21 septembre 2018

Les roseaux sont à terre.

  Les roseaux sont à terre. Où est la liberté dans un monde de normes Nous sommes les jouets que l’on veut économes  Charges d’exécuter juste les protocoles C’est ce que l’on apprend maintenant à l’école. Esclaves consentants nous jouons tous un rôle Qu’on nous a assigné même s’il n’est pas drôle  Surtout ne point penser, seulement appliquer Il faut suivre la règle ce n’est pas compliqué. Point besoin de mérites, juste se conformer Mettre en œuvre dociles, on est bien informés  Les seuls à être... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 septembre 2018

Regardez bien le monde

  Regardez bien le monde Regardez bien le monde partout autour de vous Au moins quelques secondes un peu arrêtez-vous  Demandez-vous au moins si vous l’aimez si fort Que pour le conservez vous ferez des efforts. Le monde est malade partout où nous nous sommes Et même dans ces ailleurs où ne sont pas les hommes Au cœur de ces forêts toutes si pollués  Ou sur ces océans d’ordures accumulées. Ouvrez grand vos deux yeux, car toutes ses merveilles Vont à cause de nous si on ne se réveille  Sombrer... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 septembre 2018

Un Hulot c’est chouette

  Un Hulot c’est chouette. Quand il est arrivé on s’est dit c’est chouette Car ce gouvernement va avoir des hublots Pour mieux s’apercevoir que la pauvre planète  A besoin du renfort de beaucoup de Hulot. Quand il s’est installé il avait bien en tête  De nous faire changer pour qu’on soit plus réglo Quant à tous nos devoirs pour sauver la planète  On allait enfin voir ce que peut un Hulot. Mais Macron s’était dit lui qui n’est pas si bête  Avec ce mec là, je plais aux écolos  À tous ceux... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 septembre 2018

Vivre plus longtemps.

  Vivre plus longtemps. Tous ils rêvent de vivre encore fort longtemps  Sans trop se demander ce qu’il feront du temps Dont ils auront jouissance plus qu’il n’est accordé  À toute autre engeance dans notre humanité. Futurs maîtres du monde mais à quoi cela sert S’il n’y a d’avenir pour l’espèce humaine Ils se seront trompés d’objectif alors même  Que toute vie sera compromise sur terre. L’immortalité ? Mais pour quoi donc en faire Si le beau paradis est devenu l’enfer ? Que vaut l’éternité si... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 septembre 2018

Caravane.

Caravane La ligne à l’horizon danse sous la chaleur Et le sable s’écoule sous les pas des chameaux Le ciel est bleu azur, y a-t-il d’autre couleur Dans ce désert de dunes qui dessèche les os ? L’allure est si lente que les ombres se fondent Étirées sur le sol comme des géants sombres  La sueur sur l’étoffe en auréoles rondes  Imprègne les chèches des chameliers en nombre. Les bats bien trop chargés ballotent sur l’échine  Des bêtes harnachées que la fatigue mine Bientôt la caravane devra faire une pause... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 septembre 2018

Là où elle nous emmène....

Là où elle nous emmène Venez, je vous emmène où jamais on ne va L’occasion est trop belle, alors n’hésitez pas Faites moi donc confiance vous n’en reviendrez pas L’expérience est unique, d’autre il n’y en a pas. Est-ce par ces paroles que la garce nous prend Je sais ce n’est pas drôle, mais à elle on se rend Faut-il qu’elle en ait de solides arguments Pour que tous on y cèdent depuis l’aube des temps ? Vous venez de franchir une première étape  Beaucoup d’autres attendent, personne n’y échappe  Venez, passez... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 septembre 2018

Une bouffée de vie.

  Une bouffée de vie Tout lui paraît plus clair et plus beau ce matin Il ouvre ses volets et respire l’air frais Que c’est bon que de vivre se dit-il à la fin Quand on sait que l’on vit un amour qui est vrai ! Ah comme il se sent bien dans son corps aujourd’hui Que le sang dans ses veines bouillonne, il se réjouit Le monde est transformé par la simple magie D’un mot combien banal car elle a dit oui. Déjà il imagine des choses inavouables A ces seules pensées il est un peu coupable Ne l’accabler donc pas de vos... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 septembre 2018

La cage.

La cage. Il n’a plus d’appétit pour les choses terrestres Tous ses sens l’abandonnent, il n’en est plus le mestre  Sa chair n’est qu’enveloppe qui plus rien ne lui donne Si ce n’est la douleur qui par elle frissonne. Est-ce encore la vie de n’être qu’une conscience Que n’être qu’un esprit sans le plaisir des sens ? Est-ce encore la peine de vivre une existence Quand on est spectateur de cette décadence ? Étalé, impuissant sur un lit d’hôpital  Ou bien dans un fauteuil, oh combien c’est banal Maintenu à tout... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 septembre 2018

Simulacres.

  Simulacres. Pour toi je tremperai mes doigts dans l’eau bénite Je dirai des prières sans doute à la va-vite S’il faut pour te séduire devoir passer par là  Je veux bien me damner pour un baiser de toi. Pour toi je marcherai vers l’autel de l’église  Pour toi j’aurai la bible qu’il faut qu’aussi je lise S’il faut pour te garder devoir passer par là  Sous ces fourches Caudines, je passerai pour toi. Pour toi je conduirai notre enfant au baptême  Pour toi je le ferai puisque si fort je... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 septembre 2018

Dévoreuses

  Dévoreuses.   Pensées fuligineuses à travers les esprits Dans ces voies filandreuses qu’autorise la nuit Les rêveries gueuses envahissent ainsi Les âmes peureuses, honteuses de leurs vies.   Idées lumineuses comme des traits d’esprit Des voies aventureuses qui parfois leur sourient Les chercheurs creusent de nouvelles galeries Ambitions dévoreuses, tout au cœur de leurs vies.   Sensations affreuses qui ne les ont surprises Par des voies malheureuses dont elles sont bien meurtries Les âmes... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]