26 mars 2017

Dans ta rue

  Dans ta rue   Bénie sois-tu toi l'inconnue Qui m'a ramassé dans ta rue Où je m'étais là affalé De tout mon long un soir d'été   J'avais trop bu de désespoir Il n'y avait plus ni jour ni soir J'avais l'esprit dans le brouillard Je n'étais qu'un pauvre soulard.   Toi tu as vu un être humain Toi tu as su prendre sa main Lui faire prendre une douche Puis lui offrir une bonne couche.   Le lendemain quand je t'ai... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 15:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 mars 2017

Pas à pas, les visages du monde

Pas à pas, les visages du monde   J'ai un an depuis peu Je vacille un peu Premier pas c'est heureux Le monde s'ouvre à moi   J'ai quatre ans je suis grand J'écris mon nom tout seul Mes parents sont contents Le monde tend ses bras   J'ai dix ans maintenant Je vais seul comme un grand Au collège j'apprends Que le monde est grand   J'ai treize ans je ressens En moi des sentiments Pour les filles c'est gênant ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 15:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 mars 2017

Mes écrits

Mes écrits   Mes écrits parfois crient tous mes dits sans répit Mes paroles n'ont pas rôle que de se montrer drôles Mes phrases sans emphase toutes les peurs écrasent Mes mots parlent des maux et ce à tout propos Mes vers ont des revers qui disent nos travers,   Mes pensées n'ont cessé d'évoquer le passé Mes soupirs pour finir vous parlent d'avenir Mes amours tous les jours eux me jouent bien des tours Mes angoisses s'effacent dans la poisse face-à-face ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 15:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 mars 2017

Paix aux hommes de bonne volonté

Paix aux hommes de bonne volonté   Porter en soi cette espérance Avoir toujours rêvé de ça en France Impatient de les voir battus les Xénophobes qui crient après les exilés.   À peine est-on né qu'on en entend parler Un rêve qu'ont les hommes mais qu'ils n'ont jamais fait Xylographe la grave en devise de paix.   Hommage à tous ceux qui respectent ce vœu Osant parler de ça et même pas qu'un peu Militant sans répit pour que cessent les guerres ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 15:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 mars 2017

La sève vitale

  La sève vitale Un beau jour tout à coup on sent la différence  Si subtile d'abord qu'elle n'est qu'espérance Une vague impression que l'hiver est fini Qu'il y a plus d'ardeur dans le soleil qui luit. Le matin où l'on voit pointer quelques crocus Alors on sent vraiment d'hiver le terminus Quand l'air est plus léger et le ciel vire au bleu Que les cœurs à leur tour sont bien plus amoureux, On sent la poussée de la sève vitale Qui monte et qui court plus vive que cavale La douceur qu'accompagne cette... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 mars 2017

L'oiseau du printemps

  L'oiseau du printemps Un oiseau s'est posé au bord de la fenêtre  Frétillant sautillant et inquiet il peut l'être  Il a tant à glaner pour sa famille entière Faire un nid bien caché là dessous la gouttière. Il pépie bruyamment répondant à ses pairs Qui volent au dessus follement dans les airs Des couples se poursuivent, d'autres se forment Quand le printemps revient c'est même une norme. Si je lève la tête ils sont riches en couleurs Du bout des petits becs aux plumes de leur queue Des poitrails... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 mars 2017

Simple décor ?

  Simple décor ? Un beau jour de ma vie je n'ai plus vu le monde Comme un simple décor offert à mes envies Je me souviens très bien de l'étrange seconde Où il m'est apparu bien plus grand que ne suis Où je me suis senti petit et vulnérable Plus comme un conquérant assis devant la table Mais comme un pauvre pion éphémère et minable Dans un jeu dépassant ce dont j'étais capable. Inversion des repères et prise de conscience Mélangeant je le sais mysticisme et sciences Révélation semblable à celle du... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 mars 2017

La mer des Sargasses

  La mer des Sargasses   Va-t-en donc vers ces côtes où la mer se fracasse Où on voit sur le sable des bateaux les carcasses Va chercher ce passage vers la mer des Sargasses Dont rêvent les marins quand ils sont dans la passe.   Cherche cette caverne où repose un trésor De mille pierreries et de doublons en or Sur ta carte tu vois bien l’étrange décor Où tu rencontreras ton terme ou ton sort.   Suis aussi le chemin que te montre l’étoile A pied... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 mars 2017

Naufrages

  Naufrages   Tu vis à côté d’elle et tu ne la vois plus Elle est toujours belle mais tu ne le sais plus Elle t’est restée fidèle, elle ne te plaît plus Tu comptes pour elle, mais tu n’en veux plus.   Il vit bien sous ton toit, il n’est plus dans ta vie Il t’aime comme un con, tu n’en as plus envie Il a besoin de toi, tu restes au mieux polie Jamais ne t’a trahi, mais hélas il t’ennuie.   Oh mon dieu quel gâchis ces couples désunis Qui ont vécu... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 mars 2017

Bilan

Bilan   Pourquoi donc se risquer à faire son bilan Puisqu’on n’a qu’une vie ça ne sert pas vraiment Pourquoi rendre des comptes à ceux qui sont vivants Puisque au bout du compte on sera plus présent.   Après moi le déluge serait-ce la devise De la plupart des hommes qu’on soit ou non en crise Profitons de l’instant et qu’importe l’après Seul le temps de nos vies a de réalité.   A raisonner ainsi on n’est donc que des bêtes N’être que de passage... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]