13 octobre 2017

Cogitations

Cogitations. Dans la grande bassine où barbotent nos vies Bien des vagues dessinent le contour des envies Dans la grande marmite où bouillonnent nos torts Il y a tant d'épices pour pimenter nos sorts. Qui prétend au milieu de tout ces tourbillons Tenir un gouvernail dans une direction Qui pourrait dans ce fou maelström  Garder la tête froide et un cœur sans passion ? Pour tant de tentations et de fortes émotions  Qu'il est bon de céder à un lâche abandon Pour tant de sensations dispensées par passion ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 octobre 2017

Signes et consignes

Signes et consignes Que veulent-ils nous dire que tous ces temps de givre À travers les frimas, quels messages ils délivrent ? Quelles sont donc ces traces, ces marques qu'ils nous livrent Dans lesquelles on peut lire, comme on lit dans un livre ? Quels cris nous lancent-ils que ces temps d'incendie ? Eux ils ne laissent rien, du moins à ce qu'on dit Seulement quelques traces de moments paradis Et la dévastation, que bien sur on maudit. Mais quel donc est le sens de ces grandes tempêtes  Des cyclones géants qui... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 octobre 2017

L'ennui

  L'ennui Pouvez-vous comme moi ressentir de l'ennui C'est assez différent des moments où m'ennuie Ca fait comme un vide, un moment de déprime  Comme un rien sous mes pas, où alors il s'exprime. Ca me prend au lever avant que de plonger Dans ce grand tourbillon que sera ma journée  Je n'aurai plus le temps de poser des questions Quand je serai noyé dans mes occupations. En faut-il de ces temps où règne ce malaise Ce sentiment diffus qui me rend mal à l'aise  On dit qu'il est fertile cet ennui qui... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 06:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 octobre 2017

Une vie de rêves

Une vie de rêves  Je voudrai comme vous vivre une vie de rêve  Alors que de ma vie d'autres peut être en rêvent  Au lieu que d'apprécier ce que j'ai moi déjà  Pourquoi me faut-il donc espérer plus que ça ? Le drame de beaucoup c'est vouloir toujours plus  De n'être satisfait de ce qui leur a plu De regarder ailleurs, d'envisager plus tard Plutôt que de goûter le présent sans retard. Sous le toit où je vis ne suis-je pas très bien ? La famille que j'ai compte-t-elle pour rien ? N'ai-je de bons... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 octobre 2017

Zéphyr

  Zéphyr  Les champs là devant moi combien ils sont superbes Agitant sous le vent leurs millions de brins d'herbe Si chacun de ces brins vit bien sa propre vie C'est le champ et non l'herbe qui pourtant me ravit. Herbes misérables ou interchangeables Herbes pitoyables mais indispensables Tous ces brins anodins sans qui ne seraient pas Ces champs admirables étalés devant moi. Des champs si différents selon ce qui les peuple De lourds épis de blé ou bien de folles herbes  De ces champs ordonnés comme... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 octobre 2017

Une vieille chanson

  Une vieille chanson Comme une chanson qu'on a au bord des lèvres  J'entends ce jour des sons qui me donnent la fièvre  C'est la révolution qui rassemble ses frères  Pour cette indépendance que tant de gens espèrent. Comment ne pas entendre la vive aspiration De tout un peuple qui vibre pour elle à l'unisson Mais dans l'état de droit personne n'a le droit De décider tout seul de ce que faire il doit. La fière Catalogne ivre de liberté  Depuis des siècles en quête de son indépendance  Se... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 20:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 octobre 2017

Gogos

Gogos Venez à moi nombreux disait le politique Je vous rendrais heureux, entrez donc dans ma clique Aujourd'hui sommes peu, demain la République Venez jouer mon jeu, la fin est sans réplique. Toujours la même histoire servie au fil des temps  Pour des rêves de gloire nourris par les puissants Ou de tristes revanches portés par des jaloux Qui font croire aux dimanches, plus nombreux que les loups. Écoutez ma chanson, entonnez son refrain Nous serons les champions bientôt, même demain Soutenez mes projets, croyez... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 20:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 octobre 2017

Pierres

Pierres J'ai trouvé ce matin une pierre de lune Tombée dans mon jardin, plus légère que plume  Cette pierre donnée à chacun, à chacune  Lorsque au fond de nos coeurs une lueur s'allume. Pierre dans mon jardin, est-ce pierre de lave Donnée à ceux dont le coeur est esclave D'un amour né volcan mais hélas bien éteint  Où ne bouillonne plus que des regrets lointains. Pierre du bon matin, est-ce coeur de diamant Qui brille de plus belle dans la main des amants En chaleur forte et belle celle qu'on dit... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 14:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 octobre 2017

Libre

Libre Pour retrouver le goût de vivre  Que revienne l'envie de rire Il faut d'abord ne pas souffrir Ne pas subir, n'être martyr. Ce qui compte c'est d'être libre. Pour entreprendre de bâtir  Ou de créer ou de construire Il faut surtout pouvoir rêver  N'être esclave ou prisonnier Ce qui compte c'est d'être libre. Pour parvenir à bien aimer À respecter, à adorer  Il faut bien sûr pouvoir chanter N'être bridé rendu muet Ce qui compte c'est d'être libre. Pour partir loin et voyager ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 14:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 octobre 2017

La lumière de tes yeux

  La lumière de tes yeux Toute une vie passée à chercher la lumière  Par des hommes courbés murmurant des prières  Celle qu'on dit divine qui fait des coeurs de pierre De vraies sources d'amour qui abreuvent leurs frères. Une vie de labeur à étudier les sciences  Dans l'espoir de trouver nouvelles connaissances D'avoir révélation ou soudaine conscience D'une nouvelle voie de progrès et croissance. Un travail minutieux pour cerner la matière  Pour peindre ou pour sculpter de diverses manières ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]