10 juin 2019

Avec des mots vrais

  Avec des mots vrais. D’un écriture simple et avec des mots vrais Je noircis le papier pour dire tes attraits Sans termes trop savants ni formules tordues Je te dirai je t’aime autant que je l’ai pu, Comme un trait de crayon dessine un visage Je poserai mes vers très humbles sur la page On y devinera quel éclat ont tes yeux Et quel est sur ta bouche ce sourire radieux Presque dans un murmure les mots que je susurre Timidement viendront y chatouiller ma plume Point besoin de hurler ou taper sur l’enclume ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 juin 2019

La chaleur de la peau.

La chaleur de la peau. La promesse de l’aube peut elle être tenue  Quand l’amour que l’on porte à l’enfant faible et nu Ne sera point par d’autres, une fois grand, tenu Le lait de la tendresse, que sera devenu ? De l’amour d’une mère qui pourra s’en passer S’il est par trop extrême, pourra-t-on s’en lasser ? Mais l’enfant trop couvé quand pourra-t-il grandir Et devenir un homme qui peut tout seul tenir ? Quand le lait maternel est la gelée royale Pour l’enfant non fini, nourriture idéale  Quand le sein, le... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 juin 2019

Deux amoureux.

Deux amoureux J’ai vu dans un jardin flâner des amoureux Qui les yeux dans les yeux se tenaient par la main Tout était embaumé, mille fleurs autour d’eux Je me souviens très bien de l’odeur des jasmins. Ils semblaient bien timides mais leurs corps réclamaient Un peu plus de tendresse, un peu plus fort d’aimer Je les vis lors s’asseoir sur un banc accueillant Leurs lèvres se joignirent, au bout d’un bref instant  Enfiévrés par leurs peaux et toutes ces odeurs Les voilà qui s’allongent sur un tapis de fleurs À... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 juin 2019

Jeux de dieux

Jeux de dieux Là je sens sous ma main sa peau douce opaline J'en suis le moindre grain, je la sais si câline Quand ses œillades se font alors moins assassines Quand elle cède enfin ma jolie capucine. Ses doigts cherchent à saisir mon émotion intime Ils se glissent habiles à réveiller mes sens Son toucher est ardent, ses caresses divines Je suis à bout de nerf, je suis à bout de sang. Nous montons doucement les notes de la gamme Nous jouons ces arpèges sur nos cordes sensibles Nous savons ces morceaux aller droit dans... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 juin 2019

Au fond de ses yeux

Au fond de ses yeux Mais que vas-tu chercher tout au fond de ses yeux Elle est sans paroles et tu es silencieux Crois-tu que le miracle vous frappera tous deux Comme un éclair au cœur ce serait merveilleux. Les regards échangés en disent trop ou peu Les sourires discrets c'est déjà un peu mieux Mais les mots sont les seuls pour lui dire je t'aime Les choisir je le sais ça peut être un problème. Tu ne peux pas rester dans cette expectative Elle va se lasser même si tu l'attires  Si elle tiens à toi elle est... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 juin 2019

Poussées de sève

  Poussées de sève. Quand pétille la glace de mille feux diamants  Que ses éclairs qui dansent en sont presque aveuglants Que ses entrailles craquent sous les rayons dardés  Que le printemps va suivre les débâcles amorcées    La nature revit en violents soubresauts De la sève elle ressent tous les ardents assauts Elle pose des couleurs sur la palette triste  L’hiver en noir et blanc, n’est le meilleur artiste. Regardez déployées tous les tons arc-en-ciel  Du rouge le plus vif au... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 mai 2019

La faiblesse d’aimer

La faiblesse d’aimer. Quand je me désespère des vivants sur la terre Quand je pleure après tous les morts de naguère  Je cherche alors autour rien qu’un peu de lumière  Pour réveiller l’espoir au milieu des prières,  Je rêve tout d’abord des chaleurs de ton corps Où je me réfugie quand tout hurle dehors. Quand mille catastrophes s’abattent chaque jour Quand je n’ai plus de strophes pour appeler l’amour Je me demande alors où trouver du secours C’est la même pensée qui me revient toujours, Je rêve... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 mai 2019

Meme langage

  Même langage. Au delà de ses yeux je perçois des mystères  Que j’essaie de percer en tentative vaine Je n’y vois chaque fois qu’une belle lumière  Qui est toute à l’image de son âme humaine. Souvent elle ne dit mot et c’est son seul regard Qui m’intime silence quand je suis trop bavard Ce regard qu’elle pose plus qu’elle ne le jette M’invite à une pause que jamais ne regrette. Pour décoder ses yeux c’est au coin de ses lèvres Que je vois s’esquisser quand lui seul se soulève  Un sourire moqueur... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 mai 2019

Révélation

    Révélation. La petite rivière ne cesse de couler Dans le jardin secret de mes jeunes années  Où les émois du cœur eux parlaient tant au corps C’est là que je l’ai vue toute nue sur le bord. Elle venait s’y baigner, j’aimais y folâtrer  Écarter les buissons juste pour m’amuser Elle se croyait la seule à aimer cet endroit J’étais tétanisé, je restais raide et droit. Quelques éclaboussures, un envol de jupons Et elle disparut à l’instant pour de bon De ce jour je ne fus plus un petit... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 mai 2019

Quelques mots

Quelques mots Trop souvent l’amour est silence Quand des mots on a défiance  Mais lors s’installent des non dits Dont on sait qu’ils nous rongent aussi. Alors les yeux, alors les gestes Aussi brillants, tendres soient-ils Ne peuvent suffire du reste À purger des maux si subtils. Si la parole se fait rare Les mots doivent être choisis Si de paroles on est avare Il faut veiller à ce qu’on dit. Savoir au moins dire je t’aime  Ça ne doit être difficile La pudeur n’est pas un problème  Quand le cœur... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 14:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]