10 février 2016

Cauchemar

Cauchemar J'étais courbé et je pleurais de tout mon corps Qui tressautait sous les sanglots et les remords Devinez vous ce qui causait ce désespoir Qui imbibait, sans désarmer, tous mes mouchoirs. Mon bel amour de bien des jours il était mort Comment est il aussi sévère le mauvais sort Matin ouvre des portes que ferme le soir Un moment l'amour bleu, un autre il est noir. Je me réveille alors d'un vilain cauchemar  J'ouvre des yeux humides et jette un regard Mon amour est blottie, elle est tout contre moi ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 février 2016

Petite fleur

Petite fleur Petite fleur j'ai ramassé sur mon chemin Petite fleur toute froissée pris dans ma main Je l'ai portée bien à l'abri des coups du sort Je l'ai placée sur ma fenêtre devant le port. Petite fleur lors s'est ouverte comme un cœur Ses pétales ont éclaté de mille couleurs Je peux dire que j'en ai vu beaucoup de fleurs Mais d'aussi belles, c'est sûr jamais, une telle splendeur. Petite fleur tu as conquis pour mon bonheur Toute la vie et tout l'amour qui est dans mon cœur Petite fleur mais d'où viens tu, de... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 février 2016

Cruelle

Cruelle Tu joues avec nos cœurs comme avec osselets Si tu brises mon cœur Tu devras m'oublier. Tu la connais ton emprise, ton charme d'amadou Tu en joues bien avec nous,  avec ta si jolie moue Quand ta robe virevolte, on voit comme une prière  Dans les plis quand ils s'envolent, des éclats de ta peau claire Tu joues avec nos cœurs Comme avec osselets Si tu brises mon cœur Tu devras m'oublier. A ce jeu nous tous nous sommes, tes complices bien consentants C'est pourquoi je te pardonne, tes soupirs et... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 15:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 février 2016

L'amour s'est enfui

L'amour s'est enfui Un jour bien ébahi, j'ai vu l'amour s'enfuir S'enfuir à tire d'ailes, jé n'ai rien vu venir. Je m'étais assoupi, le cœur bien tranquille Tandis que mon amour s'envolait en ville. A mon réveil plus tard, j'ai trouvé le papier Où elle avait écrit, me suis pas par pitié Il n'y a plus rien chez toi, qui provoque mon émoi Vraiment rien ne se passe entre toi et moi. Je n'ai pas deviné, ce vide qui se créait La routine de nos vies, lentement installée  L'habitude a pris, la place de l'amour ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 février 2016

Angoisse

  Angoisse L'angoisse aujourd'hui, a su saisir ma main J'aimerai que la garce aille jouer plus loin  Mais pris dans ses filets, je reste dans mon coin Elle ira bien peut être ailleurs dès demain. Pour l'heure elle instille, dans mon âme blessée De ces pensées noires, que je voudrais chasser Elle serre ma gorge, elle empoigne mon cœur Elle étouffe ma joie, réveille la rancoeur. Je l'ai senti planer, par dessus ma tête Quand dans ces derniers jours, je n'ai vu ma belle Je connaissais les vols de la... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 février 2016

Dans l'encre de tes yeux

Dans l'encre de tes yeux Je trempe ma plume dans l'encre de tes yeux Pour laisser des traces de nos jeux amoureux Riches arabesques dessinées par nos corps Sur musiques mauresques qui jouent leurs accords. Les ombres qui s'agitent dans le clair obscur Éclats de nos peaux claires sur le sombre des murs Donnent à deviner les élans torrides Qui rapprochent nos chairs, nos bouches avides. Le joli combat qui se noue sur ces draps Froissés par les ébats, de nos jambes, nos bras Nos souffles rauques et courts ajoutent le... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 février 2016

Regrets

Regrets L’aube a éclairé de ses pâles lueursTôt ce petit matin, ma démarche est molleLes yeux tout embrumés des miasmes de l’alcoolA tâtons j’ai marché, puis suis tombé en pleurs. Non je n’ai pas rêvé, elle est bien partieHier, quand sans un mot, elle a fait ses valisesElle a emporté peu de choses à vrai direAvant que d’appeler pour finir un taxi. Elle m’a regardé de ses yeux furibondsJe n’ai pas bien compris, mon cœur a fait des bondsElle semble me reprocher une faute impardonnableJ’ai beau chercher en moi, je ne suis pas... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 février 2016

Quand elle s'eloigne

Quand elle s’éloigne Parfois quand elle s’éloigne, j’ai comme un vague à l’âmeComme si l’élastique qui unit nos deux cœursSe distendait soudain, menacé de se romprePar quelque coup du sort qui me rendrait bien sombre. Cela est anodin que de se séparer Pour quelques brefs moments, par la nécessitéChacun a bien sa vie, ne peut rester collerA l’autre sans arrêt comme moule à son rocher. Mais quand elle s’éloigne, j’ai comme un vague à l’âmeComme si on rognait avec une fine lameLe lien qui reliait pourtant si fort nos cœursNotre... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 15:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 janvier 2016

Ébats

  Ébats Et vous a-t-on conté les amours légendaires  D'Esmee et Adonis, aussi beaux que des dieux Qui dans les temps enfouis sous milliers de légendes Ont défrayé les moeurs à un point qu'il faut taire. Leurs amours débridées réveillaient des passions  Qu'on aurait préféré voir masquées par les ombres Au vu au su de tous ils prenaient positions Qui d'habitude se nouent plutôt dans la pénombre. Était ce la beauté de ces corps si parfaits Qui déclenchait ainsi la colère des jaloux Ils étaient si altiers... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 janvier 2016

Semailles

Semailles Quand je l'ai rencontrée, sans que j'y prenne garde Elle a dans mon cœur, peut être par mégarde Semé une graine d'amour qui y a prospéré  Qui depuis a poussé et a pris ses quartiers. Elle a beaucoup grandit et fait de beaux bourgeons Puis comme un bel arbre a donné floraison Depuis autour de moi je répands à foison Les fleurs de cet amour dont j'ai fait provision. Avec beaucoup de soin elle entretient son arbre Elle veille sur mon cœur, de peur qu'il ne se cabre Elle se tient sous son ombre et y trouve... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]