03 mars 2019

Les occasions manquées.

Les occasions manquées  Elles sont de nos regrets les occasions manquées  Lorsque l’on n’a pas su, que l’on n’a pas osé  Elles demeurent à jamais au rang de ces peut être  De ce qu’on aperçut sans franchir la fenêtre. On n’aime évoquer ces occasions manquées  Sauf là dans le secret de nos mémoires mortes On n’ose avouer ce que l’on a raté  De n’avoir su ouvrir et à temps de ces portes. Combien on les rumine les occasions manquées  Et on ne se pardonne d’être hélas passé  À côté... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 mars 2019

Dans l’urgence.

  Dans l’urgence. Sans jamais s’arrêter au moindre point virgule Sa prose va de l’avant et jamais ne recule Pouvoir tout dire avant que sa vie ne bascule Ne lui reste qu’une heure dans ses derniers calculs. Laisser un témoignage de toute cette horreur Dire je reste un homme par delà la terreur Tant d’hommes assassinés il y a une erreur  Je parle à la raison et je parle au cœur. De ces vies démolies en laisser une trace Avant que sans mémoire le temps ne les efface De ces destins brisés en faire... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 janvier 2019

A mon corps défendant.

A mon corps défendant. A mon corps défendant au cœur de ma mémoire  Il est des souvenirs dont je ne tire gloire Des regrets qui reviennent me hanter trop souvent Des erreurs qui lancinent comme engoulevents. Je cherche à étouffer ces images rebelles Qui profitent à plaisir des instants de faiblesse Quand au creux de la nuit, elles ont la part belle Pires que cauchemars, elles me rongent et me blessent. Il n’est jusqu’à l’enfance qui n’en soit pas meurtrie Bien qu’elle fut heureuse, la mort l’y a surpris  Une... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 décembre 2018

Le prédicateur.

Le prédicateur  Il sait aller chercher au plus profond des peurs La culpabilité qui ronge tous les cœurs  Ses mots comme des flèches vont les faire saigner Ses mots vont se poser comme fleurs sur ces plaies. Il sait tout à la fois désigner l’ennemi Et chanter cet espoir que chacun a en lui Plutôt que des réponses il propose des buts Ceux que l’on souhaite, comme ceux qui rebutent. Le grand prédicateur a cette voix qui porte Qui fait vibrer aussi chacun à l’unisson On voit bien à l’entendre comment il se... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 novembre 2018

Amis, pardonnez-moi.

  Amis, pardonnez-moi. Amis pardonnez- moi d’ajouter à vos craintes Vous pouvez ignorer mes bien tristes complaintes Mais comment faire ci de ces mauvais augures, De toutes ces nouvelles à la sombre figure ? J’arrive encore un peu bien fugitivement A occulter le pire quand je vois d’un enfant Son innocent sourire, et ses yeux confiants Sa joie chasse le voile l’espace d’un moment. Bien sûr j’admire encore de biens beaux paysages Aussi les papillons, les biches au regard sage Le faucon dans le ciel, un couchant... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 12:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 novembre 2018

Un poids sur les épaules.

Un poids sur les épaules. Un poids sur mes épaules, des doutes à foison Pourquoi tant de tristesse, quelle en est la raison ? Je pourrais dans ma bulle couler des jours heureux Celle bien que modeste qui fait des envieux. Je pleure sur ce monde qui est sur son déclin  Aussi sur mes enfants leurs tristes lendemains Quand la lueur de l’aube ne sera plus teintée  Que du miasme des villes, aussi de leurs fumées. Tout ce qui vient m’accable, tous ces comportements Que les peuples subissent de la part des puissants... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 octobre 2018

Ceux qui nous manquent.

  Ceux qui nous manquent On ne guérit jamais de tous ceux qui nous manquent Leur souvenir demeure douloureux qui nous hante Leurs rires joyeux toutefois nous enchantent Et ces moments heureux bien souvent nous contentent. Car nous sommes par eux comme le fruit de l’arbre Car nous sommes avec eux comme l’air sur la lande Car nous pensons à eux sans que l’on se demande Comment faire sans eux qui aussi nous attendent. On aimerait bien mieux qu’aussi ils nous entendent On s’ennuie trop de ceux qui hélas ne nous... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 août 2018

Envahisseuse

  Envahisseuse. Elle s’invite toujours quand on ne l’attendait Mais on l’entend très fort à la porte frapper Alors elle envahit sans rien nous demander Ce logis qui est à nous pour bien s’y installer. On en est tout d’abord tout à fait stupéfait  Se disant mais enfin qu’est-ce donc que j’ai fait ? Pour mériter ce sort et la voir s’imposer Puis on fait des efforts pour s’en débarrasser. Mais la garce est coriace et sait nous rappeler Que l’on est vulnérable, malgré tous nos grands airs Elle frappe là où on... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 15:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 juillet 2018

La seule voie.

  La seule voie. Je pourrais être amer mais que vaut l’amertume Ou bien alors cynique mais ce serait facile Ou bien désespéré mais n’est-ce plus utile De clamer haut et fort, et tant pis pour l’écume, Qu’il y a d’autres voies que la résignation Pour vivre bien ensemble bien d’autres solutions Que de nous mettre en guerre et l’autre rejeter Nous sommes tous des frères, la science l’a prouvé. Même si ça m’attriste, je ne veux de colère  Car tous ces sentiments exacerbent les haines Je veux la main tendue dire... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 juillet 2018

Le choix.

  Le choix La peine envolée, la voilà de retour La haine dissipée, la chanson de l’amour Car nos corps sont si faibles quand ils sont esseulés  Qu’ils nous réclament encore d’être consolés. Chasse cette tristesse qui plombe tes instants Surmonte ta détresse en t’ouvrant pleinement À ce chant qui murmure au plus profond de toi Qui veut franchir ces murs qui étouffent sa voix. Force toi à sourire et au bout d’un moment  C’est l’énergie du rire qui prendra l’ascendant Il n’y a rien à attendre à rester la... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]