29 mars 2018

La sirène du port

  La sirène du port. La sirène du phare, a trop longtemps gémi Lorsque sur ton voilier, tu es du port sorti C’était il y a dix jours, et puis plus rien depuis Pas un signe de toi, pas un signe de vie. Je m’en vais tous les soirs, te guetter sur le quai Les genoux repliés, tous les soirs je t’espère  Quand le brouillard se lève, et vient masquer les flots C’est la corne de brume, qui annonce les bateaux. Les recherches ont cessé, après cette tempête  Partout ils ont fouillé, même en hélicoptère  ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 mars 2018

En plein cœur

  En plein cœur  En plein cœur une épine  Qui tue tous mes espoirs Sais-tu que me chagrine Tu ne veux plus me voir Ma vie se parchemine Comme un vieux grimoire Sais-tu combien me mine Que tu ne veuilles y croire Pense à l’aubépine Quand couchés dans le noir Faisions belle rapine De nos amours d’un soir Aujourd’hui tout tu ruines Depuis ta tour d’ivoire Tu restes l’héroïne  Absente du miroir. Pierre-Jean BOUTET cambredaze.canalblog.com
Posté par Pierre Boutet à 10:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 mars 2018

Toute une vie

  Toute une vie Toute une vie à le chercher Parfois pour ne pas le trouver Même si le monde est à aimer On n’en sera pas satisfait N’y aurait-il d’amour qu’à deux ? Toute une vie à se donner Vers les autres à se tourner  De la chaleur à dispenser En sera-t-on bien satisfait ? N’y aurait-il d’amour qu’à deux ? Donner l’amour en recevoir Donner l’amour aussi l’espoir Partager tout ce que l’on fait Sera-t-on assez satisfait ? N’y aurait-il d’amour qu’à deux ? Et puis un jour le rencontrer Cet... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 mars 2018

Une vie qui bascule

Une vie qui bascule Je vois pâlir le ciel dans la douceur du soir Tandis qu’il s’assombrit, d’orange et de noir Je songe à demain quand renaîtra l’espoir Demain ce jour béni, où je vais te revoir. Combien en ai-je vu, de ces longs crépuscules  Attendant ton retour pour que ma vie bascule Combien aurai-je dit en combien d’opuscules De mots d’amour choisis, n’en ai fait le calcul. Je sais que tu reviens, de toi je ne sais rien Car tu n’as pas écris, de moi tu te souviens ? De ces mots murmurés qui sont mon seul... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 février 2018

Ma seule lumière

  Ma seule lumière  Sais-tu à qui je pense, quand je suis loin de toi Quand je suis sans défense, que je n’entends ta voix C’est bien toi qui m’obsède, qui envahit ma tête  Tandis que mon coeur cède, quand ta voix est muette. Sais-tu bien tout ce manque, ce vide qui est en moi Et où que tu te planques, je t’en prie écris-moi, J’ai besoin de ces mots qui me viennent de toi Et rien que d’y penser, j’ai le corps en émoi. Je n’aurai jamais cru qu’à ce point tu possèdes  Ce grand pouvoir sur moi et que... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 janvier 2018

Au paradis

Au paradis Sans aucun préjudice, elle me mît au supplice Par mille artifices, elle n’était que délices  Oh combien son calice, était chaud, était lisse Et moi j’étais complice, sans aucune malice. Pour mon plus grand bonheur, elle le fit sans heurt Avec beaucoup de coeur, elle y mit de l’ardeur C’est pendant bien une heure que goûtais sa chaleur Et sa bouche en pleurs, effaça bien mes peurs. Était-ce de l’amour, la question de toujours C’était chaud comme un four, j’y fis lors plusieurs tours Comment donc n’être... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 12:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 janvier 2018

Comme un son susurré

  Comme un son susurré... Comme un frisson fébrile sur un calme plan d’eau Comme un soupçon de glace, pris dans le sable chaud Comme un son susurré, au milieu du silence Comme un pas esquissé, sur un simple air de danse Tu as effleuré mon âme, lors qu’elle est assoiffée  Tu as ébranlé mon coeur, qui était desséché  Tu as soulevé le plomb, quand tout était muet Tu as créé l’émotion, quand je ne l’attendais. Comme naît une image, au milieu du néant Comme viendra un mot, aux lèvres de l’enfant Comme... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 06:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 janvier 2018

Mon plus beau souvenir

mon plus beau souvenir Soudain le froid m’a pris, là où était ta main Là où tu la posais, d’un geste amical D’un geste doux et tendre, d’un geste si banal Qui me manque à présent, maintenant que tu es loin. Je ressens ton absence, ce vide douloureux Où brûlait comme un feu, le regard de tes yeux  Je mesure à peine combien j’étais heureux Quand tu étais la reine alors de tous nos jeux. Quand je ferme les yeux c’est pour mieux te revoir Lorsque tu me parlais, de tes plus chers espoirs De partir à La ville où tes... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 janvier 2018

Que te dire ? Je t’aime.

  Que te dire ? je t’aime. Il n’existe de jour où je n’ai point envie De te dire je t’aime, de partager ta vie Je n’imagine pas tout un jour loin de toi Je suis bien près de toi, tous deux sous notre toit. Quand je t’ai près de moi, dans ce monde hostile Vois-tu mais avec toi, tout paraît plus facile Je me sens en confiance, et tout plein d’assurance Pour vivre et agir sans craindre la souffrance. Je sais que tu es toi et je ne suis que moi Mais j’ai le sentiment qu’à être deux, tu vois Je me sens plus... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 janvier 2018

Sur le cœurs des amants

  Sur le cœur des amants La neige parfois tombe, sur le coeur des amants Si la fièvre retombe, les laisse pantelants S ils s’épuisent à nourrir, la flamme qui les brûle  Voilà le froid qui vient, et le feu lui recule. S’ils cherchent à tout prix, toujours plus de passion Viendra lors ce moment, où meurent les tisons Ne laissant derrière eux que la désolation Un grand vide que ne comble, plus aucune illusion. Mais se faire un manteau, de chaude protection Tissé de l’affection, que nourrit l’attention De tous... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]