30 mars 2016

Mauvais vents

  Mauvais vents Mes pieds sont dans la glaise par le bas aspirés  Les émotions me pèsent, mes envies de frapper Alors quand vient la haine devant tous les méfaits Je rêve de m'en abstraire, de pouvoir m'envoler. M'élever dans ces sphères, ces couches éthérées Ou ne règnent toujours que amours et beauté  Où les hommes sont frères, ne pensent qu'à s'aider D'où violence est bannie cela a tout jamais. Mais je vis dans la boue des émotions humaines Elles ne sont pas toutes heureusement vilaines Pourtant... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 12:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 mars 2016

Pourquoi ?

Pourquoi ? J'allonge parfois le pas, je ne sais pas vers quoi Qu'y-a-t-il qui nous presse, pourquoi donc un pas ferme Une vie ça se passe, quel que soit le vouloir Qu'elle soit longue ou courte, il y a toujours un terme La vie qui te choisit tu ne l'a choisis pas Tu hérites d'un sort au hasard de la roue Alors qu'importe le sens que tu lui donneras Tout arrive c'est écrit, et tout finit au trou. Pourtant certains se battent et se résignent pas La liberté de l'homme est elle une illusion Peu importe après tout... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 12:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 mars 2016

Alerte

Alerte !   Elle paraît perdue dans cette immensité Dans le grand vide noir de toute éternité Elle est le fruit miracle de mille collisions Météores de glace ou de roches en fusion.   Planète singulière Perle de vie offerte.   Elle a perdu la boule en des temps reculés Elle était dans la lune aussi elle l'a formée Depuis compagne fidèle du beau nom de Phoebe Elle montre une face mais l'autre est voilée.   Planète singulière Perle... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 15:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 mars 2016

Choix

Choix A prendre ou à laisser, chacun y fait son choixLa vie nous est offerte, chacun trace sa voieQu’elle soit rouge ou verte, qu’on soit aigle ou proieQu’on l’aime ou qu’on s’y blesse, voilà ce que je crois. Beaucoup croient au destin et se laissent porterPensant le lendemain déjà déterminéPourtant nous appartient de souvent déciderQuand voulons que nos vies chantent le verbe aimer. Nous sommes tous sur terre, caprices du destinEst ce un mal est ce un bien, si nous voyons la finNous pouvons tous ensemble faire que... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 18:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 février 2016

Errare humanum est...

L'erreur est humaine, mais y persévérer est diabolique... Nous en sommes revenus aux querelles stériles Au spectacle affligeant des hommes qui se déchirent Pour la quête d'un pouvoir, en manœuvres habiles Une fois arrivés ils oublieront leurs dires. Et pendant tout ce temps la planète se meurt Oubliés les accords, et oubliées nos peurs Le train qui continue sa course vers l'enfer Derrière le décor, on ne voit plus l'envers. Le nez dans le guidon des drames à court terme Les hommes continuent leur pantomime... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 février 2016

Vue du ciel

Vue du ciel   Hier soir à la lucarne, j’ai vu un astronaute Qui tournait tout autour, de la planète bleue Il était détendu bien que dans une boite Il disait que le monde est vraiment merveilleux.   Tout là haut il voyait l’épaisseur si fragile De la couche si fine qui abrite nos vies Il ne le disait pas que nous sommes imbéciles Que nous devrions d’abord tous en avoir l’envie   De cesser nos querelles, d’arrêter nos folies De voir que notre terre est... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 février 2016

Désolée

Désolée  Dans la salle immense des espoirs perdus On entend les échos des choses disparues Y résonnent les souvenirs des scènes d'autrefois Quand dans leur avenir les hommes avaient foi. L'arène grandiose des fêtes de jadis N'accueille plus les foules des événements  Y subsistent pourtant quelques traces de sang Sur les murs, qu'ont laissées, d'eux mêmes, les hardis. Des autoroutes vides venues de nulle part Mènent à des horizons où personne ne part Des cheminées d'usine semblent des obélisques Dressés... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 13:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 février 2016

Sous le regard

Sous le regard Un jour elles sont venues, d’au delà de l’espaceDepuis des univers et des mondes ultimesElles ont sur notre terre, étudié ce qui se passeEt qu’en ont-elles conclu, cela on imagine. Elles ont vu une terre plus belle et plus parfaitePlus propice à la vie, que tout ce qu’elles connaissentElles ont vu mille espèces, qui partout y prospèrentContemplé des beautés, à les rendre stupéfaites. Puis elles ont aperçu, une drôle d’espèceQui semblait de ce monde n’avoir rien à en faireAu lieu de préserver toutes ces belles... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 12:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 janvier 2016

Je les vois

Je les vois Je les vois tous les jours en tous pays du monde Je les vois s'agiter autour de la mappemonde Je les vois disputer, créer, douter, construire Je les vois souffrir, aimer, tuer, détruire Et ils se multiplient sans frein et sans conscience  Et ils croient s'en sortir pour réponse la science Je les vois remuer tant de contradictions Je les vois déployer aussi tant d'émotions. Ils sont tous fratricides alors que tous unis Ils pourraient remédier à leurs maux, leurs problèmes Ils sont si égoïstes et ils... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 janvier 2016

L'été en hiver

L'été en hiver J'en vois qui s'émerveillent de l'été en hiver Moi ça me terrifie que ce monde à l'envers. J'ai connu une enfance où les quatre saisons  Donnaient à chaque année son lot de beaux dictons En ces temps difficiles ce qui posait question C'était d'améliorer son sort comme sa condition Croire finies les guerres, penser que le progrès Nous amènerait tous vers un monde enchanté. Puis les technologies ont rétréci ce monde Elles ont télescopé cultures et sociétés  Elles ont donné à voir les inégalités ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]