21 novembre 2017

Tout seul, abandonné

  Tout seul, abandonné  Parmi toutes les choses terribles ou injustes  Certains mots y résonnent pour moi depuis des lustres Sans que je ne les aie pour ma part trop subis Pas plus à l’âge adulte que quand j’étais petit. Abandonné et seul, voilà qui terrifient Au plus profond de moi comme ces mots je fuis J’ai tant besoin des autres de leur présence amie Que je ne m’imagine tout seul dedans ma nuit. Comme pourtant j’admire ceux qui savent être seuls Se suffisent à eux mêmes, n’éprouvent pas de peur À... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 novembre 2017

Malheur

  Malheur ! Un jour il a frappé par surprise à la porte Dans un foyer tranquille il a fait irruption On ne se doutait pas des douleurs qu’il apporte Longtemps on gardera toutes ses illusions. Il a toujours plané sur des vies innocentes Qui hélas l’ont connu dès qu’elles furent naissantes Il s’y est acharné sans aucune raison Que celle du hasard qui ne fait rémission. Bien tristes sont ses jeux, il se montre fantasque Sans aucune morale il choisit ses victimes On ne sait les critères, quels sont ceux qui... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 novembre 2017

On voudrait

On voudrait Tous on voudrait parfois se perdre dans la brume Ne plus même connaître de chaque jour l’écume  Se sentir hors du monde, à l’abri de ses coups Se couler dans la ouate, quelque chose de doux. On voudrait être là mais être inatteignable Avoir un corps, des sens, mais ne pas en souffrir Juste être spectateur ou tout juste capable De vivre de bonnes choses et bien les ressentir. On voudrait le meilleur et chasser la laideur On voudrait le bonheur, ignorer le malheur, Que chaque instant qui passe soit... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 septembre 2017

Accablé

Accablé  Tu en as caressé des espoirs trop déçus Tu en as encaissé de ces coups trop reçus  Tu en as vu passer des occasions perdues Combien as-tu reçu de promesses tenues ? Quand d'échecs en échecs et puis en déception  Tu as vécu ta vie sans ses satisfactions Tu n'as plus goût à rien, surtout tu n'y crois plus Tu te sens prisonnier d'une sorte de glu. Tu ne connais surtout que les moments d'angoisse Tu te trouves partout comme ça dans la poisse Tu subis tous les jours et ce quoique tu fasses Les... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 septembre 2017

Des hauts et des bas

  Des hauts et des bas Quand un jour tout s'arrête, que l'on n'y croit plus Que l'on se sent très bête, d'y avoir tant cru, Que la course s'achève, sans plus de rêves  Que le coeur se soulève, alors on crève. Tant que luit tout au fond une lueur d'espoir Tant qu'on aime, qu'on vit, qu'on arrive à y croire Tant qu'une illusion imprègne nos vouloirs On a toujours en nous, d'avancer, le pouvoir. Si la réalité après tout n'est que faite De ce qu'on imagine, que l'on a dans nos têtes  Combien ce monde alors... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 15:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 août 2017

Sur le jour du partir

Sur le jour du partir À jamais tu voltiges dans tous mes souvenirs Ton image se fige sur le jour du partir Ton visage se grave sur fond de ma mémoire  Comme un bloc de lave empreint de désespoir. Sur le lit mortuaire, déjà comme un gisant Tes traits hiératiques impressionnaient l'enfant Tu étais immobile toi avant si vivant Tu avais l'air tranquille de qui a fait son temps. Ces instants suspendus tout en moi brûlent encore Je faisais la rencontre ce jour avec la mort Elle m'a effleuré de ses ailes si sombres ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 juillet 2017

Sans un mot

Sans un mot Puisque tu n'as rien dit, faut-il aussi me taire Supporter en silence ton exil volontaire Ne poser de questions, n'être même en colère  Lors que tu es partie, que je ne sais que faire ? Tu m'as laissé hier, sans un mot, sans un cri Avec sur le visage une expression meurtrie Comme si le pire j'avais pu commettre Que tu étais pourtant seule à connaître. À me sentir coupable sans savoir la raison Je me sens lamentable et le coeur en prison Du fauteuil à la table, vois-tu je tourne en rond Je me sens... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 juillet 2017

Une larme est tombée

Une larme est tombée  Une larme est tombée ce soir sur le plancher Goutte de tristesse vite épanchée  Un sanglot de regret dans sa gorge serrée  Un moment si secret premier amour blessé. Il ou elle espérait que ça pourrait durer Mais pour l'autre c'était juste une expérience Il ou elle croyait cet amour révélé  Mais l'autre lui c'est sûr, n'en a pas eu conscience. Première échauffourée avec ces sentiments Qui nous brûlent, nous forent si profond en dedans Comme on est vulnérable quand on a quinze... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 juillet 2017

Sain de corps et d'esprit

  Sain de corps et d'esprit Sain de corps et d'esprit pour être aux yeux de tous Bien accepté du groupe, bien intégré c'est tout C'est bien à la portée des personnes normales C'est pour chacun de nous la chose désirable. Alors ceux d'entre nous quelles qu'en soit la raison Qui ont corps amoindri, dont l'esprit déraisonne  Comprenons leur détresse, acceptons leurs défauts  Selon mêmes critères que pour les gens "normaux" Ne sont-ils pas humains, nés d'homme et de femmes N'ont-ils d'autre destin pour... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 juillet 2017

Vengeance

  Vengeance Prenez moi sous votre aile vous le dieu protecteur À l'ombre tutélaire de votre bras vengeur Les hommes m'ont blessée sans écouter mes pleurs J'en appelle au sang pour le prix de mes peurs. Je vis pour les punir, et mon esprit déraille  Pour réparer leurs torts, faut que justice passe Ce sera œil pour œil, car il faut qu'ils trépassent  Pour m'avoir enlevé le fruit de mes entrailles. On m'avait enseigné l'amour, la tolérance Mais devant la douleur, la seule délivrance  De mon cœur... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]