30 octobre 2019

Villages abandonnés

Villages abandonnés. Dans la cour de l’école, à présent plus de cris Sur le tableau grisé de couches de poussières  Plus de phrase du jour, plus aucun mot écrit  Dans la salle de classe, plus aucune lumière. Au fronton apparaît toujours le mot ÉCOLE gravé si fièrement dans ce petit village Enfants de paysans qui prenaient leur envol Combien les hommes alors, savaient se montrer sages. Plus d’emplois, plus d’enfants, c’est la mort programmée  De tous ces petits bourgs de la ville éloignée  Autres... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 15:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 septembre 2019

Aux basques.

Aux basques. Me faudra-t-il porter un casque  Pour résister à leurs attaques ? J’ai l’impression qu’elles me traquent Les idées noires, j’en ai ma claque ! Chaque jour tant de vents mauvais Me disent ne va où je vais, Nous allons à la catastrophe  Pour le dire combien de strophes ? Faudrait-il être aveugle et sourd Pour ne voir ces nuages lourds ? N’entendre tous ces bruits qui courent ? Nous vivrons bientôt dans un four ! Je n’en peux plus de ces rumeurs De la planète qui se meurt De tous ces... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 août 2019

Fin du monde.

  Fin du monde. Minuit avait sonné, qu’il n’était pas rentré  Au cœur de sa maison, tout devenait question Personne ne pouvait comprendre les raisons Qui avaient pu le père, à ce point retarder. C’était à heures fixes, qu’il passait ses journées  Le travail, le bistrot, la maison, le jardin Hier ressemblait à ce que serait demain La surprise dans sa vie, point ne montrait son nez. Un bon père tranquille, qui ne demandait rien Que sa paye modeste, et son petit train train Qu’avait-il connu d’autre,... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 août 2019

Du balai !

  Du balai ! Je tremblais à l’écoute des histoires effrayantes Lorsque j’étais enfant assis au coin du feu Celles que me lisait ma grand mère épatante En y mettant ce ton qui en faisait un jeu. Je m’inquiète à présent de nouvelles à frémir  Quand je lis mon journal, quand j’ouvre les oreilles Il est dit que le monde et toutes ses merveilles Vont sombrer très bientôt dans le pire avenir. Ce ne sont pas hélas contes à dormir debout De ceux que les enfants connaissent de bout en bout Il n’y a de fin heureuse... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 août 2019

Bobards.

  Bobards. J’entends tous les sarcasmes des aveugles d’un soir  De ceux pour qui plus tard ne mérite d’espoir  Leurs rires sont moqueries, plus stupides qu’eux mêmes  Riez donc puisqu’ainsi, vous vous trompez vous mêmes. Comment voir converger toutes les consciences Quand tant encore doutent du discours de la science Quand ils se croient encore dans un monde infini Et préfèrent toujours rester dans le déni. Après tout ils s’en moquent ils ne seront frappés  Quand les premiers à l’être seront... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 août 2019

Des cris

Des cris. De tous temps des cris ont été poussés  Qu’ils soient de douleur ou bien de colère  De grands cris d’alarme ou des cris d’orfraies  Des cris de misère ou des cris de guerre. Les entendait-on ? Ça je n’en sais rien L’histoire bien peu, elle en retient Les cris des puissants résonnent peut être  Mais celui des gueux, on ne les entend guère. J’entends aujourd’hui tant de cris autour Qui s’adressent eux aux pires vautours Certes ce ne sont pas des cris d’amour Mais des cris partout et jour... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 juillet 2019

Patatras !

Patatras ! On a le regard clair, on regarde c'est beau Soudain la vue se brouille comme Un écran plein d'eau Avant un paysage si riches en détails Après comme un passage où règne une pagaille. Poussière dans l'oeil, pas bon ménage Plus qu'une hâte,qu'vite elle dégage. Le Projet se déroule tout va bien et ça  roule Soudain voila qu'il grippe, que ça y est il coule Avant tous les espoirs vont se réaliser Apres le désespoir qui s'est bien installé. Le grain de sable dans la machine On voudrait bien qu'il se... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 mai 2019

Un signe ?

  Un signe ? Même les grande dames ont parfois chaud aux fesses Mais sûrement pas celle là, ça je vous le confesse Si elle a pu brûler, ne serait-ce un signe Que l’homme en ce temps est devenu indigne ? Un avertissement voire une mise en garde Comment l’interpréter ? Je sais ça vous regarde Sans moi même être pieux, j’y vois un fort symbole Qu’il nous faut arrêter de jouer aux guignols. De croire que le monde n’est que pour nos beaux yeux De penser que les choses ne peuvent point changer Pourquoi ne prenons-nous... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 mai 2019

La flamme

  La flamme. Lorsque j’ai vu les flammes surgir de Notre-Dame Comme un feu de l’enfer au visage infâme  Je n’en cru pas mes yeux de cette incongruité  L’incendie qui s’attaque à notre éternité. Quel autre monument est plus inébranlable Que ne le sont chez nous les grandes cathédrales ? Qui traverse le temps mieux que ces monuments Qui pointent orgueilleux vers notre firmament ? Que partent en fumée des œuvres inoubliables Nous sommes si nombreux à le croire impensable Que des chênes glorieux aient fait... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 mai 2019

Immuable

    Immuable ? Elle semblait immuable et au delà des doutes Elle traversait les siècles, marquée par notre histoire Elle était pour la France, monument à sa gloire Et le cœur de Paris y battait sous ses voûtes. Elle appartient si fort à notre patrimoine Bien au delà des sœurs, des prêtres ou des moines Un peu de notre vie est gravée dans ses pierres Et tant de souvenirs autant que de prières. Elle est au croisement de si nombreux destins Celui des artisans qui ont œuvré en son sein Celui des catholiques... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]