07 mai 2016

Renouveau

  Renouveau J'ai voulu un matin  prendre un autre chemin Trouver une autre route,  mon esprit en déroute J'ai voulu à ma vie Donner d'autres envies J'ai tenté de creuser Un sillon à mon gré  Mais je me suis heurté À toutes ces habitudes Où nous avons tété Toutes nos certitudes J'ai trouvé difficile Que de trouver la clef Pour quitter cette file Où nous sommes rangés. Quand l'ornière est profonde Que la roue la connaît  Pour sortir de la ronde Il faut bien batailler. J'ai... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 18:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 mai 2016

Des mots et des gestes

Des mots et des gestes Parfois on parle, on dit des mots Des paroles aussi qui blessent Ensuite peut être on regrette On se rattrape par un geste Un geste ça veut dire beaucoup Cela dépend de son contexte Un geste ça peut être un coup Qui fait plus mal qu'un mauvais texte Alors parfois on le regrette  On le rattrape avec des mots On dit des choses qui caressent On a les paroles qu'il faut Dans la vie, la parole, le geste Doivent être donnés à propos L'idéal est qu'en un seul lot On joigne la parole au... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 mai 2016

Voyages imaginaires

. Voyages imaginaires Dans le bleu de lagons, plus limpides et brûlants  Dans de claires rivières qui dévalent en torrents Dans des lacs de montagne reflétant les versants Dans des baignoires pleines de parfums et d'encens Dans des eaux si tranquilles que caressent les vents Dans des bains d'eaux thermales toujours opalescents Dans des mares d'eau fraîche où vont tous les amants Dans les mers des tropiques où volent les flamands Je me baignerai un jour , indolent et paisible Sur les sommets blanchis par des... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 mai 2016

L'hirondelle meurtrie

L'hirondelle meurtrie Elle aime à gagner un endroit très secret Elle aime s'y retrouver en toute sécurité Le monde est si hostile, et si pleins de dangers Elle est si fébrile en milieu étranger. Dans le fond du placard de sa petite chambre Il lui semble si loin ce jour là de décembre Où le monstre a surgi pour se jeter sur elle Comme le fait le chat sur la tendre hirondelle. Le monde a basculé, il ne reste plus rien Ni de son innocence, ni de sa belle enfance Elle a oublié tout ce qui était bien Elle n'a... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 mai 2016

Espace interieur

Espace intérieur Trop ouvert sur le monde, accaparé par lui Trop sensible à ses ondes, à ses mille et uns bruits, Fascinantes images, plongé dans ses odeurs Tous nos sens sont captifs, chaque jour à chaque heure. On en oublie qu'en soi existent des choses autres Étouffées par ce bruit que nous envoient les autres Je veux y voyager pour tout en comprendre De la vie intérieure de mon corps à apprendre. Dans cette pièce calme éloignée de la rue Doucement je m'étends, le reste a disparu Lentement je respire enfin je... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 18:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 mai 2016

Sous terre

  Sous terre Le jour où il ne nous restera Que le rêve pour se tenir droit Où ce monde n'aura plus couleurs Où il ne sera plus que douleur Le jour où le rêve ne servira Non plus à préparer la suite Mais où par force il deviendra Le seul moyen de notre fuite. Alors n'existeront plus, ces rêves d'autrefois Ceux que nous nourrissions en espérant toujours Un monde bien meilleur où régnerait l'amour Ceux qui lors nous disaient, en l'avenir ai foi. Le jour où les fenêtres closes Effacerons les belles... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 mai 2016

La leçon de Qi gong

Qi gong Ça commence en douceur, juste quelques flexions Pour assouplir les muscles, les articulations On souffle, on expire, tout en concentration Puis on porte attention à sa respiration. Parfois c'est dynamique , les muscles en tension On alterne les torsions et les génuflexions Et toujours c'est le souffle qui rythme la leçon Quel que soit l'exercice il donnera le ton. On pousse ses racines jusqu'au centre du globe On pousse vers le ciel sa tête et sa colonne  On écoute son corps, l'énergie qui l'englobe ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 mai 2016

Coup du sort

  Coup du sort Libre comme une herbe qui pousse en folle avoine Brouillon comme un enfant qui griffonne la page Gai comme un amoureux qui oublie d'être sage Riant fort de la farce qu'il a faite au vieux moine C'est un ado blagueur, insouciant et volage Qui offre à la vie, son souriant visage Qui bondit en tous sens bien plus qu'il ne marche Qui transpire la joie jusque dans sa démarche. Cet elfe si charmant, feux follet si étrange Que s'il n'était leur fils ils prendraient pour un ange À qui la vie sourit, à... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 19:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 mai 2016

Definitif

Définitif Jamais Je ne saurai jamais pourquoi je suis au monde Car il est des questions qui restent sans réponses Je ne saurai non plus ce que j'aurai pu être Si j'avais eu le choix de choisir où renaître. Toujours Je chanterai toujours combien la vie est belle En dépit des malheurs, elle est un don unique Je pleurerai aussi sur les amours rebelles Si j'avais bien le choix elle serait ludique. Jamais Je ne dirai jamais que tout ça je regrette Car il ne sert de rien y a pas de marche arrière Je ne crierai non... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 19:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 mai 2016

Comme un écho lointain

Comme un écho lointain   Comme un écho lointain venu du temps jadis Comme une lueur perçant l’obscurité Comme un pas hésitant qui apprend à marcher Comme un balbutiement à peine prononcé   Je me souviens de toi et de tout cet émoi Que quand je te voyais je ressentais en moi   Comme un sentiment doux, éprouvé, refoulé Comme une douleur sourde enfouie et étouffée Comme un poignant regret, lancinant et secret Comme un espoir trompé qui m’a alors blessé ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]