11 décembre 2015

Sources

Elles planent au dessus des sommets éthérésEn un monde où seules elles sont toléréesElles flottent à la lisière de nos propres consciencesComme légers flocons aussitôt qui s'échappent Elles ressemblent parfois à des rêves embrouillesEt à d'autres moments à des miroirs de glaceElles nous mènent hélas par le bout de nos nezElles se précipitent bien trop souvent en masse Nous en prenons les rênes comme on monte des chevauxNous en filons la laine en très longs écheveauxNous en faisons le sel de nos plus beaux discoursNous en tirons le... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 décembre 2015

Marches

Cela fait bien longtemps que nous mettons nos pasL'un a cote de l'autre dans bien des promenadesSur les chemins les voies qui courent dans les campagnesLes forêts et les plaines, les collines, les montagnes. Combien de paysages avons nous balayésCombien de ces chemins avions nous arpentésCombien de ces passages avons nous empruntésCombien de ces victoires, de sommets qu'on conquiers A toujours partager ces émotions subtilesA souvent éprouver ces sentiments ensembleDevant tous ces spectacles dont certains sont sublimesNous sommes... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
11 décembre 2015

Enfance

Mais où sont donc allés mes leçons, mes caleçons de polissonOu sont ils passes tous les oursons, les vieux savons, les polochonsQue sont ils devenus mes vieux chaussons, mes édredonsQu'ai je donc fait de mes cartons, de mon violon, de mes chansons Que de questions qui interpellent tout un passé qui me rappelleBien des jours d'insouciance de ma petite enfanceTant de moments heureux pourtant si ordinairesOu j'étais un morveux mais jamais solitaire Entourés de l'amour de ma mère et mon pèreChoyés au jour le jour par mes vieilles grands... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
11 décembre 2015

Page blanche

Devant la page blanche le poète est assis Il va, il vient, il rêve, et tout à coup jaillit Comme la sève dans l’arbre, sa chère poésie.   Devant nos avenirs nous sommes tous ainsi Quand certains s’en inquiètent, d’autres en rêvent aussi Demain sera toujours ce que nous en ferons.   Devant notre futur toutes questions méritent D’être dans nos esprits comme autant de quêtes Personne d’autres que nous n’y donnera réponses.   Devant tant d’inconnus, il y a des pessimistes Qui quoi qu’il réfléchissent seront... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 décembre 2015

Humanité devant le choix

Humanité tu es si fière Humanité tu es un cancer Humanité tu prolifères Humanité vois la biosphère !   Humanité tu m'atterres. Humanité tu as vécu Sans conscience que tu es nue Humanité si tu continues Sur cette voie tu es perdue Humanité tu vas vers l’inconnu ? Humanité tu te promènes Humanité où tu nous mènes ? Humanité tu étais reine Humanité tu es a la peine Humanité tu es une gêne ! Humanité tu psalmodiais Croissez, multipliez Conquérez, consommez Gaspillez, polluez. Humanité c’est assez ! Humanité tu... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 20:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 décembre 2015

Lumière

Elle est souvent ténue, parfois éblouissante Comme une délivrance qui naît et puis qui monte Elle porte sa flamme à quelques pas à peine Ou elle inonde l’espace pareille à une reine.   De nos prières constantes toujours nous l’appelons Elle brille dans le ciel fière comme un Apollon Quand elle décline enfin comme à la fin du jour Nous tremblons que demain elle ait quitté son cours.   Si l’invention du feu nous fut bien profitable Ce n’est pas seulement pour bien cuire nos viandes Car c’est bien la lumière qu’il... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 décembre 2015

Balance

Je n’aime pas la mièvrerie, celle qui par trop enjolive De couleurs pastels, de rubans Des photos d’enfants blonds et blancs.   J’aime le beau, le grand, le vrai Quand il sert bien la vérité J’aime dire des choses tendres Quand cela sert à nous détendre.   Je n’aime pas faire joli Dans le seul but d’être agréable Je n’aime pas être poli Quand il faut renverser les tables.   J’aime les mots quand ils défendent Mieux que les actes méprisables Les idées dont nos vies dépendent Et visent bien les... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 décembre 2015

Ombre

Une ombre descend comme un manteau Elle couvre tout comme une peau Tout s’assombrit à mille lieux Déjà tout nous semble plus vieux.   Les maléfices couvent sous la cendre Et nos espoirs sont tous à vendre Les artifices l’ont emporté Les charlatans ont tout gagné.   Comme un couvercle sur nos têtes La liberté part en exil Mais enfin sommes nous tous bêtes Pour précipiter ce péril ?   Bien des faux pas nous avons fait Mais celui là sera fatal Nous ne pouvons être parfaits Mais ne pouvons danser ce... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 décembre 2015

Alertes

De fortes alertes en scènes folles De conférences qui vous affolent Frères humains je vous l’assure   Vous rêvez fort   De mises en garde en mises en garde De catastrophes que l’on regarde Frères humains oui si ça dure   C’est votre sort.   De mois en mois, d’années en chaîne Dans la spirale qui vous entraîne Frères humains même si c’est dur   Vous avez tort   De guerres en guerres, en vains conflits A la vitesse des phénomènes, pourquoi on nie Frères humains vous n’êtes pas mûrs ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 18:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 décembre 2015

Engagement

A bout de temps, à bout de souffle, Quitte donc tes pantoufles A force de rage, à force d’efforts, Tu trouveras un trésor A moins de vouloir, à moins de pouvoir, Tu connaîtras le sort D’un homme sans un but qu’emporte le moindre souffle.   A te plaindre ainsi, à geindre jour et nuit, Tu t’épuises A regarder sans cesse, un passé que tu traînes, Tu t’enlises Cherche donc la lumière et quelle que soit ton église Et quels que soient tes doutes Tu dois croire en ta chance, c’est toi seul qui décide.   A craindre... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]