14 juillet 2019

L’herbe est verte.

L’herbe est verte. Lorsque j’ouvre les yeux je vois encore des prés  Qui m’apparaissent beaux bien autant qu’ils étaient  Certes l’herbe est verte et le ciel aussi bleu Certes l’aube se lève et je me sens heureux, Pourtant je ne vois plus bondir de sauterelles À chacun de mes pas dans des bruissements d’ailes Pourtant je n’entends plus gazouiller tant d’oiseaux Comme quand j’étais jeune courant dans les ruisseaux. Le monde s’est vidé, peu à peu de ces vies C’est vraiment insidieux, peu de temps ça a pris Et... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 juillet 2019

Feu de paille

  Feu de paille. Je suis à ce qu’on dit un oiseau de malheur Comme le fut Cassandre dans la guerre de Troie  Je sais que peu nombreux, seront ce qui me croient Ça ne changera rien, que l’on ait ou pas peur. Les temps sont à l’orage, bien plus qu’aux arc-en-ciel  L’époque a la rage des choses artificielles La nature sauvage, reçoit des coups mortels La parole des sages, n’a plus d’écho réel. Nous sommes le feu de paille qui brûle la maison Nous avons trop de failles, plus fortes que raison Nous sommes... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 juillet 2019

Plus jamais !

  Plus jamais ! Plus jamais !  C’est le cri qu’ont poussé, que pousseront toujours Les survivants meurtris après les pires jours Ceux qui auront vécus la folie meurtrière  Qu’engendrent à coup sûr, toutes folies guerrières. Plus jamais ! Abondants sont les pleurs qui vont se déverser  Sur les tombes de ceux qui nous auront quitté  Que l’on ne pourra plus, bien serrer dans ses bras Ceux qui ont disparu, ceux qui ne sont plus là. Plus jamais ! C’est le triste constat de tout ce qui n’est plus ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 juillet 2019

Plus le temps !

Plus le temps. Le sujet préféré de nos conversations Est le temps qui fera ou a fait sensation De tous temps il est vrai, ce fut une obsession Surtout quand on parlait, de faire les moissons. Aujourd’hui quand la grêle saccage les vignobles On clame que le temps est devenu ignoble. Quand les inondations, le gel ou la tempête  Succèdent aux sécheresses, c’est la fin qui nous guette. Depuis l’aube des temps la survie est au prix Des caprices du temps, les hommes l’ont compris. Combien il est étrange qu’ils ne... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 juin 2019

Les vies invisibles

  Les vies invisibles. Pourquoi nous accrocher aux rumeurs du passé  Pourquoi tant de regrets de ce qu’on a été  Comment se libérer de ces pensées moroses Vivre sans oublier le parfum qu’ont les roses. Dans tous ces temps anciens il est toujours loisible  D’aller s’y promener, de s’y croire invincible Quand ce qu’on en retient est plutôt le meilleur  Les pires souvenirs, on les préfère ailleurs. Pour les temps à venir, on éprouve des craintes C’est l’imagination qui va pousser sa... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 juin 2019

Qui pourra nous pardonner ?

Qui pourra nous pardonner ? S’il n’existe d’autres mondes, où pourrait régner la joie Si la paix et le bonheur, ne survivent dans nos voies Qu’on me dise le chemin  Qu’alors suivre je dois Je veux sentir le destin Changer au bout de mes doigts. S’il n’y a de perspective, que celle qu’on nous dessine Si les faits semblent prouver, ce à quoi on nous destine Si tout est écrit d’avance,  Si plus rien n’est en balance À quoi bon alors agir,  Pour changer cet avenir ? Si chaque jour qui naît, porte... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 juin 2019

Chagrin

  Chagrin. Vous me trouvez chagrin à ce que l’on m’a dit Un peu trop accablé, quand ces temps je maudis Si vous me comprenez, alors moi j’applaudis Tant de tout merveilleux, sachez je m’esbaudis. Ma colère devrait en être plus énorme  Devant tout ce gâchis, ce sous toutes ses formes Les hommes sont aveugles s’ils ne sont pas idiots En crachant sur la terre, ignorant ses cadeaux. Peut-on être heureux sans être égoïste ? Il n’est bien que d’aimer, qui ouvre d’autres pistes Peut-on être heureux tout en... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 mai 2019

Le temps nous manque

  Le temps nous manque. Combien nous faudra-t-il de preuves accumulées  Pour accepter de croire au pire devant nous Nous sommes plus têtus que ne sont les mulets Si eux c’est d’avancer, c’est de reculer nous. Ceux que nous condamnons, ainsi, à disparaître  C’est las d’autres que nous, ceux qui seront à naître Tous ces petits enfants, puisque nous sommes maîtres De cette destinée, que las ils vont connaître. Débauche et gaspillage des dernières ressources Pollution et poison dans les airs et les sources ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 18:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 mai 2019

Délétères

  Délétères. La terre à nos pieds nous apparaît immense Dans ce petit village dominé par sa tour Déjà de la planète beaucoup on fait le tour Elle ne l’est autant que certains le pensent. La boule est si petite dans cet espace immense Depuis qu’on peut la voir en un joli spectacle  La terre à leurs pieds nous apparaît miracle  Elle l’est bien plus que certains ne le pensent. Notre monde n’est pas un caillou comme un autre Il héberge la vie pas seulement la nôtre  La fine pellicule où elle prit... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 mai 2019

Dans des bulles

  Dans des bulles. Dois-je les faire entendre ainsi mes lamentos Dire encore et encore des hommes tous les maux Tous ceux qu’ils ont subis et tous ceux qu’ils infligent Au point que de stupeur, ma plume là se fige ? Devrai-je bien plutôt, pour le temps qu’il nous reste Rappeler et chanter la beauté de leurs gestes Ceux par lesquels ils créent des œuvres inoubliables Car de cela aussi ils demeurent capables. Quel étrange destin que celui de l’espèce  Qui sait tout à la fois créer, anéantir  Alors... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]