17 juin 2016

Après la pluie

Après la pluie   Quand la vie est chagrine, que le triste nous mine L'espoir qu'on assassine, que l'on fait grise mine Il suffit de croiser un regard un sourire Pour peut être retrouver toute la joie de vivre.   Passer des larmes au rire, quand un rien nous désarme Sortir de sa torpeur, réagir aux alarmes Se dire qu'après tout la vie est formidable En goûter à nouveau les aspects délectables.   Quand je suis au plus bas, que tout me paraît sombre Je... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 juin 2016

Méditation

Méditation   Au fil d’une eau qui court si claire et si pure Dans un ruisseau caché au cœur de la verdure Mille reflets changeants sur cette onde nature Mille miroitements sans aucune souillure   Mon regard est saisi par ces fluctuations Pris en lente hypnose par mouvements de fond Mon esprit est ailleurs, d’ailleurs il se confond Avec cette eau qui va, ma ligne d’horizon.   Me voilà transporté en pleine méditation Mes pensées sont vidées de toute... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 juin 2016

Les beaux engouements

Les beaux engouements   Je voudrai réveiller, enfouies au fond de moi Tous ces beaux engouements que j’avais autrefois Ces émerveillements qui me donnaient envie D’entreprendre et créer, enfin de donner vie   J’aimerai retrouver ces élans de mon cœur Ces attentes impatientes, obstacles à mon bonheur J’aimerai m’emporter dans tous ces enthousiasmes Qui m’entraînaient jadis dans tous ces beaux fantasmes.   Comme j’apprécierais de sentir ces poussées ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 juin 2016

Au cœur des ténèbres

Au cœur des ténèbres   Au profond de la grotte, dans ses couloirs étroits Aux parois qui suintent et dans l'humidité Dans le froid permanent hiver comme été Se forment des couronnes pour des têtes de rois.   De vastes draperies tapissent les murs sombres Des colonnes tourmentées entre lumières et ombres Et mille concrétions de calcaire sculptées Ornent ces galeries depuis l'éternité.   Ce sont là les vestiges et les traces laissées Par de... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 juin 2016

Un jeu dangereux

Un jeu dangereux   Sans doute comme moi, vous fîtes mentements Sans penser à l'instant plus loin que le moment De ces petits écarts que l'on fait en passant Quand cela nous arrange et fait gagner du temps.   Sans doute que parfois cela est préférable Lorsque ça n'est pas plus que tous ces grains de sable Que sèment sous nos pas la force de nos envies Que ça ne change rien au cours de notre vie.   Et puis vient un moment, d'un mensonge plus lourd Dont... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 juin 2016

Non sens

Non sens   Je creuse loin la terre mais pour mieux m'envoler Je plonge au fond des mers c'est pour mieux respirer Je suis de fausses routes en quête de vérité Je marche là au pas vers plus de liberté   Je me traîne sur le ventre dans l'espoir de glisser Je brûle tous les livres dans ma faim de savoir Je détruis mes projets pour cultiver l'espoir Je raye sur mes carnets les rendez vous donnés.   Je parle à tous vents pour mieux rester muet Je cours... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 juin 2016

Quand je te vois

Quand je te vois...   C'est comme une allumette que l'on vient de frotter C'est comme un feu de paille qui vient de s'embraser C'est comme une flambée dedans la cheminée C'est comme fait mon sang là à te contempler.   C'est comme fait de l'eau que l'on met à bouillir C'est comme un lac de lave qui voudrait bien jaillir C'est comme une vapeur que l'on veut retenir C'est comme fait mon sang quand je te vois venir   C'est comme un cheval qui s'emballe au... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 juin 2016

À cœur perdu

À cœur perdu...   Mon cœur en promenade fait de jolis voyages Il butine, papillonne, a une humeur volage Il va de fleur en fleur taquinant leur feuillage Oubliant tout ancrage, il ne sait rester sage.   Mon corps va, qui le suit dans toutes ses folies Il court après les filles, qu'elles soient laides ou jolies Il a belles manières, et des façons polies Il ne sombre jamais dans la mélancolie.   Mon âme elle est sombre et elle ne vibre à rien Elle est... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 15:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 juin 2016

Elle...

Elle... Elle joue de mes doigts posés sur le clavier Elle guide mes choix des lettres et des espaces, Des renvois à la ligne, chaque mot a sa place Elle inspire mes vers, couchés sur le papier. Je ne sais d'où elle vient, ni même à quoi elle tient  J'ai souvent l'impression de ne contrôler rien Les mots coulent de moi comme elle me les apporte Ils semblent déjà prêts à ruer par la porte. J'ai, je l'avoue, très peur qu'elle me quitte un jour Comme elle m'a visité un beau jour de novembre Sans l'avoir demandée... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 06:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
14 juin 2016

Moment volé

Moment volé   Sur un lit de bruyères, dans le soir à la brune Au milieu de la lande, bien à l’abri des vents Sous la voûte étoilée, éclairée par la lune Je me suis allongé, comme je fais souvent.   Les bruits de la nature ne troublent le silence Quand ils sont en accord avec de vraies présences Que ce soient les courants de l’air, lorsqu’ils me frôlent Ou les cris des insectes, ou les pies qui s’envolent.   Je suis tout à la fois ouvert à l’univers ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 20:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]