28 décembre 2015

Nenets

Dans le blizzard qui souffle sans pitié sur ces plainesOn distingue parfois des cortèges de RennesApparaissent aussi quelques pauvres traîneauxDes hommes ou des rennes on ne voit que les peaux. Ils sont en transhumance dans le Yamal Arctiqueoù toundra et tourbières sont les seuls paysagesCe sont de fiers nomades et ils se montrent sagesObservant scrupuleux ses rythmes et sa musique. Ils ont la Sibérie comme seule maîtresseDerrière eux peu de traces, rarement ils en laissentLeurs tchoums qui se démontent faites de bois et de... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 20:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 décembre 2015

Maladie

La vie qui y foisonne sans arrêt, sans reposA ses lois est soumise, elles sont sans appelTant qu'elle les respecte, le temps est éternelSi elle s'en écarte, elle y jouera sa peau. Des lois de la nature les hommes s'en absolventS'ils font avec mesure ce genre de sacrilègeLa nature est bonne mère, elle a ce privilègeIl se peut bien qu'alors ce problème elle résolve. S'ils s'en écartent trop, s'ils oublient son tempoLa nature est cruelle, ils paieront leur écot Mais de quelle manière ils ne savent pas tropLa nature est patiente, elle... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 20:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 décembre 2015

Laissez nous en paix

Au nom de tous les miens, devant les Hommes sagesJe veux crier ma colère , mon désespoir, ma rageIls sont venus brutaux déverser leurs rebutsLeur unique profit est leur unique but. De ce petit marais ils ont fait leur poubelleDans ce vallon perdu que la nature est belleIls ont empoisonné et répandu la peste,Sans même s'inquiéter des suites de leur geste. Dans cette Afrique là où tout leur est permisQuand des potentats gras vendent ce paradisAu nom de tous les miens, villageois bâillonnés Je veux défendre cette terre où nous sommes... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 20:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 décembre 2015

Supplique

Longues sont les complaintes que poussent les humainsSombres sont les histoires qu'ils tissent pour demainTristes sont les destins qui se nouent sous leurs yeuxPauvres sont les espoirs qu'ils portent tout au fond d'eux. Faut il qu'ils soient stupides pour perdre ainsi confianceFaut il qu'ils soient aveugles pour ignorer leur chancePourquoi sont ils portés tous à croire aussi viteQue le malheur qu'ils vivent est celui qu'ils méritent. Il en faudrait si peu pour que cette mépriseSur laquelle ils se fondent soit enfin dissipéeUn coup... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 20:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 décembre 2015

Petit homme

Petit homme malade tu es dans la panadeSi tu veux en sortir arrête tes saladesCesse donc de gémir, cesse tes jérémiadesPrend l'avenir en main sinon tu restes en rade. Ouvre grands tes oreilles, écarquille tes yeuxFait tomber tes œillères, regarde dans ton cœur Comprend les vrais problèmes, prépare toi au feuAccepte de changer, guéris toi de tes peurs. Petit homme malade, tu es plus fort que çaTu as dans le passé franchi bien des obstaclesPourquoi donc aujourd'hui devant ce triste spectacleNe réagit tu pas, et baisse tu les bras. Tu... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 20:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 décembre 2015

Nouvelles donnes

ls disent avoir compris mais ils n’ont rien appris Devant cette bronca ils sont bien pris de court Au plus ils sont capables d’infléchir leur discours Mais pour changer vraiment il faut mettre le prix.   On ne peut plus poursuivre sur les vieilles brisées En les adaptant juste pour donner l’illusion Qu’elle vont proposer de bonnes solutions Quand manifestement elles sont dépassées.   Pour être à la hauteur de ces foules travailleuses Il faudra proposer des choses audacieuses Urgent de bien prouver que ceux qui... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 20:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 décembre 2015

Ils l'ont fait

Tous les pays du monde se sont donné la mainIls l'ont fait hier pour préserver demainBien des esprits sceptiques douteront de leur foiDe leur engagement dans de nouvelles voies Ils l'ont fait On revient de si loin, que nous devons y croireSi tout n'est pas réglé, tout redevient possibleIl ne faut pas traîner, mais les nouvelles ciblesSont identifiées, à nous de les accroître. Ils l'ont fait Que l'on mesure bien ce moment historiqueIl n'a dans nos histoires aucun équivalentTous les pays du monde autour d'un objectifDonnent à... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 20:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 décembre 2015

Nouveaux horizons

Lâcher la proie pour l’ombre, en ces heures si sombres On ne peut qu’hésiter, on est tous à la peine Pourquoi nous accrocher à nos vieilles rengaines A nos slogans désuets plongés dans la pénombre.   Les principes sur lesquels nous nous sommes basés De toute éternité pour nous développer Ont atteint leurs limites et mêmes dépassé Ils conduisent à présent tout droit dans le fossé.   Mais voilà parmi nous hélas les mieux dotés Les grands et les puissants et les plus fortunés Veulent jouer la montre et encore goûter... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 20:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 décembre 2015

Moby Dick

Ma peine est immense et mon cœur est serré Le vertige me prend quand je pense à sa perte Moby Dick la baleine aujourd’hui a péri.   Même si sa survie était artificielle Dans ce grand bassin où on l’avait gardée Même si elle était dernière de son espèce   Même si on savait qu’il était temporaire Ce dernier souvenir de ce qu’était la terre Même si elle n’était qu’en sursis parmi nous.   Mes regrets se réveillent devant ce beau gâchis Je me souviens du temps où nous étions bénis D’habiter un pays tout vert et... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 20:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 décembre 2015

Festin

Attablés tous autour ils contemplent les richesses Etalées sous leurs yeux qu’ils veulent dévorer La corne d’abondance ne cesse de couler Chacun en veut sa part et entend la gagner   Avides ils regardent la mer immense et calme Dans ses eaux insondables ils veulent aller chercher Des nodules innombrables dont ses fonds sont jonchés Pour souiller croyez moi, ils remportent la palme.   Cupides ils lorgnent sur les plaines fertiles des sous sol innocents ils vont extraire de l’huile et des gaz, des minéraux si rares... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 20:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]