19 février 2017

Complémentaires

Complémentaires Toujours elle est active du matin jusqu'au soir Il faut qu'elle s'agite c'est pour elle un devoir Ne pas rester en place et à peine souffler Lui dire de se poser serait un camouflet. Elle semble une abeille, presque une ruche même À faire mille choses comme si en dépendait Son sort ou sa vie même, si elle suspendait Sa course fourmilière, le temps de dire je t'aime. Quand moi je suis plutôt, à m'économiser À ne rien faire de trop, mais à me reposer Car c'est bien dans ma tête que bouillonnent les mots Pour que je... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 février 2017

Pas moins

Pas moins Si j'étais un soupir perdu au cœur des vents Où une goutte d'eau noyée dans l'océan Le battement d'un cil pendant un court instant Où un flocon de neige dans un désert tout blanc L'amour que je te porte n'en serait pas moins grand, Si je n'étais qu'un mot glissé dans un poème Où une bulle d'air au sein d'un bol de crème Un pauvre grain de sable que le courant promène Une fleur de pissenlit qu'un souffle d'air amène. L'envie que j'ai de toi serait toujours la même, Si j'étais un murmure au milieu du vacarme Où un... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 janvier 2017

Louve

Louve Dans ses yeux de vautour, vois sa faim insatiable Dans ses yeux de velours sa douceur boréale Dans sa bouche vermeil vois ses dents acérées Dans sa bouche merveille ses lèvres bien sucrées Dans son cri si farouche entends son sang brûler Dans ce cri sur sa couche entends sa vie danser Dans l'élan qui la pousse sens la vague monter Dans l'élan est la mousse qui viendra te lécher. De son pas volontaire elle vient te rejoindre De son pas hésitant peut être elle va se poindre Ses gestes sont bien francs ils ne sont... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 janvier 2017

L'instant parfait

L'instant parfait La gamme infinie des sons et des couleurs La palette si riche des sensations d'humeur Le fond inépuisable des objets de nature Tout cela dans nos vies est jeté en pâture. Au fil de nos saisons et au cours de nos âges Nous apprenons beaucoup et nous mémorisons D'abord sans rien comprendre au moindre paysage Puis quand vieillesse vient on saisit la chanson. Il est des moments rares où tout est unisson Où tout est harmonie jusqu'au moindre frisson Où tout cela s'accorde en subtile émotion Et forme un miracle... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 janvier 2017

Inaccessible

Inaccessible On peut sans la nommer lui offrir des poèmes On peut sans se montrer lui dire des je t'aime On peut à l'évoquer en dire la beauté On peut à l'invoquer en chanter la bonté. S'émouvoir en pensant à ses courbes parfaites N'avoir d'elle d'images que celles qu'on s'est faites Frissonner à son rire, trembler sous son regard Espérer qu'elle sera sensible à nos égards. Ne s'adresser à elle qu'en termes bien choisis Suggérer son désir sans jamais qu'il soit dit Engager sa parole à toujours la servir Et guetter de sa part... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 décembre 2016

Elan

Élan C'est un élan du cœur, langage informulé C'est un désir du corps si fort à peine né C'est comme une poussée aussi irrésistible Que peut l'être une flèche qui va droit sur sa cible Mystérieuse alchimie qui rapproche les êtres Mais cruel phénomène quand il n'y a de fenêtre Quand personne ne répond à la folle requête Quand rien ne se produit lors de ce tête à tête. N'est-ce pas un miracle quand les désirs s'accordent Qu'il veulent bien danser au son de même corde ? Il n'est besoin de mots sinon pour patienter Quand la... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 21:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 décembre 2016

Carnaval

Carnaval Dans un bruit infernal le carnaval tangue On n’entend plus rien que les tamtams et les cris Je m’en moque en croquant dans ta peau de mangue C’est dehors que ces bruits couvriront tous nos cris. Dans la rue s’agitent les danseurs en délire C’est nos corps dans la chambre à présent qui sont ivres Au son des vivas, des sambas, des musiques Nos jeux épousent un rythme, cadence frénétique Tout le monde est en transes pris dans ce delirium Et nos deux corps qui dansent sont de femme et d’homme Le grand défoulement dans la... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 19:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 décembre 2016

Pour toi

Pour toi Je prendrai une plume dans l'aile d'un aiglon Je choisirai une encre du noir le plus profond Et sur une peau claire couleur de parchemin Je tatouerai ton nom qui est mon seul chemin Je choisirai la note qui rend un son parfait Je prendrai un flutiau taillé dans la futaie Et pour ta seule oreille couleur de porcelaine Je sifflerai un air pour consoler ta peine J'inventerai l'histoire la plus extraordinaire Avec une héroïne qui échappe au vulgaire Et pour tes jolis yeux couleur de l'encre bleue J'écrirai ce roman pour... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 19:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 décembre 2016

Le bel amour

Le bel amour Les jolies pirouettes que font les demoiselles Quand elles sont grisettes et ne jouent les pucelles Quand elles nous aguichent de leurs rires moqueurs Et invitent à des jeux où ne joue pas le cœur. Qu'on soit jeune ou vieux on s'y laisse bien prendre Car la vie est si courte que tout est bon à prendre En attendant ce jour, s'il arrive un jour Où on jouera enfin au grand jeu de l'amour. Alors on tremblera que de ne plus la voir Alors on gémira sous un cruel regard Alors on errera même un peu hagard En attendant un... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 18:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 décembre 2016

Un et un ça fait mieux

Un et un ça fait mieux Tu vas tout seul ta route ivre de liberté Mais t'as parfois des doutes, mais que veux-tu en fait Tu as choisis sans doute de faire ce qui te plaît Mais dans ta vie écoute ce qui te manque en fait. Avec qui partager les moments de bien-être Avec qui regarder le monde à sa fenêtre Avec qui échanger des mots d'amour peut-être Avec qui décider de faire un petit être ? Il suffit simplement de poser la question Pour comprendre le manque au fond de ses passions Pour deviner combien tout est exacerbé Des... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 18:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]