25 janvier 2019

Un joyau dans l’histoire.

  Un joyau dans l’histoire. Qu’est-ce donc que la France, qu’un joyau dans l’histoire Un de ces lieux magiques, dont les temps sont avares Non pour ses avatars ou ses heures de gloire  Mais pour ces hautes idées qui ailleurs sont si rares. Y mûrirent ces fruits qui nourrissent le monde Cette déclaration reprise à la ronde Ces droits inaliénables trop souvent bafoués  Cette devise fière au fronton des palais. La France est une idée, et bien plus qu’un terroir La France est un concept, c’est au peuple d’y... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 janvier 2019

Danseurs

Danseurs. Un, deux, trois troncs, tout perdus dans la neige Ce n’est point là forêt, ou du moins pas encore Juste deux trois bouleaux, perdus dans le décor Parés de ces couleurs blanc et noir, or ou beige. Trois arbres bien plantés profondément en terre Qui dressent fièrement leurs élans volontaires Ils paraissent danser leurs branches sont des bras Des derviches tourneurs certes ils ne sont pas. Silhouettes élégantes dans leurs robes d’hiver Ils arborent sans fards leur allure altière  En trio avancé d’une... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 janvier 2019

Dans l’oubli.

Dans l’oubli. Je tomberai bientôt dans l’oubli qui dévore  Les gens comme leurs actes, bien des choses encore La mémoire des hommes ne saurait contenir Que ce qu’entre mille autres ils veulent retenir. Je n’aurai donc vécu que pour mieux disparaître  Ainsi que font souvent toute chose à naître  Un léger friselis un temps sur la surface  Qui s’ébroue et qui vit puis très vite s’efface. Qu’aurai-je fait de plus sur ma route, ma voie Que jouer avec les mots, provoquer quelque émoi ? Qu’aurai-je fait... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 janvier 2019

Conseils et révisions.

  Conseils et révisions. Plusieurs vieux conducteurs désireux de savoir S’ils possèdent les règles car c’est là leur devoir D’un code de la route qu’ils n’ont longtemps ouverts Soucieux de n’être pas en ça à découvert. Se sont vus réunis pour écouter des sages Qui grâce à des diapos soulignent les passages Qui sont très importants dans ce sérieux ouvrage Chacun met donc à jour son personnel bagage. En dépit du bon sens, aussi des évidences  Ça s’avère efficace quant à ses connaissances Car la loi est la... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 janvier 2019

arc-en-ciel.

Arc-en-ciel. Que voilà un chagrin tout inondé de larmes Masqué de jolis mains toutes pleines de charmes Que voilà des sanglots à petits coups d’épaule  Qui secouent un gamin au retour de l’école. Quel trouble peut ainsi remuer cet enfant  A l’âge où sa bouche n’a pas toutes ses dents Quel malheur peut frapper à ce point l’innocent Qu’il pleure à chaudes larmes et se mord jusqu’au sang ? Un peu inquiet pour lui, alors je l’interroge C’est entre deux hoquets que quelques mots il loge J’ai peine à comprendre... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 janvier 2019

Seuls les mots.

  Seuls les mots. Je n’ai de prétention, que cela soit bien dit Au titre convoité de poète maudit D’abord parce qu’il n’est pas vraiment inédit  Et puis moi je ne cours pas aux titres pardi. Je m’en moque un peu, quelle que soit l’image Que je donne de moi à travers mes messages Car je ne compte guère à côté de mes mots Eux qui partent en guerre, ceux sont eux les héros. Qu’importent aussi mes actes tant ils sont ordinaires  Ma vie est bien banale comme beaucoup sur terre Seules quelques paroles qui... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 janvier 2019

A mon corps défendant.

A mon corps défendant. A mon corps défendant au cœur de ma mémoire  Il est des souvenirs dont je ne tire gloire Des regrets qui reviennent me hanter trop souvent Des erreurs qui lancinent comme engoulevents. Je cherche à étouffer ces images rebelles Qui profitent à plaisir des instants de faiblesse Quand au creux de la nuit, elles ont la part belle Pires que cauchemars, elles me rongent et me blessent. Il n’est jusqu’à l’enfance qui n’en soit pas meurtrie Bien qu’elle fut heureuse, la mort l’y a surpris  Une... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 janvier 2019

Lucindiole.

  Lucindiole. Par dessus les montagnes au couchant un brasier Illuminait les cieux de couleurs embrasées  Tandis que des flammèches semblaient s’être égarées  En guirlandes brillantes sur la plaine étalées. En pauvres chandeliers. Dans le cœur des maisons chaque poêle chauffait  Leur ronflement ardent en paraissait gronder L’hiver qui au dehors venait de tout givrer Une nature morte qui en était figée  En croutes verglacées. Du profond des forêts, là où hurlaient les loups La peur qui... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 janvier 2019

Comme un aigle.

  Comme un aigle. Je sais la prosodie a bien des exigences Sans doute est-ce fondé sur un noble objectif C’est comme un corset sur un corps trop chétif  Ça peut lui redonner parfois quelque élégance. Pour ma part je préfère écrire en liberté  Rechercher la musique avec qui m’envoler Laisser flotter mes vers pour mieux vous enjôler J’ai prétention de croire qu’ils ont quelque beauté. Je respecte bien sûr ceux qui aiment ces règles  Ils s’y sentent à l’aise, s’y montrent même espiègles Livrant en... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 janvier 2019

En blanc et noir.

  En blanc et noir. J’ai bien connu jadis des temps tout en nuances On vous y enseignait que tout était complexe Dans la réalité et les tourments du sexe Où on n’imposait pas les choses par avance.   Mais tout à bien changé dans notre triste époque  Nous n’y avons plus qu’un choix, qu’une alternative C’est entre oui ou non, que la vie est captive. Tout doit y être tranché, cela sans équivoque. Où sont passés ces gris qu’on observe pourtant Et ces milles couleurs qui donnent au moment Cette saveur unique... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]