07 juin 2018

Partir

  Partir. Quand mon corps ne sera plus que chair sans élan  Quand mon coeur n’aura plus d’exutoire charmant Quand mon âme enfermée sera dans ce carcan Quand mon esprit sera, alerte comme avant Que me restera-t-il que de beaux souvenirs Que pourrai-je faire, quoi d’autre qu’écrire ? Je revivrai alors tourné vers le passé  L’avenir se sera pour toujours refermé  Je n’aurai désormais plus de rôle à jouer  Je ne serai plus là que pour tout ressasser. Tout ce que j’ai vécu lorsque j’étais... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 juin 2018

Faux semblants

Faux semblants. Une vie qui se joue comme la mélodie  Du hasard, de l’absurde qui y ont fait leur lit On entend des sarcasmes, est-ce le diable qui rit Où donc est passé Dieu, lui aussi a-t-il fui ? Une vie qui défile où toujours chaque jour On entend des sirènes, on ressent des coups sourds Où est la bienveillance, où est passé l’amour La violence et la haine, y règne sans détours. Une vie qui enchaîne peu de joies tant de peines  Une vie pour beaucoup qui a mauvaise haleine Où hélas la bêtise bien trop de... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 juin 2018

Lâche ?

Lâche ? S’il est un personnage que l’on ne glorifie C’est bien je crois le lâche, qui est partout haï  On maudit à loisir ce pleutre qui se cache  Celui chez qui courage à fait un jour relâche. Comme il est aisé de vouer aux gémonies Celui comme celle, qui un jour a failli De lui dire après coup pourquoi n’as-tu jailli Et fait face au danger ou sauvé cette vie ? Faut-il donc être bête pour être courageux Surtout ne réfléchir avant d’aller au feu ? Ne jamais prendre en compte les risques que l’on prend  ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 juin 2018

A mes amis poètes

À mes Ami(e)s poètes  Je vous entend bien tous, mes frères et sœurs poètes  Je devine ce qui se passe dans vos têtes  Tous ces cris de colère quand vous êtes écorchés  Tous ces cœurs pleins de joie, quand vous êtes aimés. Vous êtes fort habiles chacun dans votre style Pour nous faire sentir ou l’amour ou la bile Pour partager sans freins, ou le miel ou le fiel Qui coule dans vos veines, que vous êtes pluriels ! J’entends au fil des vers des échos familiers  Qui viennent résonner au creux de mes... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 juin 2018

Eusse-je été...

Eusse-je été.... Eusse-je été un baladin  Comme dans ce lointain passé,  Que j’eus joué tous les matins La gloire d’une aube qui naît.  Eusse-je été un malandrin  Guettant le voyageur pressé,  Que j’eus volé de mes deux mains  Leurs bourses un peu trop bien cachées. Eusse-je été fieffé gredin Imperméable à la pitié  Que j’eus tué menu fretin Pour quelques pièces à la volée. Eusse-je été un pauvre nain Pour survivre que n’aurais fait Dans un cirque juste un pantin Dont tout le... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 juin 2018

Allez, chantez !

  Allez, chantez ! Venez tous mes amis et chantez avec moi Venez donc célébrer tout ce bonheur de vivre Laissez de côté quelques instants tous vos livres Venez goûter la vie, à quel point elle enivre. Oubliez quelques heures, les soucis qui vous pèsent  Pour nous sentir ensemble dans la fête à l’aise Vous avez ce pouvoir que de vivre vos rêves  Et de vous rappeler que nos vies sont trop brèves, Pour perdre ou gaspiller ce temps dont on peut jouir, Venez tous mes amis, venez là tous pour ouïr  Ce... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 juin 2018

Un amour silencieux

  Un amour silencieux. Ouverts à tous les vents de tendresse qui passent Il y a des cœurs comme ça, tant l’amour les dépasse  Fermés à double-tour, bien mieux que forteresses D’autres cœurs sont ainsi, qu’un chant d’amour les blesse. Quand l’amour est donné comme coulée de miel Il vous fait entrevoir jusqu’au septième ciel Mais s’il est enlevé il laisse un goût de fiel À la place un grand vide, au vrai confidentiel. Attention à l’amour, c’est un ange cruel Dont les flèches on le sait peuvent être mortelles ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 juin 2018

Un et un font un.

  Un et un font un. Elle est à mes côtés depuis tant d’années  J’ai parfois l’impression que je suis vraiment né  En ce jour de l’été, où je l’ai rencontrée  Comme si avant elle seulement je dormais. Elle m’a ouvert un monde, des portes vers ailleurs Quand j’ignorais avant ce qu’était ce bonheur De ne plus être seul et de n’avoir plus peur  De se sentir plus fort tout au fond de son cœur. C’est vrai je m’habitue à sa douce présence  Au point que pas assez à ma chance je pense Si elle... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 juin 2018

Écoutilles.

Écoutilles. Qui sait ce qui parfois à ce point nous inspire Des poèmes bien sages ou bien de francs délires  Je ne saurai d’avance quant à moi vous le dire Tant que sur cette page je n’ai pas pu l’écrire. J’en connais qu’une image arrive à ouvrir Cette porte qui mène à leur envie d’écrire  Pour ma part c’est dans l’air que je fais ma moisson Des idées qui me viennent comme des papillons. J’ouvre grand mes oreilles comme autant d’écoutilles, Où je vais capturer tout ce qui y frétille  Qui va lécher ma... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 juin 2018

Coucou !

Coucou ! Parmi les mauvais tours, sinon les mauvais coups Figurent en bonne place, ceux que font les coucous, Qui gagnent une place pour rester dans le coup, Dans les nids où ils posent leurs œufs plus gros que tous. Méfiez-vous alors de lui qui pour le coup Viendra un peu trop fort, se pendre à votre cou J’en connais très habiles dans cette stratégie  D’occuper tout l’espace, au sein d’un autre nid. Très vite ils en chassent les autres prétendants Même si ces derniers, sont nés avant dedans Vite ils vous... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]