26 décembre 2017

Bois flotté

  Bois flotté  Le triste bois flotté qui gît là sur la plage Échoué par la houle, la tempête ou l’orage Quel est donc le destin qui a fait de cet arbre Ce pauvre résidu aux allures macabres. Devine si tu peux d’où vient cette épave  Imagine sa course, était-elle l’étrave  D’un navire glorieux sillonnant l’océan  Ou l’espar très banal d’un navire marchand ? Une vie d’aventures dans un seul bout de bois Plus peut être encore qu’en ont eu toi ou moi Mais au bout la nature toujours reprend ses... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 décembre 2017

Les beaux couples

Les beaux couples Il est de si beaux couples qu’ils font plaisir à voir On en serait jaloux si eux en tiraient gloire Mais ils ne sont que joie et ce plaisir de vivre Qu’on sent à leur contact quelque chose qui vibre, Car coule dans leurs veines cet appétit vorace De croquer dans la vie sans trop laisser de place À ces ombres que d’autres laissent planer sur eux On ne fait pas reproche à ces gens d’être heureux. Je goûte pour ma part cette énergie étrange  Qui émane bien d’eux sans que ça les dérange Cette force... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 12:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 décembre 2017

Paroles

  Paroles... Autrefois c’était bien d’écouter ses aïeux  Le monde était pareil qu’on fut jeune ou vieux Rien ne changeait bien vite avant ou après eux L’expérience acquise plaidait donc bien pour eux. Mais que vaut quand tout change, la parole des vieux Émouvant témoignage, ou souvenir au mieux Quand il n’y a plus de règles, qu’il n’y a plus de dieux Et qu’il ne sert pas plus, d’interroger les cieux. À chaque année qui passe, on fait donc ses adieux On essaie de survivre et de comprendre un peu Quel monde... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 12:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 décembre 2017

Quelques poignées de terre.

Quelques poignées de terre. À peine répandues quelques poignées de terre Récités des hommages convenus et bien ternes À peine terminée cérémonie funèbre  Que déjà oubliés tous ces êtres sans terre. Avant même leur mort ils ont vécu l’enfer Tous tendus qu’ils étaient vers tout ce qu’ils espèrent  Pour construire une vie, un projet, un foyer Sur les routes du monde ils se sont déployés. Ne resteront au mieux quelques tombes anonymes Ou ossements blanchis dans des fosses marines Des milliers de victimes de ce... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 décembre 2017

Goujat

Goujat Si un jour me prenait l'envie de m'en aller Pour un ailleurs plus loin et vers où je ne sais Rappelle moi ma mie qu'il n'est d'autre foyer Où retrouver ce feu de la félicité  Peut être qu'on s'ennuie à être trop heureux Peut être qu'il nous faut aussi souffrir un peu Pour mesurer la chance de vivre autant d'amour Et ce en abondance et cela tous les jours. Si j'avais dans la tête de m'éloigner de toi De partir en goguette, d'abandonner mon toit Rappelle moi ma mie que je n'ai qu'un foyer Qu'y brûle chaque... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 décembre 2017

En calèche

  En calèche  Elle fonce la calèche et ses mille chevaux Nous y sommes embarqués dans un puissant galop Nous n’en tenons les rênes, on doit être idiots Que de la voir plus vite, la fin des haricots. Dans cette course folle à gorge déployée  On rit de l’aventure et de tous ses excès  Après nous le déluge pourvu que l’on ait joui  Mais la vie se consume plus demain qu’aujourd’hui. On sent que ça se gâte, qu’il faudrait ralentir Hélas comment le faire, sait-on comment agir ? Bien trop d’efforts... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 décembre 2017

Le drapeau du vouloir

  Le drapeau du vouloir Qui dira à la montre le temps s’est arrêté ? Qui dira à l’esclave c’est temps de liberté ? Qui fera du moment, l’instant d’éternité  Qui lira le journal de notre Humanité ? Qui fera de ses mains ce qu’on croit impossible Qui privera demain de ces choses terribles Qui ouvrira la voie au bonheur et au rire Qui percera le voile qui enfin se déchire ? Qui jouera de ces mots qui nous ouvrent le ciel Qui ouvrira ces pots dont doit couler le miel Qui osera montrer toute la vérité Qui ne... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 décembre 2017

Voir, mais quoi ?

Voir, mais quoi ? Il contemple l'atome comme il fait molécule  Son univers à lui il est si minuscule Il est le plus savant du monde des fourmis Celui qui connaît bien leur dimension mini. De tous les animaux il comprend les langages C'est bien là la mesure de son vrai paysage Du peuple des humains il étudie les mœurs  C'est de leurs relations qu'il apprend la teneur. La voûte étoilée est sa seule passion Au bout de sa lunette il n'en voit l'horizon Voyager dans le vide n'est pas son illusion Il la voit de... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 décembre 2017

Métamorphose

Métamorphose  Sans trop l’avoir compris il fallait quelque chose Que quelqu’un quelque part un beau jour lui propose D’aller sans hésiter vers sa métamorphose  D’une vie de noirceur vers un peu plus de rose. Sortir de cette gangue dont il est prisonnier  Parler une autre langue, trouver la liberté  Savoir qu’il a des ailes et pouvoir s’envoler Au dessus de la glaise où il est englué. Lui tendre une main parce qu’il est un homme Qu’il a droit au bonheur comme nous tous en somme Qu’il connaisse autre... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 décembre 2017

Mon port d’attache

  Mon port d’attache Si je n’avais connu qu’une joie dans la vie Celle de te savoir tout contre moi ma mie J’en rendrai grâce au ciel de me l’avoir donnée  Quand même d’autre chose, j’aurai été privé. De quoi me plaindrai-je ? D’avoir connu l’amour Quand tant d’autres, je sais, courent après tous les jours ? Que pourrait-il manquer à ce qu’on dit bonheur, À partir du moment où je suis dans ton cœur ? J’ai cette insigne chance, qu’autour ont bourgeonné Comme un buisson prospère de jolis nouveaux nés  ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]