19 juillet 2017

La boite

La boite  Lorsque j'ouvre la boite que va-t-il en sortir J'y ai mis tant de choses et tant de souvenirs Ce qui lors s'en échappe que ne peux retenir J'avoue qu'il est bien rare que puisse le choisir. Du couvercle béant jaillit une idée noire Moi j'aurai préféré plutôt un peu d'espoir  Il y a voyez-vous à manger et à boire Sans qu'il soit trop besoin d'ouvrir ma mémoire. Si j'en perd le contrôle ce n'est pas le meilleur Qui trouve la sortie, ce sont d'abord mes peurs Alors bien je m'efforce de les garder... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 juillet 2017

Le bruit

Le bruit Plus que les tremblements, ce sont les grondements Qui les ont réveillés dans leurs appartements Un bruit qui les remue et qui les terrorise Plus que n'a jamais fait n'importe quelle crise. Ce fut pour tous on dit une bien longue nuit Dans cette obscurité seule une lampe luit Flamme vacillante d'un petit bec de gaz  C'est contre l'angoisse, là leur seule base. La terre a tremblé ils se sont réfugiés  Dans la vieille cave où ils restent bloqués  Espérant des secours, sentant les secousses ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 juillet 2017

Le froid du tombeau

  Le froid du tombeau On parle de ce froid qui est dans les tombeaux Mais les morts bien se fichent de ce degré zéro  Leurs corps ne sont plus rien revenus à poussières  Ce dont ils sont gourmands c'est peut être lumière  Celle dont on nous dit qu'elle éclaire enfin Le sombre de nos vies lorsqu'elles prennent fin Qui inonde les âmes et leur donne repos Libérées de l'enfer de la chair et des os. Alors pourquoi la mort serait-elle terrible Si certains y aspirent beaucoup ne l'ont pour cible On... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 juillet 2017

Pour un malentendu, que de temps perdu...

Duo de plumes Danielle Labranche et Pierre-Jean BOUTET Pour un malentendu, que de temps perdu... Il y a si longtemps que je ne t'ai écris  Saurai-je bien alors trouver les mots choisis Pour rompre ce silence que tu n'as pas compris Pour enfin dissiper ces monceaux de non-dits. C'est l'occasion choisie pour qu'enfin tu me dises,  Ce que jusqu'à présent il me semble ignorer  Je sais pouvoir compter sur toi et ta franchise,  Il est bon maintenant d'effacer le passé   J'étais si jeune alors, je... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 juillet 2017

C'est un astre qui meurt

C'est un astre qui meurt La longue plainte sourde d'une étoile qui meurt Solitude glacée des planètes d'ailleurs Dans le vide absolu tous ces cris de détresse  Que personne n'entend, qui personne ne blessent. La fascinante course des astres innombrables Peut-être il n'y en a pas deux qui soient semblables Quelque part une flamme différente a jailli  Ce si rare miracle il s'appelle la vie. Dans une galaxie pourquoi dans celle là  Le hasard seul le sait, moi je ne le sais pas S'est produit cette chose qui... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 juillet 2017

Les yeux ouverts

Les yeux ouverts J'ai les yeux grands ouverts et quand je vois ce monde Et cet empressement qu'il met à se jeter Vers ce gouffre béant vers où chaque seconde Il court et de plus belle à grandes enjambées J'ai les yeux grands ouverts mais je n'ai pas de frein Sur lequel appuyer avant que le mot fin Ne s'inscrive en gros devant l'humanité  Qui aveugle ainsi court vers cette destinée. Pendant que des savants, et des gens éclairés  Tentent sur la planète de bien nous alerter Nous vaquons bien tranquilles et les... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 15:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 juillet 2017

Sur la voie de la paix

Sur la voie de la paix Comme ils marchent au pas cadencé en musique Impeccables costumes, alignements parfaits  Parmi tous les vivats de ces foules hystériques  La guerre elle est jolie quand personne la fait. Comme de beaux jouets tous ces chars défilent C'est 14 juillet sur les Champs Elysées  Et tous ces régiments qu'on voudraient inutiles Qui paradent ici, pour mieux nous apaiser. Bon sang tous ces efforts et cette intelligence  Qui sont quoiqu'on en pense affaire de violence Car demain tous... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 15:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 juillet 2017

Plus de cris

  Plus de cris Que sont-ils mes écrits  In fine que des cris Ne seraient-ils que bruits Quand même ils seraient fruits De mes vies bousculées  De nos vies acculées  Questions multipliées  Ou espoirs désolés  Impuissant le poète  Qui ne peut que crier  Ou bien alors chanter Ce qu'il croit vérités  Alors que tous ces cris Et aussi ces écrits  Pourraient être inutiles Si l'amour si fragile Pouvait être la loi Pour toi comme pour moi Planer comme un... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 14:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 juillet 2017

Une lettre

  Une lettre Surprise que voilà est-ce bien une lettre ? Cela faisait longtemps bien des années peut-être  Que je n'avais reçu par cette étrange voie  Ces nouvelles attendues qui me viennent de toi. Finis les SMS, les mails et les textos En es-tu revenue à écrire des mots Sur du papier sans doute et avec un stylo Qu'est-ce donc qui motive cet exploit rigolo ? Quand j'ouvre l'enveloppe à l'aide d'un couteau Vois-tu les ouvre-lettres j'en ai pas, pas de pot, Je sens un doux parfum s'échapper tout de go ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 juillet 2017

Les fausses quêtes

  Les fausses quêtes  Combien sont-ils nombreux tous ceux qui l'ont cherchée Cette source magique des grands pouvoirs cachés  La source susceptible de les leur conférer  Richesse et puissance dont ils ont tous rêvé. Ils s'en allaient en quête de ce glorieux trésor  Au bout ils ne trouvaient trop souvent que la mort C'était hélas toujours tous les plus valeureux Qui prenaient ce chemin qu'ils pensaient si heureux. Car ils ne pouvaient croire à la réalité  Si cruelle et crue qu'elle les... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 15:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]