10 septembre 2017

Après l'amour

Après l'amour La lumière rasante souligne et c'est beau Le moindre de ses pores, de son duvet de soie C'est ce doux territoire qu'explorent tous mes doigts Avides des frissons qui courent sous sa peau. Des larmes de sueur brillent ici et là  Témoins bien silencieux de nos recents ébats  J'en sèche patiemment partout toutes les traces Attentif aux moments où son corps se délasse. Elle est abandonnée sur les replis des draps Ses membres étalés avec grâce sont las Son souffle soulève avec lenteur ses seins ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 septembre 2017

Désuet ?

Désuet ? Peut-être as-tu brûlé tous tes vaisseaux tu crois Tu es découragé tu n'as plus d'autre choix Tu te sens dans l'impasse et tu portes ta croix Tu vas te résigner à renoncer, et quoi ? Prends le temps d'y penser, continue de te battre L'espoir doit te tenir si tu sens ton cœur battre  Si tu l'aimes vraiment il n'y a d'autre obstacle Qu'un refus de sa part, c'est ce que dit l'Oracle. Il y a le coup de foudre, mais s'il ne l'a frappée  Si elle n'a rencontré déjà le grand amour Soit patient et fait lui... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 septembre 2017

Joyeux

  Joyeux La pluie tombe sur moi, je la sens même pas Elle peut me tremper jusqu'aux os si elle veut En moi il fait si chaud et l'eau de mes cheveux Coule sur mon visage, mais je ne pleure pas. J'entends le carillon au clocher de l'église  Et le son du violon du clochard qui mendie J'ai reçu ce matin un petit mot d'Elise Me donnant rendez-vous ce tout prochain mardi. Mon coeur fait de grands bonds au fond de ma poitrine À la seule pensée de notre tête à tête  Je suis si impatient de voir enfin ma... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 15:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 août 2017

Sans toi

  Sans toi Mon cœur est gris comme le ciel J'ai dans la gorge un goût de fiel Et dans mon corps partout j'ai mal Pris au piège comme animal. Amertume et coup d'enclume Ce que j'ai appris le résume J'ai tout perdu je le présume  Plus de lumière qui s'allume. Moi qui vivais sur un nuage Un amour que je pensais sage Toi tu vivais comme en cage Je n'en ai pas vu les présages. Ce matin notre lit est vide Je suis devant le teint livide Tu es partie sans rien me dire Et je suis là à me maudire. Mon âme... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 août 2017

Partout où tu n'es pas...

Partout où tu n'es pas Je ne suis plus moi même lorsque je pense à toi Ce songe doux m'amène un peu plus près je crois Alors je me promène dans l'ombre de tes doigts Ceux dont tu sais que j'aime qu'ils me frôlent parfois, Je ne m'appartiens plus lorsque tu me regardes Toi la seule gardienne de ma vie trop hagarde Il se peut que tu viennes pour ôter ces échardes  Que le temps m'en souvienne plante jusqu'à la garde. Je ne suis plus que toi lorsque tu es à moi C'est ton toi qui est mon toit quand tu veux bien de moi ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 août 2017

Merveille

Merveille Une peau satinée comme un velours de pêche  Un sourire à la voir qui allume la mèche  Un éclat dans ses yeux dont la lueur m'allèche Que dire de ses cheveux tant j'ai les lèvres sèches  Au dos une cambrure pas pour robe de bure Des gestes si gracieux à fendre mon armure Un pas très naturel qui a fort belle allure Cesser de l'admirer me serait bien trop dur. Une voix dont le timbre n'appartient qu'à un ange Des paroles sincères étrangères aux mélanges  Son envie de tout vivre en rien ne me... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 22:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 août 2017

Que tu me dises oui

  Que tu me dises oui J'ai chevauché les vagues comme à l'égal des dieux Car souvent je divague en regardant tes yeux J'ai plongé dans des gouffres de lave bouillonnante Car j'avoue je me noie dans ta bouche gourmande J'ai frissonné aux vents violents des alizés  Quand je vois de tes reins la ligne se briser J'ai rêvé de voyages en pays interdits Quand je pense à toi et à tous les non-dits. J'en ai perdu la tête dans de sombres forêts  Quand tes cheveux s'envolent au gré des giboulées  J'ai... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 août 2017

Accessoire

Accessoire Longtemps il m'a semblé exister par moi même  Jusqu'à ce qu'un beau jour tu me dises je t'aime Ne suis-je désormais que reflet des émois  Que provoque en moi l'écho doux de ta voix ? Quand il me suffisait d'agir pour mon profit À ce simple objectif un arrêt tu as mis Ne suis-je désormais qu'esclave des désirs Que je guette chez toi pour te faire plaisir ? Lorsque j'étais tout seul, responsable de rien Sinon certes de moi, mais cela c'était bien Ne suis-je à présent qu'à l'affût des dangers Pour... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 août 2017

Un amour éternel ?

  Un amour éternel ? L'amour s'il est passion ne restera fidèle  S'il est admiration il durera peut être  Dites moi la recette d'un amour éternel  J'en crierai le secret à travers ma fenêtre. Je vois tant de ces couples déchirés et meurtris Je vois bien trop d'échecs et bien trop de gâchis  Des enfants ballottés d'une famille à l'autre Des coeurs abandonnés où le malheur se vautre. L'amour ne se conforte qu'à travers les épreuves  Il est d'abord fragile et à besoin de preuve Puis il se... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 19:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 août 2017

Le beau cadeau

  Le beau cadeau J'aime ce que présage ta caresse sauvage Aussi cette lueur dans tes yeux bleus orage Le souffle doux et chaud dont ta bouche ravage Ma peau là qui t'espère et déjà est en nage. Quand tu ôtes ces linges qui me cachent de toi Ces formes si exquises qui me mettent en émoi  Quand tu es si lascive que me brûle un feu Que ne pourrait éteindre qu'en plongeant dans tes yeux, J'aime la douce attente qui précède alors Les chaudes retrouvailles que connaissent nos corps Quand nos mains fureteuses sont... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]