25 novembre 2015

Entendez vous ?

Quand j’entends des baleines, ce chant qui est si étrangeJ’éprouve comme un malaise, il vient du fond des âgesDe ces êtres immenses qui nous crient leur détresseImpuissants qu’ils se sentent devant nos maladresses. Nous que l’on a doté de telles capacitésEn toutes circonstances pour pouvoir s’adapterDoté de tant de chances que l’on peut être surprisDes dégâts qu’on peut faire, qui en paiera le prix ? Et si de grands poètes nous ont même célébrésCroyant que pauvre insectes, de grandeur nous rêvionsEt que à la lumière tous nous... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 19:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 novembre 2015

Le temps qui court

Longtemps le temps présent demeura immobileLa vie de nos aïeux était la notre aussiLes leçons tirées hier valaient pour aujourd'huiOn pouvait être sage si l'on n'était habile. Mais depuis quelques temps c'est un vrai tourbillonIl est des phénomènes qui jouent les trublionsNous sommes tous victimes d'une accélérationEt sommes obligés de tout mettre en questions. Les réponses d'hier à présent ne valent guèreElles sont dépassés avant d'être appliquées Il faut imaginer il faut mieux tout connaître Il nous faut innover sous peine de... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 20:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 novembre 2015

Hier

Hier j'ai vu en cachette un vieux film oubliéLes images superbes d'un monde du passéJ'ai pleuré en silence dans cette galerieOu je vis à présent puisqu'ils ont tous peri. Dans le monde enterré ou maintenant on vitOn nous parle sans cesse d'un lointain paradisQui sera notre un jour on nous l'a bien promis Si nous faisons toujours tout ce que l'on nous dit. Mais ce fut notre terre qui fut un paradisJe le sais à présent que j'ai vu le soleilCet astre merveilleux qui éclairait le cieloh, plus fort que ne font nos bien pauvres bougies ! ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 20:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 novembre 2015

Encore un instant

Encore un instant monsieur le bourreauLaissez moi respirez cette odeur de sureauJe voudrais tant encore des fraises de ces boisTaquiner un peu ma fille la voir rire avec joie Courir dans la nature, manger des confituresAller voir au théâtre des comédiens très sûrsavec foi et talents jouer des sentimentsRencontrer des amis, faire beaucoup l'amant, Chanter, danser, rire et toujours converserPartager des repas qui n'en finissent pasAvec amis, famille ou de vieux élus las Me faire tirer l'oreille par un maître vexéQu'on ne connaisse... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 19:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 novembre 2015

Albums de famille

Quand nous ouvrirons nos albums de famillePour que nos enfants voient ce qu'était nos viesPourrons nous retenir devant nos fils nos fillesDes larmes de regret sous leurs regards d'envie. Alors que nos aïeux sur leur photos jauniesNous montraient les malheurs qu'ils avaient traversésEt tous les sacrifices qu'ils avaient eux du fairePour nous offrir un monde où il faisait bon vivre. Nous devrons au contraire affronter les regardsDe nos enfants sévères, expliquer nos écartsComment justifier alors tous nos retardsComment faire pardonner... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 18:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 novembre 2015

Questions

Egaré dans le temps, en suspens dans l’espace Prisonnier d’une boule petite et dérisoire A l’échelle du vide,  à celle de l’histoire L’homme comprend-il où est vraiment sa place ?   Apparu par erreur ou alors par hasard S’il est un créateur alors quelle est sa part Dans les malheurs du monde auxquels nous prenons part ? Sommes nous responsables de cet affreux bazar ?   Sommes nous le fruit gâté d’une évolution Est ce la fin de l’histoire ? pourquoi ainsi déchoir ? Pourquoi se... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 novembre 2015

Issue fatale

Au lendemain des jours inertesOn ne mesure plus les pertesEt tant de choses nous alertentQui sont si dures aux vives arêtes Les murs sont pleins d'égratignuresPlus rien ne tient dans nos épuresLa vie est devenue beaucoup moins sureOu est donc passée la nature ? Partout on jette de nouveaux sortsSoit aux vivants et même aux mortsPersonne pour reconnaître ses tortsCe sera miracle si on s'en sort ! On va on vit tout ça pour rienSans distinguer le mal le bienCertains y voient de noirs desseinsLà est peut être notre destin. Pierre... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 20:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 novembre 2015

Doutes

Vacille vie meurtrie, frémis planète blessée La frayeur a saisi un monde tétanisé L'avenir à présent apparaît griffonné Sur des agendas à présent dépassés.   Réunions dérisoires surtout face à l'histoire C'est triste on nous prend pour de bien bonnes poires Les puissants bien cachés rient à gorge déployée Quand le brouillard s'étend sur des ondes encombrées.   Espérez populaces en ces temps dégueulasses Qu'on laissera une place là où il n'y a plus de glace. vous serez asphyxiés, plus temps de protester Contre... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 19:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 novembre 2015

Apocalypse

Je sais tu te demandes comment c’est arrivé Comment nous avons pu d’une terre si belle Faire un lieu désolé, là où tu es rivé. Comment avons nous pu d’un pays de cocagne Faire un tel désert dont même la mort s’éloigne.   Est ce alors cruauté de montrer quelques vues témoignage d’avant quelques belles images Quand les humeurs du vent balayaient les nuages Que les eaux pures et bleues caressaient nos peaux nues.   Quand oiseaux et poissons peuplaient l’air et les fleuves, Quand les troupeaux paissaient une herbe... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 18:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]