25 octobre 2017

Tabou !

Tabou  Il est un lieu sur terre dont je voudrai parler C'est un lieu solitaire et pourtant par milliers  Il offre un espace où on peut s'isoler Sans crainte qu'il vous soit, si dedans disputé. On y jette ses masques bien autant que ses basques Et même sans couronne on y trouve un trône  Et l'on peut y siéger sans en être éjecté  C'est vous qui décidez quand c'en est terminé. Lorsque l'on en ressort on est bien soulagé De ce poids qu'on portait quand on y est entré Certains bien on le sait en font... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 13:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 octobre 2017

Pulsions

Pulsions Une lèvre impatiente d'un baiser qui s'attarde Une main sans pudeur qui son geste ne farde Un corps déjà tendu vers une délivrance  Un souffle retenu en toute impudence, Lorsque nous nous aimons nous ne sommes nous mêmes Nous sommes dans l'ailleurs là où nos sens nous mènent  Des êtres primitifs, des êtres nus et bruts Depuis la nuit des temps qui ont un même but. Assouvir la passion dont nous sommes enflammés  Vivre jusqu'à l'ivresse ses pulsions déchaînées  Puis retrouver ce calme, cette... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 13:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 octobre 2017

Sens interdits

Sens interdits La vie n'est-elle faite que de mille interdits De ce qu'on nous empêche dès que l'on est petit  Il est bien plus facile de fermer une porte Que d'ouvrir un chemin, celui qui vous importe. On peut multiplier les lois à l'infini Ce n'est pas cet outil qui à lui seul suffit C'est à chacun de nous bien sûr de décider  Savoir si c'est la peur qui devra nous guider. Dès lors qu'on a compris le premier des principes Facile à énoncer, d'abord ne pas nuire, On a la liberté, c'est vrai nom d'une pipe ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 13:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 octobre 2017

Des choses légères

  Des choses légères  Comment font ces poètes qui disent avec verve De choses si légères sans aucune réserve  Pas d'ombre au tableau, tout est si pur et beau Leur monde est couleur, de la douleur zéro ! Quand je m'y aventure sur ces terres bénies  Souvent elles m'y rattrapent mes hantises honnies J'aime la gaudriole, je sais être mariole Je n'ai là sur ma tête, aucune auréole  Mais je n'ai ces lunettes, ce prisme un peu magique Qui leur permet de voir des choses mirifiques Je suis un peu... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 14:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 octobre 2017

Dans un bouquet lilas

Dans un bouquet lilas  Tout ce que je lis là dans ce bouquet lilas  Ce n'est certes la lie, de la vie l'hallali  C'est dans les fleurs de lys dont j'ornerai ton lit Que ferai les habits de l'amour qui pâlit. Tout ce que je dis là mon amie Dalila Tiens le toi donc pour dit, ni Charybde ou Scylla C'est bien le paradis que pour toi j'ouvre là  Tout ce qu'avais promis, bien je le prouve là. Tout ce qu'alors on vit dans ce joli lieu là  C'est une mélodie et des airs d'opéra  Notre amour est en... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 22:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 octobre 2017

Nouvelles habitudes

  Nouvelles habitudes Quand arrive cet âge où on ne compte plus Engager ces conquêtes qu'avant nous aurions pu Quand on n'espère plus engranger des victoires Comme nous le faisions dans nos heures de gloire Quand on voit dans la glace une mine défaite  Quand on veut éviter à tout prix la défaite À laquelle ne songions quand nous étions au faite Quand chaque nouveau jour nous était une fête, Quand on a renoncé à bien des illusions Celles qui nous poussaient à être des champions Quand on ne s'attend plus à... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 22:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 octobre 2017

La bulle

La bulle  La tristesse est compagne de beaucoup de mes jours Ce n'est pas la déprime car suis baigné d'amour  La détresse des autres me mine en retour Et quand elle me gagne, que tout me paraît lourd ! Alors que tout m'accable, que je ne vois d'issue Dans ce que vit le monde, fragile est son tissu Que s'en vient à ma table un tout petit enfant Sa candeur désarmante c'est mon coeur qu'elle fend. Il suffit d'un sourire pour se croire au printemps De ses grands yeux brillants qui sont si confiants Pour la... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 octobre 2017

Engagement

Engagement Je le vois devant moi qui grignote tranquille Il saisit son goûter dans ses doigts peu agiles Tous ses gestes imparfaits qu'ils sont emplis de grâce  Celle du petit homme qui cherche un peu sa place. Entouré de jouets avec qui il s'assure Ses joies comme ses peurs sont encore bien pures Il a une frimousse à basculer les coeurs Aussi bien quand elle rit, que lorsqu'elle pleure. Sait-il ce petit d'homme le précieux de l'instant Avant que le rattrape tous les soucis des grands ? À cet âge il ne peut... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 14:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 octobre 2017

Sans fin

Sans fin Lorsque j'aurai chanté, célébré la lune La vague, le rocher, la mer et l'écume  Lorsque j'aurai aussi adoré la brume La lave, l'arbre mort, le soleil sur la dune, Quand j'aurai fait le tour de toutes les amours Qu'elles soient impossibles ou qu'elles soient comblées  Quand j'aurai tout écrit sur les grandes assemblées  Où les hommes discutent jusqu'à la fin des jours Lorsque j'aurai pleuré toutes morts assassines Qu'elles soient ignorées ou qu'elles soient massives Lorsque j'aurai bien ri des... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 14:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 octobre 2017

Tais-toi

Tais-toi ! A tout prendre parfois j'aimerai mieux me taire Plutôt que disperser mes cris sur cette terre M'isoler dans ma bulle, vivre dans mon cocon Ignorer l'extérieur puisqu'il il n'a rien de bon. Quelle est donc l'arrogance qui me laisse penser Qu'à dire ainsi les choses cela puisse compter Quelle que soit l'élégance pour les bien formuler Qu'on m'envoie sur les roses, ne l'ai-je mérité ? C'est bien plus pour moi-même, que je trace ces mots Pour calmer mes angoisses, à travers mes propos Car je ne veux pas croire... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 14:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]