30 décembre 2015

Trahison

Ce trouble dans ses yeux comme un miroitementQue pense la demoiselle pour ainsi s'émouvoirLe papier tout froissé qu'elle tient dans sa mainApporte des nouvelles qui ternissent demain ? Un bref reniflement suivi d'un remuementLa voilà bref debout prête à faire mouvementElle semble décidée à faire face au pireSon air montre assez bien à quoi elle aspire. Un éclair de colère peut être bien de rageAnime ses grands yeux à présent secs de larmesElle a été trahie, et il y a plus à direL'homme qui a failli, à aussi fait le pire. Non... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 décembre 2015

Nuit de fièvre

Sur ta peau elle glisse la brûlure assassineElle envahit ton corps et puis se fait câlineTu ne contrôle rien dans cette nuit d'ivresseTu voudrais que jamais pourtant elle ne cesse. Sur ton cou il est doux le souffle qui taquineTous les vaisseaux qui veinent le satin de ta peauAu creux de ton compas quand il y fait rapineTu frissonnes déjà impatiente, sans repos. Sur ton ventre lascif, sa joue se fait pressanteIl y joue des morceaux pour te rendre ardenteQuand tu seras enfin au désir toute ouverteIl prendra le chemin où le mène... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 18:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 décembre 2015

Fatale

Doucement elle glisse sa main dedans la mienne Elle m'envoûte les sens par sa grâce aérienne Les tons très subtils de sa voix qui m'entraînent Dans les rêves les plus fous, là où mon désir traîne. Son corps qui me frôle provoque mon émoi Son parfum léger flotte dans l'air si calme Elle m'a conquis, elle est dans mon âme Fini le combat, ai je encore le choix ? Elle l'air de rien, continue sa route Sûrement pour elle il n'y a plus de doute Son petit manège, sa conduite exquise Sa nouvelle proie, elle est toute conquise. Elle me... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 décembre 2015

Dans la lumière

Dans la lumière de tes yeux clairs me suis noyé Dans le feu qui parfois t’anime, me suis brûlé Dans la lumière de tes gestes dont la grâce m’émerveille La chaleur de ton corps et dans ces nuits de veille   Dans la lumière que tu éteins quand enfin prête tu m’étreins Les étincelles que tu allumes quand alors deux corps s’entremêlent Dans la lumière que tu nourris dans le grand four de ton amour Ce feu ardent qui accompagne, nos deux vies pleines au long cours.   Dans la lumière de l’énergie que tu déploies Dans... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 décembre 2015

Mille fois, une fois

J’entrevois mille voies dans le miroir éclaté Je perçois mille sons dans le disque rayé Je hume mille parfums dans le flacon brisé Je vois mille couleurs dans ce bouquet fané     Je lis mille histoires dans ces pages écornées Je vis mille souvenirs dans ces photos jaunies Je sens mille plaisirs dans ma mémoire usée Je connais mille morts dans ce film oublié.     J’ai menti mille fois dans mille occasions J’ai franchi mille fois les bornes de la raison J’ai joué mille fois à la bête à deux dos J’ai... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 18:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 décembre 2015

Terre et mer

Plongées dedans la glace, brûlées dans un volcan Ces roches ont vécus de terribles épreuves Au fil des millénaires elles ont ainsi inscrit Dans leurs strates empilées la mémoire des vents. Oh combien volcanique que tu te sentes toi Jamais tu ne seras aussi calme que ça Imperturbables elles sont, insensibles à tout Toi tu n’es qu’émotion, à fleur de peau en tout. Même quand tu es de glace, je sais comment te rompre Je sais quelles sont les voiles que je dois soulever Même quand tu te figes, même quand tu te trompes Je sais quelles... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 décembre 2015

Mauvais rêve

J’ai fait un mauvais rêve, où elle était partie Aussitôt je me lève, je la vois endormie Pourquoi ce cauchemar, pourquoi donc cette crainte Je n’ai pas de raison d’entendre cette plainte.   Chaque jour je me dois de la séduire encore De lui montrer la vie sous son meilleur côté Chaque jour je m’essaie dans un nouveau décor De lui donner envie de vivre à mes côtés.   Pourquoi alors ce doute de ses vrais sentiments Alors qu’elle se donne toujours sincèrement Pourquoi ressentirais-je cette insécurité Quand elle me... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 décembre 2015

En suspens

Retiens bien l'aiguille, cache moi ta montre Je veux que ce moment ne s'arrête jamais Comme une anguille, que garderaient nos mains Pourquoi ne pas rester ainsi jusqu'à demain. Dans cet instant parfait, suspendus à nos lèvres Ce sentiment si rare d'être en équilibre Dans ce monde agité qui sans cesse nous bouscule Reste un peu avec moi sur le siège à bascule. La course effrénée et sans hâte du temps Reprendra bien sans nous, restons bien cachés là Personne ne nous cherche, nous sommes si bien là Blottis l'un contre l'autre, c'est... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 décembre 2015

Elle

Deux ou trois choses que je sais d'elle De ma petite hirondelle Elle n'a pas la voix crécelle Elle est plutôt violoncelle Deux ou trois choses que je dis d'elle Pour moi c'est sur c'est la plus belle Elle a des yeux couleur de miel Et des cheveux couleur soleil Deux ou trois choses que j'oublie d'elle Oui je le sais elle est cruelle Elle peut jeter à la poubelle Les mots d'amour qui sont pour elle Deux ou trois choses que j'aime en elle Je sais elle n'est plus pucelle Mais elle n'est pas non plus de celle Qui éteindra ces... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 décembre 2015

Joute amoureuse

De la coupe à ces lèvres ces perles de rosée Excitent divinement ses narines dilatées   Ces bornes érigées sur ses collines jumelles Disent assez son désir dans sa joute muette   Ses jambes écartées forment un compas sacré Qui dessinent le cercle où leurs corps vont s’aimer   Cette tendre chair rose qui vient doucement lécher Cette hampe dressée qui va les transporter.   Ces deux corps enlacés dans leurs élans fiévreux Les cris qui s’en échappent et qui montent aux cieux.   Les membres... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 18:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]