19 août 2018

Le lien

Le lien Il est des œuvres humaines qui résistent au temps Sous forme de vestiges, il y en a tant et tant Pourtant il en est d’autres qui vivent avec leur temps  Et voyagent bien mieux alors et pour longtemps. Depuis plus de cent ans circule en Cerdagne Un train plutôt vaillant entre plaines et montagnes Qui passe dans chacun des villages semés  Du fond de la vallée jusque en Pyrénées. Pour boucler ce chantier ce ne furent qu’exploits Toujours réalisés quand vraiment on y croie Il faut dès à présent trouver... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 août 2018

Mon rôle

  Mon rôle. Je n’étais qu’un insecte abandonné aux vents Ballotés sans affect que vivre mon présent  Mon passé englouti sous un temps sans mémoire  Mon futur sans objet je n’avais pas d’histoire. Je n’étais qu’une vie parmi des millions d’autres Allant au jour le jour sans connaître de sens N’y avait dans mon moteur alors d’autre essence Boire, manger, dormir, qu’endroit où l’on se vautre. Je errais au hasard par terre et par mers Sans avoir en ces temps pour aller de repère  Je trouvais du... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 août 2018

Un nouveau paripour le canari

  Un nouveau pari pour le canari. On voit son ruban jaune tout au long de l’année  Sillonner le plateau sans jamais se presser On sait à son sifflet toujours quand elle arrive Quel est donc le wagon ou la locomotive ? Ce canari terrestre, cet étrange convoi Même s’il est modeste partout chacun le voit Regardez son empreinte elle est ici partout Car tous les grands ouvrages sont nés grâce à ce fou. C’était un pari fou il y a bientot cent ans De déployer pour lui tant d’argent de talents Relever des défis... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 août 2018

Motown and Co

  Motown and Co J’ai découvert hier soir de nouveaux musicos Un super groupe soul, c’est le Motown and Co Remplis de l’énergie que donne la musique Quand elle est généreuse jusqu’à un point critique. Une voix à tomber celle de Caroline Accompagnée du feu de tous ses bons complices Je vous invite à voir ce que tous accomplissent Une osmose parfaite comme on l’imagine. Chacun de grand talent mais tous sont partenaires Et tous viennent briller alors dans la lumière Plus de cordes à leur arc qu’en compte une guitare... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 août 2018

Terrains de jeux

Terrains de jeux Où tous on est heureux Sur son terrain de jeux Celui où chacun peut  Donner de son mieux. Ce sera aux fourneaux Bien sûr pour le cuistot Ce sera au piano Plus pour le musico. Ce sera sur son vélo  Pour mon ami Jojo Sur un pollué plan d’eau Pour le vrai écolo. Pour moi ce sont les mots Par plume ou stylo Non pas ceux des journaux Mais ceux par monts par vaux Ceux qui font voyager  Sur un simple cahier Qui font imaginer Où donnent à penser Ce sera à l’hosto  Pour le... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 août 2018

Deux cœurs sur,ligne d´Equateur

  Deux cœurs sur la ligne. Blottis l’un contre l’autre, n’allez croire qu’il ont peur Ils tiennent juste serrée la ligne d’équateur  Pour coller l’un à l’autre chacun des hémisphères  Tous les deux bien malades, sur notre pauvre terre. L’un gaspille beaucoup à être si prospère  Il se moque de tout et gâte la biosphère  L’autre en démographie il a armé sa bombe  Tandis qu’il est pillé, il creuse aussi sa tombe. Ils se sont donc unis et en appellent au monde Prenez vous par la main, entrez... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 août 2018

Que des craques

  Que des craques. Tu sais ma vie c’est que des craques Une misère, une arnaque C’est pas pour ça va que tu craques Dis moi pourquoi dis, tu me saques, J’ai rien à dire ou à donner A la mouise j’suis abonné  Tu vois mon nom c’est Dieudonné Mais le sort lui a déconné. J’ai juste un coeur gros comme ça  Y a de la place entre mes bras A défaut de t’offrir des draps Je n’ai moi que ce coeur qui bat. Au jour le jour elle se passe Ma vie n’est pas état de grâce  Mais vois-tu le plus dégueulasse ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 août 2018

Personne ne les attend.

  Personne ne les attend. Je pourrais qui pour m’en empêcher ? Chanter le désespoir, dire l’inanité  De nos vies qui se perdent dans cette éternité De notre dérisoire dans cette immensité, Je pourrais, qui donc niera ma peine ? Pleurer sur ces amours ou gémir de mes chaînes Dire que rien ne sert de chérir dans son cœur Que toujours va périr ce qu’on a de bonheur. Je pourrais, qui pour donner l’alarme ? Vomir sur les infâmes ou maudire les drames Rappeler ce que pèse le faible pour le fort Que toujours au... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 août 2018

Merci pour la fête

  Merci pour cette belle fête. Vous avez tout donné dans l’esprit olympique Pour ces quelques journées, je vous en félicite  Certains esprits chagrins émettront des critiques Mais l’essentiel enfin était votre invite, A célébrer nombreux ce lieu de réussite  Cette cité sportive pour laquelle vous fîtes  Des efforts remarqués que je salue bien bas Quand même le beau temps, lui il n’y était pas. Ce moment nécessaire aura ainsi marqué  Cette cinquantenaire au bilan éclatant Aussi sa... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 15:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 août 2018

Envahisseuse

  Envahisseuse. Elle s’invite toujours quand on ne l’attendait Mais on l’entend très fort à la porte frapper Alors elle envahit sans rien nous demander Ce logis qui est à nous pour bien s’y installer. On en est tout d’abord tout à fait stupéfait  Se disant mais enfin qu’est-ce donc que j’ai fait ? Pour mériter ce sort et la voir s’imposer Puis on fait des efforts pour s’en débarrasser. Mais la garce est coriace et sait nous rappeler Que l’on est vulnérable, malgré tous nos grands airs Elle frappe là où on... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 15:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]