19 août 2018

Un ami

Un ami Qu’est-ce qu’au fond un ami ? Chacun a sa définition  N’est-ce d’abord celui A qui nous nous confions ? S’il n’y a pas d’épreuve  Où donc sera la preuve Que celui que l’on aime Pour lui en est de même ? Un ami c’est celui Qui est au bord du lit Lorsque s’en va la vie Que tout le reste est dit. Point besoin de questions Avec un compagnon Point besoin d'effusions Être ensemble c’est bon. Point besoin de se voir Tous les matins et soir Suffit de se revoir Pour encore y croire. Quand... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 août 2018

A partir de rien

A partir de rien A partir de rien en faire quelque chose Bien tourné si possible soit en vers, soit en prose Comment s’en débrouiller cela est votre affaire De toute les façons, ce sera un enfer. En effet beaucoup croient que pour parler de rien Faut en fait peu de choses, mais cela n’est pas rien. Grandement apprécié seront donc vos efforts Hautement honorés si vous vous montrez forts. Inutile d’essayer si vous n’y êtes prêts  Je le sais pour moi même m’y être un jour frotté. Kilos d’inspiration seront donc... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 août 2018

Promenade

  Promenade Je me promène dans les rues  Le nez collé à mon iPhone  Combien en ai-je ici vaincu De ces sauvages Pokémons ? Je fais tout ça pour mon petits fils Pour lui montrer qu’un peu encore Son grand père tient bien le fil Du monde où il va éclore. A condition d’être attentif Et de garer un peu ses fesses Ce jeu me plait, ne peux mentir  Il faut que je le confesse. On se rapproche du pokestop Pour regarnir un peu ses poches Puis on se rendra à l’arène  Pour en être le roi ou reine.... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 août 2018

Alliage.

Alliage Je me débats comme un beau diable De ça tout le monde est capable De secouer ces liens étroits  Qui glissent au bout de nos doigts On sent le poids de ces carcans Ces jougs qui pèsent en tous temps Sous combien de fourches Caudines Faudra-t-il passer, toi devine ! On sent tout au fond de la bouche  Le goût enivrant de liberté  Il souffle comme un vent farouche Sur nos prisons si limitées  Dans nos carcasses organiques  L’esprit piaffe sur des musiques Lors Impossible de... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 août 2018

Dilemmes

Dilemmes. La vie est tentation Et pompe à émotions Alors contemplation Est-ce la solution ? La vie est mouvement Et toujours de l’avant L’arrêt même un instant Illusion ou vrai temps ? La vie sans gouvernail Et ce où que tu ailles Lors un seul cap qui vaille Où tout un éventail ? La vie à explorer  Des cartes, des tracés  Quel choix donc opérer  A-t-on droit aux essais ? La vie contradictions Et jouet des passions Quelle place pour la raison Et est-ce de saison ? La vie lieu de... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 août 2018

Errements

Errements. Altération subtile De notre espace temps Incursion très habile Au cœur des sentiments Voyages indicibles Sur des tapis volants Résonances fragiles Dans tous nos remuements La poésie agile Dans tous ces errements Cela paraît facile Mais ce n’est qu’apparent. Notre talon d’Achille C’est notre cœur vraiment Qui trouvera asile Dans ses enchantements. Lors quand tu vacilles Quand ce chant tu entends Ce moment volatil Te suivra pour longtemps. Pierre-Jean BOUTET
Posté par Pierre Boutet à 16:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 août 2018

Tout entier

Tout entier. Brisures invisibles au creux de nos soupirs Fêlures si discrètes au bord de nos exils Engelures si fines au cœur de nos désirs  Césures esquissées dans nos desseins subtils, Toujours l’imperfection qui hante tous nos actes Toujours l’indécision qui semble comme un pacte Toujours l’inachevé dans tout ce que l’on fait Toujours l’inéprouvé dans tout ce que l’on est. Des freins bien trop serrés au cœur de nos élans Des reins bien trop bridés pour appeler le sang Des mains bien trop gênées pour éveiller... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 août 2018

Les nouveaux temples

Les nouveaux temples. Elles se pressent avides, elles sont des milliers Aux portes translucides de ces temples dorés  Avec dans leurs yeux vides l’envie de posséder  Ces objets impavides qui y sont exposés. Sont-elles bien lucides de ce qui les tenaille Ça ronge comme acide, il faut qu’elles y aillent Acheter inutile, superflu, rien qui vaille Tout cela est futile, mais tout ça les travaille. Besoin de consommer, pour peut être jeter Besoin de posséder, pour quel vide combler ? Pour aussi rassurer leurs âmes... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 août 2018

Les ombres

Les ombres. Pourquoi compter leur nombre Elles pèsent si lourds Si multiples ces ombres Qui noircissent toujours Regardez les décombres  Qui sont là tout autour Qui avec la pénombre  Sont autant de vautours Que ces peurs qui t’encombrent Et tuent tous tes amours Avec elles enfin rompre Pour voir enfin le jour. Pierre-Jean BOUTET
Posté par Pierre Boutet à 16:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 août 2018

La belle aventure

  La belle aventure Modeste guipures Que m’offrit la nature Ces choses parfois dures Sur des routes peu sûres  Mais malgré les ratures  Les réponses impures  Les milliers de piqûres  Et bien d’autres injures De vivre je te jure Dans un si doux murmure Avec toi me rassure  C’est ma belle aventure. Pierre-Jean BOUTET
Posté par Pierre Boutet à 16:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]