02 mars 2018

Une vie qui bascule

Une vie qui bascule Je vois pâlir le ciel dans la douceur du soir Tandis qu’il s’assombrit, d’orange et de noir Je songe à demain quand renaîtra l’espoir Demain ce jour béni, où je vais te revoir. Combien en ai-je vu, de ces longs crépuscules  Attendant ton retour pour que ma vie bascule Combien aurai-je dit en combien d’opuscules De mots d’amour choisis, n’en ai fait le calcul. Je sais que tu reviens, de toi je ne sais rien Car tu n’as pas écris, de moi tu te souviens ? De ces mots murmurés qui sont mon seul... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 février 2018

Ma seule lumière

  Ma seule lumière  Sais-tu à qui je pense, quand je suis loin de toi Quand je suis sans défense, que je n’entends ta voix C’est bien toi qui m’obsède, qui envahit ma tête  Tandis que mon coeur cède, quand ta voix est muette. Sais-tu bien tout ce manque, ce vide qui est en moi Et où que tu te planques, je t’en prie écris-moi, J’ai besoin de ces mots qui me viennent de toi Et rien que d’y penser, j’ai le corps en émoi. Je n’aurai jamais cru qu’à ce point tu possèdes  Ce grand pouvoir sur moi et que... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 janvier 2018

Au paradis

Au paradis Sans aucun préjudice, elle me mît au supplice Par mille artifices, elle n’était que délices  Oh combien son calice, était chaud, était lisse Et moi j’étais complice, sans aucune malice. Pour mon plus grand bonheur, elle le fit sans heurt Avec beaucoup de coeur, elle y mit de l’ardeur C’est pendant bien une heure que goûtais sa chaleur Et sa bouche en pleurs, effaça bien mes peurs. Était-ce de l’amour, la question de toujours C’était chaud comme un four, j’y fis lors plusieurs tours Comment donc n’être... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 12:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 janvier 2018

Comme un son susurré

  Comme un son susurré... Comme un frisson fébrile sur un calme plan d’eau Comme un soupçon de glace, pris dans le sable chaud Comme un son susurré, au milieu du silence Comme un pas esquissé, sur un simple air de danse Tu as effleuré mon âme, lors qu’elle est assoiffée  Tu as ébranlé mon coeur, qui était desséché  Tu as soulevé le plomb, quand tout était muet Tu as créé l’émotion, quand je ne l’attendais. Comme naît une image, au milieu du néant Comme viendra un mot, aux lèvres de l’enfant Comme... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 06:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 janvier 2018

Mon plus beau souvenir

mon plus beau souvenir Soudain le froid m’a pris, là où était ta main Là où tu la posais, d’un geste amical D’un geste doux et tendre, d’un geste si banal Qui me manque à présent, maintenant que tu es loin. Je ressens ton absence, ce vide douloureux Où brûlait comme un feu, le regard de tes yeux  Je mesure à peine combien j’étais heureux Quand tu étais la reine alors de tous nos jeux. Quand je ferme les yeux c’est pour mieux te revoir Lorsque tu me parlais, de tes plus chers espoirs De partir à La ville où tes... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 janvier 2018

Que te dire ? Je t’aime.

  Que te dire ? je t’aime. Il n’existe de jour où je n’ai point envie De te dire je t’aime, de partager ta vie Je n’imagine pas tout un jour loin de toi Je suis bien près de toi, tous deux sous notre toit. Quand je t’ai près de moi, dans ce monde hostile Vois-tu mais avec toi, tout paraît plus facile Je me sens en confiance, et tout plein d’assurance Pour vivre et agir sans craindre la souffrance. Je sais que tu es toi et je ne suis que moi Mais j’ai le sentiment qu’à être deux, tu vois Je me sens plus... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 janvier 2018

Sur le cœurs des amants

  Sur le cœur des amants La neige parfois tombe, sur le coeur des amants Si la fièvre retombe, les laisse pantelants S ils s’épuisent à nourrir, la flamme qui les brûle  Voilà le froid qui vient, et le feu lui recule. S’ils cherchent à tout prix, toujours plus de passion Viendra lors ce moment, où meurent les tisons Ne laissant derrière eux que la désolation Un grand vide que ne comble, plus aucune illusion. Mais se faire un manteau, de chaude protection Tissé de l’affection, que nourrit l’attention De tous... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 janvier 2018

Reviens !

  Reviens ! Sans attendre la pluie qui tombera peut-être  Sans attendre le jour qui chassera la nuit Sans cesser d’espérer voir tenue ta promesse Sans la crainte du vide, s’il n’y avait tes caresses Je sais au fond de moi que tu me reviendras Je ne croirai jamais ne pas sentir tes bras Se serrer à nouveau et très fort contre moi C’est en toi que je crois, c’est en toi que j’ai foi. Sans douter un instant quel que soit l’avenir Que tu es quelque part, que tu peux revenir Sans même imaginer pouvoir rester... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 janvier 2018

Le jour de la rencontre

Le jour de la rencontre J’ai en tête ce jour celui de la rencontre Avec une fée, tout je crois le démontre  Avec sa faculté par l’effet d’un sourire Que de me redonner soudain l’envie de vivre. Je revois le grand pré dans lequel nous roulâmes  Était-ce dans ce lieu, qu’exultèrent nos âmes J’étais seul jusqu’alors en quête de compagne Sans savoir le miracle que m’offrir la campagne. Autour de nous partout, les gens étaient en fête  Inconscients de ce qui se passait dans nos têtes  Pour eux le monde,... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 décembre 2017

Goujat

Goujat Si un jour me prenait l'envie de m'en aller Pour un ailleurs plus loin et vers où je ne sais Rappelle moi ma mie qu'il n'est d'autre foyer Où retrouver ce feu de la félicité  Peut être qu'on s'ennuie à être trop heureux Peut être qu'il nous faut aussi souffrir un peu Pour mesurer la chance de vivre autant d'amour Et ce en abondance et cela tous les jours. Si j'avais dans la tête de m'éloigner de toi De partir en goguette, d'abandonner mon toit Rappelle moi ma mie que je n'ai qu'un foyer Qu'y brûle chaque... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]