai du patienter avec la solitudePour seule compagnie devenue habitudeAlors que tout espoir avait dû me quitterVoilà qu'un jour béni, toi je... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 20:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 janvier 2016

Jeux de dieux

Là je sens sous ma main sa peau douce opaline J'en suis le moindre grain, je la sais si câline Quand ses œillades se font alors moins assassines Quand elle cède enfin ma jolie capucine. Ses doigts cherchent à saisir mon émotion intime Ils se glissent habiles à réveiller mes sens Son toucher est ardent, ses caresses divines Je suis à bout de nerf, je suis à bout de sang. Nous montons doucement les notes de la gamme Nous jouons ces arpèges sur nos cordes sensibles Nous savons ces morceaux aller droit dans la cible Nous sommes les... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 18:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 janvier 2016

Tambours

Lumière dans mon âme de mille feux d'enferTourbillons agités de mon cœur qui se pâmeQuand ma peau et mes reins se retrouvent en flammesEt qu'une énergie sourde veut jaillir en geysers Quand mon esprit est pris par une bacchanaleQuand mon corps est repris par nouvelle cavaleQuand rien n'existe plus que cette cavalcadeQuand je me sens victime d'une belle cabale. Quand tes yeux me fascinent et me plient à leur loiQuand tes reins sont fertiles et veulent que je m'y noieQuand tes seins sont des fruits, quand ta peau est ardenteQuand tu... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 18:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]