09 juillet 2016

Subtil

  Subtil J'ai vu dans son regard un changement subtil Ses yeux restent aussi clairs mais ont perdu l'éclat Qui les rendaient magiques je sens comme un péril Pas encore une ombre, mais peut être un faux pas. Sait on jamais pourquoi, ni pour combien de temps L'amour va éclairer un jour de sa présence  Nos existences vaines, leur donner son essence Car c'est dans sa lumière que tout prendra son sens. Il suffit d'une flamme, d'une simple étincelle Pour faire comprendre à l'autre vraiment combien on l'aime Les... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 18:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 juillet 2016

A deux

  A deux S'il faut pour que tu m'aimes, me jeter à tes pieds Je ne veux sur ce thème construire vie à deux S'il faut pour tes faveurs, ainsi me rabaisser Je n'accepte cette voie, tu devras trouver mieux. Je ne crois pas aux couples où l'un y fait la loi Et monnaye l'affection, qu'il met sous conditions Je ne veux d'un amour, par trop à sens unique Que l'un vivrait trop fort, et l'autre trop pratique. J'aimerai dans tes yeux, voir même admiration Qu'il y a dans les miens, qui sont en dévotion  J'aimerai... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 juillet 2016

Mille papillons

Mille papillons   J’attraperai mille papillons pour t’en faire un édredon Pour te tenir en mille ailes à l’abri de tout courants d’air Je piégerai mille lucioles pour t’en faire un lumignon Pour t’apporter de la lumière sans blesser tes douces paupières   Des pissenlits en floraison, je capterai tous les plumets Pour t’en faire très joli châle pour protéger ton cou fluet Et des pollens de milliers d’arbres je garderai dans un flacon Pour te nourrir de leurs vertus, qui... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 19:39 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
05 juillet 2016

Perdu

Perdu   Alors toi dis moi où vas tu ? Je te vois là hagard, paumé Comme si tu réalisais Que tu étais déjà perdu.   Alors qu'avant elle remplissait Ton univers, tout était clair Elle est partie, elle t'a laissé Tu as perdu tous tes repères.   Ta vie a-t-elle un sens Tu ne sais plus À quoi tu penses Tu n'en peux plus.   C'est à travers ses yeux Que tu voyais le monde Tout simplement heureux De vivre dans sa... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 19:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 juin 2016

J'ai l'âme en sécheresse

J'ai l'âme en sécheresse  J'ai l'âme en sécheresse dans un désert brûlé J'ai le cœur en jachère dans un champ dévasté  Y-a-t-il de la sève au creux de mes regrets Ai je encore du sang à m'en faire pleurer ? Elle a laissé derrière un être désespéré  Elle n'a pas regardé les dégâts qu'elle faisait Elle était ma rivière là où je m'abreuvais Elle était le soleil où je me réchauffais. Je suis demeuré là comme un corps fatigué Je ne ressemble plus qu'à un cuir desséché Tout s'est terni en moi jusqu'à mon... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 06:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 juin 2016

Sur tous les tons

Sur tous les tons Quand elle me sourit ou quand elle me cause En douce conversation, légère ou cavalière  Quand elle veut la paix ou qu'elle veut une pause Comme une hésitation au cœur d'une colère C'est en mode mineur qu'alors elle m'interpelle Sur ce ton enjôleur aux saveurs caramel. Quand elle s'enhardit et qu'elle met en cause Au cœur de la passion, ardente et impérieuse Quand elle veut mon cœur ou qu'elle exige mieux Comme une invitation pressante à être deux C'est en mode majeur qu'alors elle... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 juin 2016

Une de perdue...

Une de perdue.... Je sens la déchirure qu'elle me fait au cœur  Cette affreuse blessure par où passe la peur Il n'est pas de brisure pire que la douleur Ce n'est dans ma nature d'avouer mon malheur. Elle a dédaigné tous mes gestes d'amour Comme si elle plaignait mon regard sur ses jours Déjà elle dépeignait d'un autre les atours Déjà elle régnait sur son cœur sans retour. La belle insouciance d'une belle de cour La dure inconstance d'une reine d'amour Faut-il avoir défiance à la vue de ses tours Ou croire en... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 21:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 juin 2016

Retrouvailles

Retrouvailles   Il y a si longtemps que je ne t'ai plus vue J'étais persuadé que tu ne voulais plus Je n'avais de nouvelles, tu avais disparu On m'avait même dit que tu t'étais perdue.   Cela fait si longtemps que je n'espérais plus Que j'étais résigné, mais je n'aurais pas dû Car puisque te voilà que tu m'es revenue Puisque tu me souris, ça j'aurais jamais cru.   M'aurais-tu pardonné ce grave dérapage Aurais tu réussi donc à tourner la page ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 juin 2016

Premiers émois

Premiers émois   Nous sommes là dans le ruisseau Nos quatre pieds plongent dans l'eau L'un contre l'autre, bien assis On dirait deux oiseaux ainsi.   Nous n'osons pas nous regarder Nous ne pouvons même parler Nous écoutons nos deux cœurs battre Nous ne sommes plus si folâtres.   Nous avons bien joué dans l'eau Nous avons bien senti nos peaux Nous étions rouges sous l'effort Deux enfants qui rient haut et fort   Et tout à... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 juin 2016

Quand je te vois

Quand je te vois...   C'est comme une allumette que l'on vient de frotter C'est comme un feu de paille qui vient de s'embraser C'est comme une flambée dedans la cheminée C'est comme fait mon sang là à te contempler.   C'est comme fait de l'eau que l'on met à bouillir C'est comme un lac de lave qui voudrait bien jaillir C'est comme une vapeur que l'on veut retenir C'est comme fait mon sang quand je te vois venir   C'est comme un cheval qui s'emballe au... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]