10 juillet 2017

Toucher le fond

Toucher le fond Quand on touche le fond c'est dur de revenir Du plancher au plafond trop d'effort à fournir On a tant renoncé à une vie normale On n'a plus de notion ni du bien ni du mal. Ne plus croire en rien surtout pas en soi même  Penser que personne hélas ne vous aime Que la vie ne vaut rien même si c'est blasphème  On voudrait s'effacer des vers de ce poème. Quand tout est peint en noir que le sombre prévaut  Quand on n'a plus d'espoir de se hisser en haut Mourir à petit feu souvent par... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 juillet 2017

Plus rien

Plus rien   L'homme a le dos courbé la tête entre ses mains Il reste là prostré et il n'entend plus rien Autour tout est détruit il ne reste plus rien Si ce n'est quelques ruines que parcourent des chiens.   L'homme est immobile sa tête entre les mains Il n'entend plus les bombes il n'a plus goût à rien Il n'a plus même peur de ces risques aériens Quand de sa vie d'avant il ne reste plus rien.   L'homme demeure là la tête entre les mains Sa vie s'est... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 20:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 juillet 2017

Feu de paille

Feu de paille   Oubliés les beaux jours ne reste que la haine Quand il y a trahison la passion se déchaîne On s'est dit pour toujours et ce n'était qu'hier Il s'est enfui l'amour, à présent c'est l'hiver.   Quand tout a basculé dans une seule phrase Pourtant dite à voix basse et sans aucune emphase C'est une autre que j'aime entre nous c'est fini Je regrette beaucoup mais vois-tu c'est ainsi.   Comment peut-il gommer avec ces quelques mots Des années de... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 juillet 2017

Anéantie

Anéantie.   Elle avance hébétée dans la file indienne Ses yeux sont fatigués, elle baisse la tête Sa douleur, sa peine, comme elles sont anciennes Comme sont les actes commis par des bêtes.   Partie sur les routes il y a de longs mois Dans l'exode affolé pour fuir cette famine Elle n'était alors encore qu'une gamine Mais déjà une mère et déjà aux abois.   Elle serrait très fort dans ses bras son enfant Un pauvre enfant maigre aux grands yeux innocents ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 juillet 2017

Garçon !

Garçon !   Comme l'insecte fou capté par la lumière La biche prise dans la lueur des phares Je reste stupéfié par son troublant regard Je demeure cloué par sa beauté altière.   Magique apparition telle une déesse Surgie de nulle part au milieu des mortels Elle vient d'entrer oh mon dieu qu'elle est belle Dans le café du coin où les clients se pressent.   Pourtant je suis le seul à l'avoir remarquée C'est vrai qu'elle est discrète malgré tout son éclat... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 juin 2017

Harcèlement

Harcèlement Comme elles se bousculent les préoccupations De tout ce qu'il y a à faire, auxquelles je dois penser C'est bien tous les domaines qui posent des questions Régler tous les problèmes qui viennent me hanter. Je passe en revue les points qu'il faut régler Les rendez-vous à prendre, les lettres à envoyer Les papiers à fournir et les choses à rendre Il y a tant de choses qui ne peuvent attendre ! J'espère chaque fois qu'un jour ça finira Qu'il ne restera plus de ces embêtements Qui pourrissent ma vie par leur harcèlement... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 juin 2017

Remettre au lendemain

Remettre au lendemain Je le ferai demain de cela je suis sûr Et de mes propres mains c'est certain je l'assure Combien de fois avons-nous dis cela L'avons-nous bien promis, sans en faire grand cas. Demain tout est possible dès lors qu'on l'envisage Au présent c'est plus dur, mais c'est aussi plus sage Reporter à plus tard tout ce qu'on devrait faire Cela est rarement une très bonne affaire. Cela porte un nom c'est procrastination Et certains s'y adonnent avec obstination Il y a les obsédés dévorés par l'action Et puis les... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 juin 2017

Blessures

Blessures Je l'ai tant attendue cette aube qui se lève Cette nuit agitée de tous ces mauvais rêves Quand elle s'est pointée comme une délivrance J'ai pu à nouveau croire que j'avais une chance, D'échapper quelques heures à tous ces cauchemars Qui m'assaillent sans trêve quand tout autour est noir Ces scènes qui m'obsèdent que je ne peux chasser Ces souvenirs obscènes quand j'étais pourchassé. Que j'aimerai enfouir au fond de ma mémoire Pour qu'elle ne revive que cette triste histoire Parfois de son passé il ne faut pas avoir... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 juin 2017

Quand sonnera le glas

Quand sonnera le glas Quand sonnera le glas de toutes espérances Quand la douceur des jours aura pris un gout rance Quand ce sera trop tard pour avoir des regrets Quand on ne sera sûr qu’il y ait un après Les larmes couleront amères et acides Plus personne n’aura alors cet air placide De ceux qui se disaient et puis on verra bien En jetant l’avenir comme un os aux chiens. Quand tout sera changé qu’il n’y aura de retour Quand on n’aura de choix que dire qu’on est pour Quand on n’entendra plus que la voix de son maître Quand seront... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 juin 2017

Pas facile

Pas facile Il est temps de chaos ouverts aux aventures Les quatre cavaliers y poussent leurs montures Les hommes sont muets, aveugles par nature A reconnaître à temps les pires déconfitures. Il est des temps troublés où les peurs se mélangent N’y sont plus entendues les trompettes des anges Les hommes y sont sourds et hélas ils se rangent Aux pires solutions quand cela les arrange. Il est des temps maudits où les colères grondent L’inquiétude est lourde et l’angoisse est profonde Les hommes ne comprennent ce sur quoi elles se... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]