14 mars 2018

Viol informatique

  Viol informatique Quelqu’un que ne connais, s’est glissé dans ma vie Par la petite porte du virtuel ici Je me suis fait voler, une identité  Depuis longtemps créée, que j’avais oubliée. A quoi a-t-il accès qui pourrait bien me nuire Je l’ai désactivée, cela va-t-il suffire ? Pourquoi donc m’emprunter ma propre identité  Si ce n’est dans un but, que l’on peut deviner ? J’éprouve un sentiment diffus mais obsédant  De menace cachée, comme serait l’épée  De ce vieux Damoclès, est-il ressuscité... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 février 2018

Meurtris

  Meurtris   Sur les routes au hasard, il est parti un jour Ce n’était qu’un enfant, il songeait au retour Pour lui la vie n’avait pas trop de carrefours Aussi il marchait droit, et son pas n’était lourd.   Il a grandi ainsi sur les mille chemins L’esprit toujours tourné vers l’espoir que demain Il trouverait l’endroit où se poser enfin Il trouverait la terre où était son destin.   Il a vu les obstacles, qu’on mettait sous ses pas Toutes ces barrières qui disaient on veut pas On ne veut pas de... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 février 2018

Ne pas compter pour rien

  DUO de plumes Pierre-Jean BOUTET et Daniele LABRANCHE Ne pas compter pour rien  Dans une cour d’immeuble, s’échoua un beau soir  Un homme, une épave qui avait perdu l’espoir Plus rien au fond de lui, pour goûter à la vie  Il ne connaissait plus le sens du mot envie, Au bout de trop d’échecs, et de désillusion  Du bien comme du mal, il n’avait plus notion Il ne vivait encore, qu’en complet abandon Il ne connaissait plus ni amour, ni pardon. On lui avait appris la générosité,  La main... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 22:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 février 2018

Fardeau

  Fardeau Que dire de l’angoisse qui me prend tout à coup Sans raison apparente, elle submerge tout Elle fait comme un noeud tout au creux de mon ventre Elle serre tant qu’elle peut, je ne peux que me rendre. Elle surgit souvent comme à l’improviste Un fantôme glacé, qui entre alors en piste Du mal à respirer, étau dans la poitrine Elle ne fait de cadeau, c’est le coeur qu’elle opprime. J’ai beau me raisonner, je dois subir sa loi Elle ne disparaîtra, si je n’y pense pas Mais je cherche toujours quelle en est la... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 14:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 janvier 2018

Tout va bien

  Tout va bien Quand tout va bien pour eux, ils trouvent ça normal Quand tout va bien pour moi, là c’est tout sauf banal, Si je n’ai dans la tête aucun souci qui traîne Ou aucune douleur pour être à la peine, C’est un jour d’exception, un moment rare au fond Ou rien ne me tiraille, où la vie ne déraille  J’en goûte la saveur comme glace qui fond Savourant chaque instant où point je ne ferraille. Quand ils ont un pépin, qui alors ne se plaint Quand moi j’ai un pépin, moi c’est mon quotidien Faire face aux... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 06:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 janvier 2018

Quelques mots griffonnés

  Quelques mots griffonnés  Voilà le crépuscule, je suis sous l’abat-jour La lumière recule, c’est la tombée du jour, Point besoin de calcul, le soir a pris son tour La lumière bascule, sera-t-elle de retour ? Elle est partie à l’aube, sept heures je crois bien Dedans sa jolie robe, lorsque le soleil vient Mais cela me taraude, quand c’est qu’elle revient Le sol là se dérobe, lorsque je me souviens, De notre désaccord, de la forte dispute D’avoir heurté son corps, de sa sévère chute Du silence de mort, tout... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 décembre 2017

Dans la glu des habitudes.

  Dans la glu des habitudes. Encore un jour qui vient, encore un jour qui passe À refaire toujours et encore mêmes passes  Sans se renouveler ou alors à la marge Vivre ça n’a hélas pas que des avantages. Ces gestes répétés qu’il nous faut accomplir  Se lever, s’habiller, à l’heure se tenir Se laver et manger et aller travailler Acheter, nettoyer puis aller se coucher. Dans les rares interstices que laissent ces corvées  Grappiller quelques miettes du permis de rêver  À d’autres vies peut-être... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 décembre 2017

Petite voix

Petite voix Où donc elle est allée cette petite voix Qui chantait dans ma tête si souvent autrefois Où donc elle est passée et pourquoi ce silence Elle me manque tant maintenant sa présence. Elle me poussait toujours, avance en confiance Y a tant à découvrir quand on vit son enfance Vas toujours vers les gens, vas donc à leur rencontre Et si tu ne sais pas, écoute, je te montre. Ce furent tout d’abord des périodes fréquentes  Où la petite voix se montrait plus absente Puis de longues journées, des semaines... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 18:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 décembre 2017

Quelques poignées de terre.

Quelques poignées de terre. À peine répandues quelques poignées de terre Récités des hommages convenus et bien ternes À peine terminée cérémonie funèbre  Que déjà oubliés tous ces êtres sans terre. Avant même leur mort ils ont vécu l’enfer Tous tendus qu’ils étaient vers tout ce qu’ils espèrent  Pour construire une vie, un projet, un foyer Sur les routes du monde ils se sont déployés. Ne resteront au mieux quelques tombes anonymes Ou ossements blanchis dans des fosses marines Des milliers de victimes de ce... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 décembre 2017

Respect

  Respect Que peux faire un homme quand il est désarmé  Comment donc se défendre lorsqu’il est alarmé  Que devient un tel homme quand il est apeuré  Que va faire cet homme au danger confronté ? Il va d’abord songer à protéger sa vie Quels que soient ses projets , quelles que soient ses envies À protéger les siens aussi leur avenir Même si pour cela a son tour il doit fuir. Il doit fuir la misère, partir loin de ces guerres Qui ravagent ces lieux où il vivait naguère  Il cherche le salut quoi... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]