22 octobre 2017

Silence

Silence Tout n'est-il que lumière même l'obscurité  Quand le vide renie le trop plein qui le fuit Tout n'est-il qu'illusion de la réalité  Quand du jour après tout ne reste que la nuit ? Tout n'est-il que reflet, tout n'est-il que pensée  Le monde après tout n'est-il que notre idée  Tout n'est-il que le souffle par le temps emporté  Quand le présent n'existe que pour être effacé ? Tout n'est-il que fugace, à travers tout l'espace Un clin d'œil, ou un trouble aussitôt né qu'il passe, Quelle est... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 14:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 octobre 2017

Tout ce qu'ils nous livrent.

Tout ce qu'ils nous livrent. Je regarde mes livres soigneusement rangés  Partout autour de moi sur bien des étagères  Que m'en est-il resté de ces terres étrangères  Où ils m'ont emmené tant de fois voyager ? Les livres sont des portes qu'on doit laisser ouvertes Quand ils sont refermés bien des voies sont offertes Ils ont déverrouillé bien des pistes ignorées  Dans lesquelles sans eux on ne peut s'engager. Les livres sont des clefs qui ouvrent à leur manière  Les coffrets de secrets que... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 14:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 octobre 2017

Le vrai nom d'Eternité.

Le vrai nom d'Eternité. S'il m'arrive de croire que tout a été dit Tout a été écrit, tout a été décrit  Que tous les mots un jour inventés par l' homme Ont été tous usés sous ses coups de gomme, Qu'ils furent combinés tous des millions de foi Que reste-t-il alors à exprimer pour moi ? Mais il y a tant de mots et il y a tant de sens Que des milliards d'années ne sont pas suffisants Pour épuiser le verbe, pour tarir le projet Ecrire est le vrai nom que porte éternité. Quand j'en viens à douter de pouvoir apporter... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 14:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 octobre 2017

Jupitérien

Jupitérien Je ne vous entends pas, tout ça ne sert à rien Car moi vous le savez je suis jupitérien Je m'appuie sur des sages, des experts, des savants Le peuple est ignorant, on l'a bien vu avant. Les démocraties ailleurs sont bien faillibles Regardez le Brexit et Trump en Amérique  À écouter le peuple on obtient tout ce cirque J'épargne à mon pays tous ces choix impossibles. Je vous aime bien trop, je suis très bienveillant J'aime surtout les gros, ceux qui ont plein d'argent Mais sachez les petits si je vous... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 octobre 2017

Fugaces

Fugaces Comme tout un chacun j'aime les lits de roses Les chemins sans souci et les moments de pause Que ma route soit claire et sans aucune embûches  Que ma vie soit remplie de miel comme la ruche. Hélas il n'en est rien ou c'est alors si peu Il y a bien des moments où l'on se dit heureux Oh combien est fugace, et qu'il est déjà loin Que cet instant de grâce où l'on était si bien ! Comme tous ici bas j'aime bien que l'on m'aime Que la main on me tienne, qu'on me caresse même  Entendre des paroles de... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 octobre 2017

Terres inconnues

  Terres inconnues Qu'est-ce qui fait de moi ce que vraiment je suis ? Quelle est ma liberté si je ne me réduis  Qu'à ce que j'ai vécu, qu'à ce que j'ai connu Si je ne suis en fait qu'une équation de plus ? Dans ce parcours unique qu'a pu être ma vie Est-ce que au final c'est moi seul qui ai choisi ? Suis-je en fait le produit de ces événements  Sans avoir dit mon mot à aucun des moments ? Où est donc la réponse quand on n'a qu'une vie Quand elle n'a qu'un sens, qu'on ne peut revenir Qu'il n'existe... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 octobre 2017

Une ligne

Une ligne Certains matins je lance dans l'océan des mots Une ligne chargée d'hameçons sans appâts J'ai souvent la surprise de pêcher mon repas Quelle que soit la prise qui lors sera mon lot. Ce matin c'est l'image de ce pêcheur naïf  Confiant dans sa chance sur son frêle esquif Qui fait confiance au sort pour remplir son bateau De jolies expressions et de subtils propos, J'aurai pu aussi bien puiser une autre image Dans un autre filet, celui à papillons  Elle évoque très bien la curieuse chasse Que mène le... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 octobre 2017

Festin

  Festin Deux cannes sur un pont j'entends leurs sanglots longs Et les petits petons de tristes sanglochons Béquille sur la quille j'entends tous les coups secs Et des mouettes grises les petits coups de bec. Deux cannes sur le pont je vois bien leur bout rond Quand nous nous approchons pour nous mettre en rond Béquilles qui frétillent nous devrons faire avec Tous ces oiseaux de mer, le bec plein de varech. Deux bâtons sur le pont car c'est jour de baston Pour une mise à mort de ces pauvres cochons Béquilles qui... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 octobre 2017

Le vrai combat

Le vrai combat. La vie est un combat mais pourquoi je me bats ? Quand tant de gens, je sais, luttent pour leur survie  Quand il n'y a de menace sur ma propre vie Quand j'ai même la chance d'être heureux ici-bas ? Suis-je un peu responsable de ce qui leur arrive Serai-je un peu coupable du mal sur d'autres rives Pourquoi ai-je le droit d'avoir tout ce que j'ai Quand tant d'autres humains n'ont pas d'autre projet ? Que de vivre encore quelques instants de plus Espérant être libres, espérant vivre mieux  Pour... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 octobre 2017

Au diapason

Au diapason Un ciel couleur de plomb qui borne l'horizon Un plafond de nuages où le gris se morfond Sur moi ce matin fond ce couvercle profond Éveillant les tréfonds, mon moral est au fond. Où est donc la lumière qui hier réchauffait Tout alentours les êtres, était à tous donnée  Dont la seule caresse pouvait me transporter Énergie, allégresse alors s'en nourrissaient. Que j'aime le ciel bleu quand il est sans nuages Ou alors quelques uns pour décorer ses marges Que j'aime respirer un air clair, sec et pur Que... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]