28 février 2017

Déprime

Déprime  Comme un goût amer qui traîne dans la bouche Quand on a bien perdu, que l'échec nous touche Sentiment de défaite qui nous laisse meurtri Finis les jours de fête on se sent si aigri. Combien de temps faut-il pour dissiper ce trouble Pour enlever ce voile qui ternit chaque jour Pour chasser ces pensées qui sont comme vautours Elles rongent l'âme, on est si coupable. Où est le goût de vivre, on est au fond d'un trou La lumière est chiche, le sombre est partout On en sait qui y restent et n'en ressortent... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 15:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 février 2017

Toujours musicien

Toujours musicien Quelques accords grattés sur sa guitare sèche  Sur ses yeux fatigués retombe une mèche  La voie rauque est cassée par une nuit de fête  Que n'arrangera pas la tige qu'il tête. Ses bras maigres dépassent de son tea shirt troué  Et son nez de rapace ponctue chaque mesure De l'air qu'il improvise sur des mots retrouvés  Au fond de sa mémoire gorgée de choses impures. Il y a bien longtemps qu'il n'a plus de public Mais lui il continue à jouer sa musique  Sur un coin de... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 février 2017

La chaise vide

La chaise vide   Tous les jours je la vois, elle est là devant moi Elle est à sa place, elle ne la remplace La chaise trop vide comme mon cœur meurtri La vie est livide depuis qu’elle est partie.   Mon bonheur était simple, elle était là Aujourd’hui dans les limbes, il ne répond pas Quand l’être cher manque, n’est plus où il était C’est l’univers qui flanche, qui n’a plus d’attrait.   Chaque heure qui passe au cœur de mon foyer Le froid gagne un peu... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 février 2017

Angoisses

Angoisses Tant de sujets d'angoisse pour qui voit l'avenir Trop de risques de poisse qui peuvent advenir Risques de krach bancaire, de fonte de banquise Où risques d'AVC, de choses qui défrisent. S'il existe un moyen d'éviter la déprime  C'est de n'y point penser, de les nier en prime On n'y peut rien changer, ou même y échapper  Alors vivons que diable, au lieu de bouder. On est tous dans cette barque qui va couler Un jour ou l'autre, alors faut se défouler  Goûter tant qu'il est temps à toutes... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 février 2017

Prières

Prières L'ombre se fait épaisse Quand disparaît la lune Alors que les bruits cessent Et que monte la brume L'empire de la nuit étend son manteau sombre Les dernières lueurs, regarde les qui sombrent Le doute s'insinue Dans les cœurs qui tremblent Les peurs sont dans les nues Et le noir leur ressemble Quand l'homme ne voit plus dans les recoins obscurs Il sent au fond de lui monter ses craintes obscures. La lueur du foyer A la chiche lumière Les bougies allumées Tout autour de la bière Quand a-t-elle commencé cette veillée... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 14:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 février 2017

Vengeance

Vengeance Quand vient la turbulence à faire voler les plumes Quand vient cette violence comme un écho posthume Quand en toi tout balance en remous, en écume Quand tu entres en transes de colère qui fume Réfrène un peu ton ire sous peine d'exploser Même si tu es ivre de vengeance à mener Jamais ne sera libre si tu la laisses éclater Tu ne pourras plus vivre, ni plus te regarder. On t'a fait préjudice en termes inacceptables Tu réclames justice si elle en est capable Si elle n'est artifice pour foules misérables Sinon le... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 21:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 février 2017

Un écureuil en cage

Un écureuil en cage Il est de ces soucis qui reviennent et vous rongent Même en arrière plan ils sont une obsession Dans le tourment parfois l'impasse ils vous plongent S'ils ne sont résolus ils mettent sous pression. Impossible alors de penser autre chose Pour ce seul problème, prendre fait et cause Tourner et retourner dans sa tête toujours La maudite pensée et cela nuit et jour. Comme un écureuil qui galope affolé De plus en plus vite là dans son tourniquet Le cerveau en vrille penche pour le pire Augmentant la douleur vécue... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 18:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 février 2017

Epaves

Épaves Des pensées fugitives qui traversent l'éther Comme des fulgurances aussitôt oubliées Dans les méninges mortes d'overdoses ratées Elles sont la trace, de tout ce que l'on perd. Des vies comme en suspens, ont-elles encore un sens Le tic-tac mécanique de cœurs encore battant Présence incongrue qu'est l'âme devenue Emportée en fumées dans les bruits de la rue. Ce serait comme un port où gisent les épaves De tous ces chalutiers quand l'eau s'est retirée Quand l'espoir les déserte, les esprits sont esclaves De ces corps... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 janvier 2017

Friches

Friches Le mur est gris et lisse, minuscule cuisine Par la vitre salie au loin on voit l'usine Assis devant la table la tête dans les mains Un homme s'interroge que sera donc demain ? Dans un coin a glissé la rouge banderole Où de ces ouvriers est inscrite la parole Est-ce un baroud d'honneur pour un combat perdu Un dernier coup de cœur pour des hommes vaincus. Pot de terre, pot de fer on connaît bien l'histoire Le pouvoir est ailleurs, le reste est dérisoire On a sucé leur sang et celui de la terre La mine est épuisée, on... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 janvier 2017

Marionnettes

Marionnettes C’est le vent qui soufflait fort ce soir sur la lande Qui a emporté au loin mes plaintes et ma demande Lorsque j’ai déclamé debout face aux bourrasques Cet amour qui grandit à l’abri de mes masques. Car je n’ai pas le droit de braver l’interdit Qui fait de moi et d’elle de ces êtres maudits Que le sort a marqué de sa patte infâme En leur interdisant de paraître homme ou femme. Depuis ma tendre enfance ce qu’on a fait de moi Un serviteur d’un dieu qui ne parle qu’à moi Et ce qu’on a pour elle décidé une fois... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 15:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]