22 septembre 2019

Colossal.

  Colossal L’enjeu et colossal comme l’est le problème  Et il est si complexe, puisque tout est lié  On pourrait l’aborder ainsi thème après thème  Sans pourtant l’épuiser, tant il est compliqué. Ce problème est celui de nos façons de vivre De nos façons d’agir qui conduisent à la mort  Nous avons tous construit un monstre qui dévore  Jour après jour un monde qui part à la dérive. On peut imaginer beaucoup de solutions On sait déjà répondre à beaucoup de questions. Mais aurons nous le... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 14:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 septembre 2019

Entendre raison !

  Entendre raison ! Que peut-il nous rester, d’espoir pour l’avenir Les jeux semblent faits, pour nous voir tous partir Vaincus par la chaleur d’enfer insupportable Ou bien par des hivers, aux allures glaciales. On va croire bien sûr, ou mieux nous faire croire Que tout n’est pas perdu, qu’il nous faut nous battre. Nous battre contre quoi, sinon contre nous mêmes  Renoncer à beaucoup, de ces choses qu’on aime. Lorsque la maison brûle, impuissants à l’éteindre On aura tous bien sûr, pour réflexe de... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 septembre 2019

Des lieux de beauté.

  Des lieux de beauté. Existent encore des lieux de beauté renversante Partout sur notre terre si on les cherche bien Dans des forêts profondes, aux futaies verdoyantes Comme au fond des mers, si on est amphibien. On peut voir ces trésors dans quelques reportages Tous remplis d’émotions, sur ces fortes images Que des explorateurs portent dans leurs bagages  Au terme de recherches et de lointains voyages. J’aime encore quant à moi admirer à ma porte Une nature offerte qui cette joie m’apporte Jouir de ses... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 septembre 2019

Éléments-terre.

  Éléments-terres. Comme il nous est offert depuis toujours à tous  Nous oublions souvent combien il est précieux  C’est un souffle vital pas assez à nos yeux Mais pourquoi tout soudain, je te vois qui tousse ? Comme elle nous est donnée, direct au robinet Nous ne la voyons pas à sa juste valeur Liquide salvateur depuis que l’on est né  Mais pourquoi tout soudain, j’entends aussi tes pleurs ? Comme nous le foulons chaque jour sans merci  Du sol qui nous nourrit, nous ne voyons le prix La... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 septembre 2019

Drôle d’histoire.

Drôle d’histoire. Quand du gaz concentré naquit une planète  Quand elle su grossir sous l’effet des comètes  Quand grâce à l’eau du ciel ou venant de la terre Naquirent les océans aussi bien que les mers Quand les volcans se turent pour laisser place à l’air Quand quelques molécules un jour s’y assemblèrent  Alors la vie jaillit dans les eaux de la terre Élan irrésistible qu’on pu croire éphémère. Le début d’une histoire sur des millions d’années  Le miracle prend le temps de s’y développer Après... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 août 2019

Dégoût

Dégoût. Qui chantera demain les beautés de ce monde Qui dira la saga de notre humanité  Qui pourra se réjouir fut-ce quelques secondes Que notre triste espèce fut cette inanité ? Puisse la terre mère encore accoucher Cette fois d’une faune qui saura l’habiter Qui n’ira pas chercher à vouloir s’évader  De tout ce paradis qu’elle foule à ses pieds. Puissent nos successeurs trouver dans nos archives Les erreurs qui ont fait que le malheur arrive Qu’ils respectent la terre comme on fait d’une mère  ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 juillet 2019

L’herbe est verte.

L’herbe est verte. Lorsque j’ouvre les yeux je vois encore des prés  Qui m’apparaissent beaux bien autant qu’ils étaient  Certes l’herbe est verte et le ciel aussi bleu Certes l’aube se lève et je me sens heureux, Pourtant je ne vois plus bondir de sauterelles À chacun de mes pas dans des bruissements d’ailes Pourtant je n’entends plus gazouiller tant d’oiseaux Comme quand j’étais jeune courant dans les ruisseaux. Le monde s’est vidé, peu à peu de ces vies C’est vraiment insidieux, peu de temps ça a pris Et... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 juillet 2019

Feu de paille

  Feu de paille. Je suis à ce qu’on dit un oiseau de malheur Comme le fut Cassandre dans la guerre de Troie  Je sais que peu nombreux, seront ce qui me croient Ça ne changera rien, que l’on ait ou pas peur. Les temps sont à l’orage, bien plus qu’aux arc-en-ciel  L’époque a la rage des choses artificielles La nature sauvage, reçoit des coups mortels La parole des sages, n’a plus d’écho réel. Nous sommes le feu de paille qui brûle la maison Nous avons trop de failles, plus fortes que raison Nous sommes... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 juillet 2019

Plus jamais !

  Plus jamais ! Plus jamais !  C’est le cri qu’ont poussé, que pousseront toujours Les survivants meurtris après les pires jours Ceux qui auront vécus la folie meurtrière  Qu’engendrent à coup sûr, toutes folies guerrières. Plus jamais ! Abondants sont les pleurs qui vont se déverser  Sur les tombes de ceux qui nous auront quitté  Que l’on ne pourra plus, bien serrer dans ses bras Ceux qui ont disparu, ceux qui ne sont plus là. Plus jamais ! C’est le triste constat de tout ce qui n’est plus ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 juillet 2019

Plus le temps !

Plus le temps. Le sujet préféré de nos conversations Est le temps qui fera ou a fait sensation De tous temps il est vrai, ce fut une obsession Surtout quand on parlait, de faire les moissons. Aujourd’hui quand la grêle saccage les vignobles On clame que le temps est devenu ignoble. Quand les inondations, le gel ou la tempête  Succèdent aux sécheresses, c’est la fin qui nous guette. Depuis l’aube des temps la survie est au prix Des caprices du temps, les hommes l’ont compris. Combien il est étrange qu’ils ne... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]