09 février 2018

Parfois on se sent nu.

Parfois on se sent nu. Comme on se sent nu, quand on est impuissant  À agir pour le mieux, ou pour le bien des gens On l’éprouve bien plus, qu’être sans vêtements  Car cette nudité, ne crée pas de tourment. Car que peut la parole, contre les gens violents Contre ceux qui ne croient, qu’aux actes contraignants Pour eux seule la force, peut imposer leur loi Ils renient d’exister, même aux autres le droit. C’est pourtant la parole qui fera son chemin Tandis que la violence, elle, est sans lendemain Elle ne crée... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 février 2018

Meurtris

  Meurtris   Sur les routes au hasard, il est parti un jour Ce n’était qu’un enfant, il songeait au retour Pour lui la vie n’avait pas trop de carrefours Aussi il marchait droit, et son pas n’était lourd.   Il a grandi ainsi sur les mille chemins L’esprit toujours tourné vers l’espoir que demain Il trouverait l’endroit où se poser enfin Il trouverait la terre où était son destin.   Il a vu les obstacles, qu’on mettait sous ses pas Toutes ces barrières qui disaient on veut pas On ne veut pas de... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 février 2018

L’etranger Ne m’est pas étranger

L’étranger ne m’est pas étranger. L’étranger ne m’est pas étranger, c’est un homme Son chemin, une route tracée pour sa survie Son errance une épreuve, quand on lui a tout ravi L’étranger ne m’est pas étranger, je le nomme. Sa maison c’est la terre qui est à partager Il est né en enfer, ça pouvait m’arriver Son pays ravagé, son destin est si sombre Et ce n’est qu’un début, il va grossir son nombre. Vais-je alors bras croisés regarder sa misère  Rejeter ces humains, les voir noyés en mer ? Vais-je fermer les yeux... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 février 2018

Dame Jeanne

Dame Jeanne Si on dit au marin aimes-tu dame Jeanne C’est sur qu’il répondra jusqu’à m’en fendre l’âme  Car il a un gosier dont n’étanche la soif  Que la fiasque d’alcool, qu’il boira à plus soif. Si c’est à Jeanne d’Arc qu’alors on fait appel Alors les souvenirs arrivent à la pelle Ces souvenirs d’école tous bien enjolivés  À tel point qu’était belle, Jeanne sur son bûcher. Chacun a de sa Jeanne, dû entendre une voix Mais voilà bien le drame, elle diffère chaque fois Quand chacun revendique de suivre... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 22:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 février 2018

Quand tout change

Quand tout change. Le monde autour de moi a perdu ses couleurs J’ai ouvert mes fenêtres ce matin sur ailleurs Sur d’autres paysages, de brume et de froidure Sur du blanc et du gris où était la verdure. Je vis dans un pays aux humeurs bien étranges  Quand c’est d’un jour sur l’autre que brusquement il change Là où c’était soleil, dans ciel bleu éclatant Un couvercle de plomb s’est posé à présent. Bien enfouies les pâtures, sous tombereaux de neige Saupoudrées les forêts, comme de sucre glace L’hiver vient nous... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 22:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 février 2018

Sans conscience

  Sans conscience C’est un homme qui marche sur les chemins du monde Il y fait des rencontres, de gens de toutes sortes À chacun il envoie dans leur cœur une sonde Qu’est-ce donc que la vie, au fond vous apporte ? C’est l’enfant le premier qui lui a répondu  Moi je suis très triste, j’ai un jouet perdu C’était hier c’est vrai, mais aujourd’hui j’ai pu Obtenir ce cadeau que j’ai toujours voulu. Puis une jeune fille lui a parlé aussi Elle était très timide mais vraiment très jolie Rougissante elle murmure... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 22:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 février 2018

Des mots magiques

  Des mots magiques Ce ne sont que des mots que l’on entend à peine Dans tout le tintamarre, au milieu de l’arène  Des mots que l’on chuchote plutôt qu’on ne les crie Des mots qui se font rares, quand règne l’infamie. Des paroles aussi vieilles que l’est l’humanité  Au pouvoir sans pareil lorsqu’elles sont écoutées  Lorsqu’elles sont portées et qu’elles sont comprises Qui font partie des choses que les hommes ont apprises Qui n’ont point ce besoin, d’être haut et fort hurlées  Qui parlent bien... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 13:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 février 2018

Autruches

  Autruches C’est bien souvent hélas qu’on regarde ailleurs Sous des rideaux de perles que l’on masque nos peurs  Que l’on fait diversion à grands coups de poèmes  Tous remplis de mon cœur, tous pétris de je t’aime. Pourtant pendant ce temps les erreurs s’accumulent Que l’on ne veut plus voir car c’est trop de calcul Alors on s’étourdit de bonheurs trop faciles Ne voulant accepter ce qui rend intranquille. Ça ira mieux demain mais qui encore y croit ? On nous l’a seriné, ça s’appelle l’espoir Mais... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 13:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 février 2018

Que vais-je devenir ?

  Que vais-je devenir ? Que suis-je devenu, un chevalier sans terres Un soldat sans contrat, quelqu’un sans idéal  Où se trouve ma place, moi qui n’ait plus de but Ne suis-je à présent du monde qu’un rebut ? Qui me dira la route, qui m’en dira le sens Quelle sera ma vie quelle en sera l’essence Si j’ai trop de questions, alors quelle impuissance L’enfer n’est après tout, que question de conscience. Je n’ai plus de statut, je n’ai plus de programme  Je dois en écrire un et c’est bien là mon drame À... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 13:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 février 2018

Traces invisibles

  Traces invisibles. Une tâche invisible au milieu des blizzards Un flocon égaré tout au sein des tempêtes Un esprit singulier traversé de hasards Une histoire oubliée, qui n’a ni queue ni tête, Bien d’autres choses encore qui n’ont d’autre décor  Que les vues dérisoires, qu’ont des esprits retors Des âmes trop étranges pour y croire encore Qui cherchent la logique avant tout et d’abord. Toutes ces illusions qui séduisent toujours Cette envie de prouver qu’il existe un cours Que ce n’est le hasard qui... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 13:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]