14 mars 2018

Grande Dame ?

  C’est une grande Dame Madame sans conteste vous avez de la classe Qu’on vous classe première, est-ce votre vraie place ? N’est-il pas dans les faits, bien d’autres grandes dames, Vous n’êtes la première, et ce n’est pas un drame. Vous êtes une femme, d’abord à part entière  Pas que de président, vous devez être fière  J’ai pour vous grande estime, pour cette dignité  Qu’en toutes circonstances, si bien vous maintenez. Je sais que votre rôle, demeure à inventer Que c’est la corde raide, où... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 mars 2018

Hors du monde

  Hors du monde Sur de grands airs de valse, les couples tourbillonnent Dans leurs têtes qui tournent, quand leurs coeurs papillonnent Les idées sont chassées, seule l’émotion compte Et ils ne font plus qu’un, avec ces sons qui montent. Si elle ferme les yeux , si elle s’abandonne Attention au faux pas qui jamais ne pardonne, Ils s’offrent un voyage tout en légèreté Au bord ils sont parfois comme d’ébriété. Ils s’accordent si bien avec la musique Qu’on ne sait plus très bien si elle sert de guide Les couples... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 mars 2018

Table rase

Table rase Sur la table posés, étaient nos souvenirs Que l’on a regardés, pour mieux s’en affranchir  Comme autant d’objets, devenus encombrants On a fait table rase, d’un passé trop présent. Ils seront désormais, enfouis dans nos mémoires  On ne peut les gommer, comme on fait d’un grimoire On ne les aura plus, tous les jours sous les yeux Exposés comme avant, comme vases précieux. Ils étaient bien trop lourds, pour pouvoir avancer Dans nos jours d’autrefois, ils savaient nous ancrer Mais le temps ne... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 mars 2018

La goutte et le vase

La goutte et le vase Chaque fois que l’on dit plus jamais de tout ça  Chaque fois on est sûr, ça recommencera  On voudrait que Ghouta soit la dernière horreur Mais il n’est jamais plein le tonneau des malheurs. En voyant cette ville agonie sous les bombes En voyant ces enfants qui tous les jours y tombent Mais quelle est donc la goutte, et où est donc le vase Que tout ça nous dégoutte, que tant Bachir pavoise. Quand la diplomatie n’est plus que jeu de dupes Quand les pays frileux se cachent sous leurs jupes ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 mars 2018

Facile de détruire

  Facile de détruire. Il n’y a plus d’amour, dans ces cœurs bien trop lourds Trop chargés de colères, trop encombrés de peur, Ils ne croient plus du tout, au retour des beaux jours Imprégnés de lumière, et ouverts au bonheur. Casser cette confiance, qu’il avaient dans la vie Voyez cette souffrance qui les a envahit Comme il est facile, de détruire ces vies Combien il sera long, de redonner l’envie. Il n’y a plus d’espoir, dans ces esprits trop noirs Trop brouillés par la haine, avides de revanche Ils ne... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 mars 2018

Partir ?

  Partir ? Quand je pars en voyage C’est sans trop de bagages Car mon corps reste en place Et mon cœur dans l’espace Je vais à la rencontre De tous ceux qui nous montrent Que la vie est amour Mais que le temps est court. Car c’est une chimère  Qu’il faut montagnes et mers Partout sur notre terre Et une vie entière  Parcourir, visiter Explorer, arpenter Pour connaître les hommes Et savoir les aimer. Les coutumes diffèrent  Les croyances aussi Mais l’homme est ainsi Il n’y rien à... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 mars 2018

Le temps efface tout ou presque...

Fable de tous temps et de tous pays Le temps efface tout ou presque, et bien des illusions... L’histoire nous est connue, l’aurez-vous reconnue ? C’est celle de deux hommes vraiment fort différents. Pourquoi pas deux femmes ? C’est qu’elles sont sages Cela ne change rien, ce n’est pas le message. L’un était ambitieux voulait changer le monde L’autre était curieux, avait de la faconde  Le premier s’appelait, me semble-t-il Victor  Et le nom du second, était peut-être Hector. Victor partit un jour pour... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 mars 2018

Une vie sous-marin

  Une vie sous-marin J’ai sorti aujourd’hui timide périscope  De ma vie sous-marin, où tous les jours j’écope  Pour survivre au flot des mauvaises nouvelles De celles où l’on se noie, si on n’a pas des ailes. J’ai mis un nez dehors, dans ce monde hostile J’avais vraiment besoin, de rompre ma coquille L’effort fut gigantesque, ce n’était pas facile J’étais dans ma retraite, en illusion tranquille. J’ai du prendre ce risque contre ma volonté  Je ne pouvais survivre en étant confiné  Je... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 mars 2018

Voyage en Utopie

  Voyage en Utopie J’irai au bout du monde, pour de faibles murmures Car souvent ils abondent, au cœur de la nature J’irai les écouter ces musiques subtiles Qui nous parlent si bien de ces vies si fragiles. J’irai passer du temps, au coeur de ces mystères De ces sources cachées, que recèle la terre Qu’elle ne dévoilera qu’à ceux qui disent mère  Lorsqu’ils la voient chanter, derrière leurs paupières. J'essaierai de comprendre, ce qu'au fond il s'y cache,  À travers leurs complaintes, ou leurs romances... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 mars 2018

Sur des vents invisibles

Sur des vents invisibles  Je me laisse porter sur ces vents invisibles Où s’en va voguer l’âme, qui cherche l’indicible Mon corps ne compte plus, il n’est que réceptacle Au pire il ne devient, qu’un encombrant obstacle. C’est pourtant de ce corps, que m’arrive le monde A travers mes cinq sens, en mille sensations Pourtant quand je le quitte, fut-ce quelques secondes  Je me sens libéré, de toutes les pressions. Que j’aimerai pouvoir, laisser ce lourd navire Bien l’attacher au quai, le temps d’une dérive  ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]