05 juin 2017

Le mystère et sa réponse

Le mystère et la réponse En aurai-je le temps de tout dire et tout vivre De ce monde curieux où ce que vois m'enivre Je ne fais pas mystère de la seule réponse Mais je ne veux en perdre ni seconde ni once. Combien faut-il de siècles pour décoder le monde Combien d'hommes ont vécu dont la pensée féconde A tenté de cerner cette réalité Bien plus riche sait-on qu'on peut l'imaginer ? Je reste donc modeste en voulant témoigner De ce que j'ai compris, aimé et admiré Je ne fais qu'effleurer une part des secrets Que le monde... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 15:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 juin 2017

Une histoire banale

Une histoire banale Ce jour je suis en pause, serai-je aussi en prose ? Mais cela ne se peut puisqu'encore je compose J'ai perdu tant de temps dans les encombrements Que j'écris quand je puis seulement maintenant. Alors quand je me pose, que je reprends ma cause Que j'écris à nouveau sais-je faire autre chose ? Tous mes chers compagnons ces mots que j'ai en moi Demandent à revivre à travers mes émois. Agréables moments où enfin je retrouve Le calme opportun pour tout ce que j'éprouve Où j'ouvre tous mes sens au monde qui... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 15:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 juin 2017

Stroboscope

Stroboscope Des éclairs de génie aux portes des prisons La rancœur des aigris dont on oublie le nom La flamme des passions qui flamboie tout au fond Les larmes d'abandon des hommages en rond. Et ces pleurs dans nos villes déchirées par le vide Des avancées sans but autre que d'exister Des conquêtes absurdes et sans droit de cité Des promesses tenues mais hélas sans objet Des trahisons parfaites dont c'est le seul projet. Et la fin des espoirs dans des vies bien trop lisses Des lumières aveugles tout au cœur des cités Des... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 15:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 juin 2017

Faux semblants

Faux semblants Il m'a dit à demain sans me serrer la main J'ai senti la froideur dans son ton si chagrin J'ai compris sur le champ qu'il n'y aurait de suite À ce dernier contact que c'était une fuite. Elle m'a dit peut-être mais elle disait jamais Se moquant bien sans doute que autant je l'aimais J'ai compris à l'instant la mort de mes espoirs Et que entre elle et moi c'était fin de l'histoire. Il m'a dit je veux bien, on verra ça plus tard Et aux calendes grecques il y a tant de placards J'ai compris dans ces mots qu'il... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 15:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 juin 2017

Comme un petit tour de valse

Comme un petit tour de valse Voyez les pirouettes sur ce théâtre d'ombres Les uns quittent la scène lors que d'autres y montent Les sourires vainqueurs suivent les mines sombres Dans ces jeux de pouvoirs il n'y a pas de honte. Ce sont même costumes qui occupent les lieux Qui bien se revendiquent que d'avoir mêmes dieux Voyez comme ils dansent car ils ne sont que pions Au service croit-on de la belle nation. Ce sont cérémonies et autres mascarades Il faut bien célébrer le départ camarades Ainsi que l'arrivée de ces nouveaux... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 15:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 juin 2017

Premiers émois...platoniques

Premiers émois....platoniques Veux-tu que toi et moi ça veuille dire nous Là je te le demande je suis à tes genoux Crois-tu que toi plus moi ça puisse faire plus Que ce soit pour nous deux un merveilleux bonus ? Pour ce qui me concerne il n'y a plus de doute Depuis que le hasard t'a placée sur ma route Entends un peu ton cœur je le mets sur écoute Je veille auprès de toi c'est mon devoir de scout. Ton sourire m'éclaire comme fait un soleil Il y a dans ta voix une lune de miel Tu as au bout des doigts comme un pouvoir magique Qui... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 15:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 juin 2017

Sur la vague

Sur la vague Que m'ont-elles apporté les années écoulées D'autre que des moments si vite effacés Je ne vis qu'au présent qu'importe les regrets Dans le fruit des instants perdus de mon passé. Nous vivons sur la vague qui sans cesse déferle Nous sommes sur sa crête à regarder son flux Elle roule sans cesse dans son cœur de ces perles De ces précieux instants qui hélas ne sont plus. Quand notre esprit navigue en arrière, en avant La vague elle nous porte, nous entraîne devant Avons-nous quelque choix quant à la direction Peut... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 14:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 juin 2017

Innocent

Innocent Ah! Comme il m'a bercé le chant de la rivière Quand étendu sur l'herbe je fermais bien les yeux Ha comme je l'appelle du fond de mes prières Si je le retrouvais ce serait merveilleux. Était-ce la rivière ou étaient-ce les lieux Était-ce ma jeunesse, où étais-je le mieux ? Sur les rives du temps où je n'étais soucieux Où j'avais tout ce temps que n'ont plus les plus vieux. Ah! Comme je courrais au cœur de la pinède Après les écureuils, les pies et les cigales Je n'avais en ce temps point besoin de remède Tant cette... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 14:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 juin 2017

En congé

En congé Aujourd'hui je le crains elle m'a déserté Où est-elle partie, ma foi point ne le sais Je me sens si vide sans cette présence Je me sens si creux sans elle qui chante. S'est-elle endormie fatiguée de son sort Ou s'est-elle éprise d'un poète plus fort ? S'est-elle égarée éloignée de son port Ou s'est-elle ennuyée malgré tous mes efforts ? Je regarde ma plume immobile et sans vie Elle n'a plus d'écrire je vois la moindre envie Comme une pensée morte ou bien Du bois flotté Sur cette page blanche la voilà échouée. Je... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 14:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 juin 2017

Vacances

Vacances Les plages sont bondées c'est une déferlante Les corps à touche-touche, plus serrés que des plantes Serviettes et parasols dissimulent le sable Plus nombreux que les grains s'ils en étaient capables. Version de l'insouciance de ces hordes pressées De prendre des vacances et de les consommer Quittant des villes sales pour aller s'entasser Dans les campings les plages, c'est ainsi, c'est l'été. Étalés , yeux fermés brûlés par les rayons Qu'ils contiennent à grands frais de crèmes et de lotions Ou alors allongés sur... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 14:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]