03 mars 2019

Écrire.

Écrire. Écrire c’est lâcher des mots dans la nature Pour qu’ils vivent grâce à nous leurs propres aventures Pour qu’ils fassent écho à d’autres vies peut être  Pour qu’ils ouvrent beaucoup de portes et de fenêtres. C’est une main tendue qui cherche le partage C’est un cœur trop épris de lancer ses messages  De rompre la barrière dressée vis à vis d’eux D’à tous parler d’amour, d’espoir, de merveilleux. Ce sont autant de cris qui appellent une oreille Qui convoitent des yeux curieux de vrais soleils Qui... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 mars 2019

Des objets dérisoires.

  Des objets dérisoires. Je songe parfois au vide d’un lieu sans objets L’esprit à la dérive l’espace est mon sujet Étouffé par ces choses qui viennent l’encombrer Ils grouillent tant et tant que n’en puis dénombrer. Devant cette profusion des objets en tous genres De ceux que l’on achète et que d’autres nous vendent Sans trop savoir pourquoi et ce qu’on en fera Dans le fond d’un placard c’est le sort qu’il aura. Mais tant d’autres partout les murs, les étagères  Les armoires, les tables, tous les meubles... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 mars 2019

Funambules.

  Funambules. Nous sommes funambules sur nos cordes de vie Souvent on y titube, le gouffre nous sourit De nos pas malhabiles nous prenons tous les risques  De chance ou de malheur elle nous joue tous les disques. Nous sommes attirés autant que repoussés  Par les figures hideuses qui vont nous éprouver  Nous sommes trop charmés par toutes ses sirènes  Pour se laisser tomber et puis quitter la scène. Alors on se raccroche à ce fil que les Parques Peuvent à tout instant couper c’est là leur... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 mars 2019

Jolie J.

Jolie J. Avec la lettre J, c’est un tout autre jeu Je l’aime elle est jolie, tout autant qu’elle est joie Jamais elle ne joue non plus à contre emploi C’est bien joue contre joue qu’elle dit notre émoi. Comment être jaloux s’il n’y a pas d’enjeu Envolés les jurons, lorsque moi je dis je Envolés les jupons, si j’entre dans son jeu Avec elle je joue à d’agréable jeux. Elle est gaie comme un djinn qui porterait des jeans Parfois pour ses Julots, elle s’appelle Julie C’est pour les mettre en joie du moins je l’imagine ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 mars 2019

Farceur le F.

Farceur le F. C’est au pays des fées ou bien celui des elfes Que cette lettre est née sans doute d’un grand chef Elle a de l’énergie c’est un paquets de nerfs Comme en période de rut le serait un grand cerf. Le F est fameux mais n’en a rien à faire Il montre à la fessée son plus joli derrière Il aime à foison, il aime à la folie Il a mille façon de faire la fête aussi. Ils ne sont pas très fiers ceux qui baisent Fanny Plutôt qu’à son derrière c’est bien à sa foufoune Que ces fâcheux félons allument leurs foyers ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 mars 2019

Un point C tout

  Un point C tout. Je sais que je ne puis bien hélas m’en lasser Tant cette lettre sait constamment m’enlacer Tout au fil de mes vers et cela sans cesser Tant elle vient subtile pour m’ainsi caresser. Elle aime à plaisir aussi se conjuguer  A beaucoup d’autres lettres de notre alphabet Avec le A sachez elle n’en a pas assez Avec le B parfois la garde elle peut baisser. Et si avec le D, elle annonce un décès  Avec le F sachez, elle peut vous fesser Elle fait les grandes écoles avec HeC Pour avec I,... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 mars 2019

Après la pluie....

Après la pluie.... Quand la vie est facile tout nous semble normal Lorsque le soleil brille n’est-ce pas idéal ? Quand notre ciel est clair dépourvu de nuages Nous n’avons de questions, nous n’avons de messages. Quand surgissent un jour devant nous des obstacles Nous craignons tant l’échec, porteur de nos débâcles  Que nous crions toujours à quelque injustice Accusant dieu sait qui de nous mettre au supplice. Et nous allons ainsi de tempêtes en naufrages  De belles éclaircies en délicieux passages,  ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 mars 2019

Les occasions manquées.

Les occasions manquées  Elles sont de nos regrets les occasions manquées  Lorsque l’on n’a pas su, que l’on n’a pas osé  Elles demeurent à jamais au rang de ces peut être  De ce qu’on aperçut sans franchir la fenêtre. On n’aime évoquer ces occasions manquées  Sauf là dans le secret de nos mémoires mortes On n’ose avouer ce que l’on a raté  De n’avoir su ouvrir et à temps de ces portes. Combien on les rumine les occasions manquées  Et on ne se pardonne d’être hélas passé  À côté... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 mars 2019

Dans l’urgence.

  Dans l’urgence. Sans jamais s’arrêter au moindre point virgule Sa prose va de l’avant et jamais ne recule Pouvoir tout dire avant que sa vie ne bascule Ne lui reste qu’une heure dans ses derniers calculs. Laisser un témoignage de toute cette horreur Dire je reste un homme par delà la terreur Tant d’hommes assassinés il y a une erreur  Je parle à la raison et je parle au cœur. De ces vies démolies en laisser une trace Avant que sans mémoire le temps ne les efface De ces destins brisés en faire... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 mars 2019

Conditionnement.

Conditionnement. Qui sait si la fourmi qui à mes pieds promène Se pose des questions sur la vie qu’elle mène  Son destin est tracé dès sa venue au monde Elle n’en déviera serait-ce une seconde. Jamais elle ne s’écarte des gestes programmés  Tous ceux qui pour l’espèce sont les plus efficaces Jamais elle ne se demande si elle doit les aimer  Si elle devrait se montrer perspicace. Les hommes que nous sommes eux pourtant s’interrogent Sur leur place ici bas, sur le sens de leur vie Partant sur ce prétexte... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]