11 janvier 2018

Ineffables

  Ineffables. Je faisais des cabanes de branches et de feuillages Aussi des sarbacanes dans des roseaux coupés  Avec mes camarades, des enfants de tous âges  Oh combien nous jouions en toute liberté. De cette enfance là, on ne m’a rien volé  Je sais que l’on pourrait même me l’envier, Je courrais l’aventure, le jour dans les halliers Et le soir dans des livres tout de cuir reliés. Je tournais bien des pages que m’offrait la nature Elle grouillait de trésors, même sous mes chaussures J’y jouais... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 janvier 2018

Souvenirs

Souvenirs Je me souviens de jours, il y a bien longtemps D’ailleurs plus que de jours, il s’agit de moments De ces instants que grave, quelque vive émotion  Ou sans qu’on la comprenne, une forte impression. Elles ne sont tous heureuses, ces images qui restent Trop souvent elles rappellent, quelque terrible perte Celle d’une sœur, d’un parent, d’un ami Qui demeurent présent, dès lors qu’ils sont partis. Ce sont celles pour moi, de notre rencontre De nos premiers regards, de tes rires qu’elles montrent De l’instant... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 janvier 2018

Découverte

Découverte  Avec la grande épée d’une vieille tenue Ou de la panoplie d’un héros inconnu, Il s’est fait une tente dont elle est le mat À l’abri dans sa bulle bien blotti sous son drap, Une lampe de poche de l’équipement scout Braquée sur un vieux livre, pris sur les étagères  Où Papa range ses livres, les plus précieux surtout Mais ce sont de vieux livres, sans doute il exagère, Ce soir il a rangé sa précieuse console Il est bien trop curieux, c’est pour ça qu’il s’isole Ce qu’il peut bien y avoir dans les... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 janvier 2018

Marécages

  Marécages  La contrée est trempée, remplie de marécages  Il y pleut si souvent, qu’ordinaire est l’orage On respire de l’eau, plus encore que de l’air Le pied dès que posé, s’enfonce dans la terre. On dort comme l’on peut dans des draps si humides Que la sueur n’y laisse que des traces furtives Les feux un peu partout, exhalent une vapeur Qui va se condenser, pour retomber en pleurs. On se bat chaque jour contre mille et un miasmes Et la végétation, son cruel enthousiasme Pour une pièce au sec, on... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 janvier 2018

Carcasse échouée

  Carcasse échouée  Il y avait un bateau au milieu d’un désert  Pas une goutte d’eau, c’était donc un mystère  Il était échoué, carcasse éventrée, Ouvert aux courants d’air, qui jadis le portaient. On dit bien qu’autrefois, était là une mer Agitée de tempêtes, qui recouvrait ces terres Poissonneuse à souhait qui nourrissait les hommes Mais ce sont des légendes, c’est ainsi que l’on nomme Ces histoires que disent encore des vieillards  Sur ce monde d’avant, la période barbare À partir des... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 janvier 2018

Voyages

Voyages Tu voyages souvent vers le pays des songes Où tu trouves les clefs de cette vérité  Hors la réalité, peuplée des mensonges Qui te blessent par leur cruelle fausseté. Tu glanes des images si pleines de beauté Dont tu tisses tes rêves, à peine réveillée  Tu les offres au monde qui en est stupéfait  Par toute l’innocence dont ils sont imprégnés. En eux tout est lumière bordée de fils d’argent Les princesses y sont fières, les princes élégants  L’amour flotte partout en ondes si légères  ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 janvier 2018

À l’hotel Des amours mortes

  À l’hôtel des amours mortes Si tu viens à l’hôtel, où vont les amours mortes Inutile, ami, d’en refermer la porte Rares sont ceux qui un jour en ressortent Même si cet espoir, c’est beaucoup qui le portent. Revivre quelques heures, ces élans merveilleux Leur cruel souvenir, vient en fermant les yeux Chez ceux qui ignoraient qu’ils étaient si heureux Qui n’ont pas su garder, un trésor si précieux. Si tu vas avec ceux qui jamais s’en consolent De n’avoir retenu ces amours qui s’envolent Inutile, ami, de te... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 janvier 2018

Que te dire ? Je t’aime.

  Que te dire ? je t’aime. Il n’existe de jour où je n’ai point envie De te dire je t’aime, de partager ta vie Je n’imagine pas tout un jour loin de toi Je suis bien près de toi, tous deux sous notre toit. Quand je t’ai près de moi, dans ce monde hostile Vois-tu mais avec toi, tout paraît plus facile Je me sens en confiance, et tout plein d’assurance Pour vivre et agir sans craindre la souffrance. Je sais que tu es toi et je ne suis que moi Mais j’ai le sentiment qu’à être deux, tu vois Je me sens plus... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 janvier 2018

Sur le cœurs des amants

  Sur le cœur des amants La neige parfois tombe, sur le coeur des amants Si la fièvre retombe, les laisse pantelants S ils s’épuisent à nourrir, la flamme qui les brûle  Voilà le froid qui vient, et le feu lui recule. S’ils cherchent à tout prix, toujours plus de passion Viendra lors ce moment, où meurent les tisons Ne laissant derrière eux que la désolation Un grand vide que ne comble, plus aucune illusion. Mais se faire un manteau, de chaude protection Tissé de l’affection, que nourrit l’attention De tous... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 janvier 2018

Lucide

  Lucide Je suis homme ordinaire, pas donneur de leçons J’ai les mêmes faiblesses que d’autres par millions Sans doute pour cela, qu’ai si peu d’illusion N’ai pas la prétention d’avoir la solution, Mais si je suis lucide, je suis sûr d’une chose C’est qu’il nous faut lutter contre cette passion Que nous cultivons tous, avoir bien plus de choses Que n’en avons besoin, pour vivre bien au fond. Je cède moi aussi plus souvent qu’à mon tour A cette tentation de posséder encore Faut-il que ça soit fort, que ça nous... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]