01 août 2018

Joli refrain

Les facéties de Pierre Joli refrain On prend souvent la vie comme un voyage en train, les uns avec entrain, d’autres à fond de train, d’autres au fond du train. On connaît ce refrain, mais personne ne sait où se trouve les freins.  On en voit tant de gens qui sont toujours en train d’agir, de s’agiter, qu’est-ce qui les contraint ? Pour d’autres le train-train de leur doux quotidien en rien ne les restreint. Il y a les boute-en-train jamais dans le pétrin, ils chantent des quatrains sur de joli lutrins. Entendez ces... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 août 2018

Sur ce theme

  Les facéties de Pierre. On en a déjà écrit et sur ce même thème celui de ces amours que partout tous on sèment.  Si on s’aime beaucoup, ce n’est partout le même, car l’amour que l’on sème nulle part il ne germe de même .Dans les cœurs en carême qu’il trouble et malmène, ou les cœurs en jachère où il est phénomène. Pourtant il se promène, partout il fait de même, on sait où il nous mène, on y va sans problème car l’amour n’aime pas l’odeur des chrysanthèmes mais celle de la vie dont il fait des poèmes. Quand... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 août 2018

Plus d’un tour dans son sac

  Les facéties de Pierre Plus d’un tour dans son sac C’est bien chacun son tour que l’on y fait son tour. Tour à tour dans des tours, et parfois dans des cours. Un jour c’est votre tour d’y faire un petit tour et d’en faire le tour. On rêve d’y tourner plus souvent qu’à son tour, et d’avoir pour ce faire plus d’un tour dans son sac. Mais quels que soient les tours que l’on y peut avoir, il n’y a de retour lorsqu’on dit au revoir. Même si sur son tour on façonne sa vie, qu’on y tourne autour, qu’on porte de beaux atours,... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 août 2018

Mon chair Robespierre.

Mon chair Robespierre, A lire les confrères et néanmoins poètes  Je crois bien deviner, ce qui est dans votre tête  Plutôt ce qui y fut, vu votre destinée  Et de cette diatribe, auriez pu vous passer. Vous fûtes de ces gens, pour qui la Vérité  Était une déesse à qui sacrifier Comment avez-vous pu, à ce point oublier Qu’ il en est une seule, et c’est la Liberté. Vous étiez las ! de ceux qui aime pour leurs idées  Plutôt que de mort lente, la préférer violente Comment peut-on ainsi, perdre à ce... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 août 2018

Prendre son temps.

  Les facéties de Pierre Prendre son temps. Qui ne s’est pas déjà plaint un jour de ce temps, du temps qu’il fait bien sûr, quand il fait mauvais temps.  Mais on se plaint aussi qu’on n’a jamais le temps pour faire vraiment bien ce qui nous prend du temps. On n’est jamais bien sûr, de le faire à temps, ça fait très très longtemps que l’on se plaint du temps.  Prend-y-on assez le temps, le temps de bien vivre, combien reste de temps, combien nous reste à vivre ? On rêve du bon temps, du temps de sa jeunesse,... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 août 2018

Bien trop court

  Les facéties de Pierre Bien trop court ! Le temps dont on dispose on le trouve bien court, de même que cet âge où on fait notre cour. Il y a toujours quelque chose, après quoi on court, ne serait-ce à l’école pour y suivre les cours. Le temps du prisonnier, lui n’est jamais trop court, bien long celui que lui a infligé la cour. D’ailleurs les courtisans y font dans d’autres cours, beaucoup de rond de jambes, d’autres y sont hélas bien pendus haut et court. Pourquoi donc s’étonner du cours de notre vie, s’il nous paraît... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 août 2018

Voyez-vous ces voyous ?

  Les facéties de Pierre Voyez-vous ? Voyez-vous des voyous Voguer sur la Volga ? Voyageurs en vadrouille Voyeurs ou vigilants. Êtes-vous volontaires Pour virer ces voyous Ou voulez-vous vivre Bien vivants et vaillants ? Voulez-vous voyager Avec vos valises Ou bien vagabonder C’est à vous d’aviser. Votre vie c’est à vous De la voir voyez-vous Votre ventre après tout N’a de vie que pour vous. Visez alors vraiment Ces voies qui volent au vent Évitez donc les voix Qui ailleurs vous envoient. ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 août 2018

Des histoires de con...

  Les facéties de Pierre Des histoires de con..... Deux amis devisaient tout en se racontant des histoires que l’un vous délivrait comptant. L’autre était très content, d’autant plus qu’en comptant son argent dans sa poche, il en trouva bien plus qu’il n’en avait compté lorsque il racontait qu’il était si fauché qu’il n’était pas content. Tant qu’on ne vérifie on n’est pas vraiment sûr de ce qu’on racontait. Deux amis disais-je qui étaient d’autant plus contents qu’ils étaient cons, tant qu’on n’avait pas eu la preuve... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 août 2018

Gagas à gogo

  Les facéties de Pierre Gagas à gogo  C’est sûr j’en ai du goût  Et même du bagou Mes textes des ragoûts  Mais sans faute de goût. Des textes à gogo Dont certains sont gagas Je suis un ostrogoth Mais je suis un bon gars. J’ai connu un Gigi Maintenant ici gît  Qui était assagi Quand le rire rugit. J’ai bien connu Gégé C’était un étranger  Qui devant le danger Était un enragé. Moi je suis resté gai Quand je dis gai, c’est gai C’est à coups de pagaie  Que parfois... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 août 2018

Au pays des zouzous

  Les facéties de Pierre Au pays des zouzous Savez-vous les zouzous Ce n’est pas des zoulous  Si vous êtes jaloux Leur cherchez pas des poux Chez les zouzous y a des zazies Y a des zaza, y sont gagas Y a des zinzins, en magasin  Pas de paparazzi  Pour montrer leur zizi Quand les zouzous vont en zonzon On leur apporte des bonbons Si les zouzous vont en Zambie  C’est pour y voir tous leurs zamis  Chez les zouzous, pas de zizanie Quand les zambeze, c’est la samba Quand les zens... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]