06 mai 2016

Espace interieur

Espace intérieur Trop ouvert sur le monde, accaparé par lui Trop sensible à ses ondes, à ses mille et uns bruits, Fascinantes images, plongé dans ses odeurs Tous nos sens sont captifs, chaque jour à chaque heure. On en oublie qu'en soi existent des choses autres Étouffées par ce bruit que nous envoient les autres Je veux y voyager pour tout en comprendre De la vie intérieure de mon corps à apprendre. Dans cette pièce calme éloignée de la rue Doucement je m'étends, le reste a disparu Lentement je respire enfin je... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 18:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 mai 2016

Sous terre

  Sous terre Le jour où il ne nous restera Que le rêve pour se tenir droit Où ce monde n'aura plus couleurs Où il ne sera plus que douleur Le jour où le rêve ne servira Non plus à préparer la suite Mais où par force il deviendra Le seul moyen de notre fuite. Alors n'existeront plus, ces rêves d'autrefois Ceux que nous nourrissions en espérant toujours Un monde bien meilleur où régnerait l'amour Ceux qui lors nous disaient, en l'avenir ai foi. Le jour où les fenêtres closes Effacerons les belles... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 mai 2016

La leçon de Qi gong

Qi gong Ça commence en douceur, juste quelques flexions Pour assouplir les muscles, les articulations On souffle, on expire, tout en concentration Puis on porte attention à sa respiration. Parfois c'est dynamique , les muscles en tension On alterne les torsions et les génuflexions Et toujours c'est le souffle qui rythme la leçon Quel que soit l'exercice il donnera le ton. On pousse ses racines jusqu'au centre du globe On pousse vers le ciel sa tête et sa colonne  On écoute son corps, l'énergie qui l'englobe ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 mai 2016

Coup du sort

  Coup du sort Libre comme une herbe qui pousse en folle avoine Brouillon comme un enfant qui griffonne la page Gai comme un amoureux qui oublie d'être sage Riant fort de la farce qu'il a faite au vieux moine C'est un ado blagueur, insouciant et volage Qui offre à la vie, son souriant visage Qui bondit en tous sens bien plus qu'il ne marche Qui transpire la joie jusque dans sa démarche. Cet elfe si charmant, feux follet si étrange Que s'il n'était leur fils ils prendraient pour un ange À qui la vie sourit, à... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 19:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 mai 2016

Definitif

Définitif Jamais Je ne saurai jamais pourquoi je suis au monde Car il est des questions qui restent sans réponses Je ne saurai non plus ce que j'aurai pu être Si j'avais eu le choix de choisir où renaître. Toujours Je chanterai toujours combien la vie est belle En dépit des malheurs, elle est un don unique Je pleurerai aussi sur les amours rebelles Si j'avais bien le choix elle serait ludique. Jamais Je ne dirai jamais que tout ça je regrette Car il ne sert de rien y a pas de marche arrière Je ne crierai non... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 19:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 mai 2016

Comme un écho lointain

Comme un écho lointain   Comme un écho lointain venu du temps jadis Comme une lueur perçant l’obscurité Comme un pas hésitant qui apprend à marcher Comme un balbutiement à peine prononcé   Je me souviens de toi et de tout cet émoi Que quand je te voyais je ressentais en moi   Comme un sentiment doux, éprouvé, refoulé Comme une douleur sourde enfouie et étouffée Comme un poignant regret, lancinant et secret Comme un espoir trompé qui m’a alors blessé ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 mai 2016

Pour la vie

Pour la vie   Comme l’a dit Léo, avec le temps tout passe Et des pas sur le sable il ne reste de traces Ce qu’on croyait solide s’effrite lentement Ce que l’on a construit, inexorablement.   C’est le cycle de vie, le renouvellement L’inconstance est la loi, existe le présent Mais moi, mes sentiments seront ma vie durant Pour toi bien éternels, ça j’en fais le serment.   On sait que notre vie ne dure qu’un instant Qu’il faut savoir en vivre bien fort... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 mai 2016

Tous les quatre

Tous les quatre   C’est de la violence des vents que naissent les tempêtes De la vigueur des eaux que s’érodent les terres De l’énergie des flammes que les forêts se meurent Des forces telluriques que notre terre tremble   C’est la brise légère qui caresse ta peau C’est la source si fraîche qui là te désaltère C’est le feu du foyer qui réchauffe ton corps C’est la terre fertile qui te donne ton pain   C’est le vent dans les voiles qui pousse le bateau ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 mai 2016

Dialogue

Dialogue Lui : Retiens moi mon amour, redis moi que tu m'aimes Car moi à cette vie, rien d'autre ne m'enchaine  Presse ton corps si chaud contre ma peau glacée Avant que je ne fasse un acte désespéré. Elle : Mais bien sûr que je t'aime mais je ne comprends pas Pourquoi tu désespères quand tu as tout pour toi Une famille solide et de si beaux enfants Un métier bien utile dont tu parles souvent. Lui : Je ne crois plus en rien la vie m'a trop déçue Et hors de notre amour rien ne me retiens plus J'y ai tant... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 mai 2016

Si demain

Si demain Si demain tu voyais une aube se lever Sur le monde nouveau dont tu as pu rêver Que te resterait-il alors comme projet Avec tous tes espoirs ainsi réalisés ? Avec tous tes espoirs ainsi réalisés ? Car l'homme a besoin pour encore avancer De se fixer des buts parfois hors de portée S'il n'a plus quelques rêves qui peuvent le pousser Alors il tourne en rond et il peut déprimer. Si tu vivais demain dans un monde idéal Es tu alors bien sûr que tu serais heureux Quand le beau ou le bon est devenu banal ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 21:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]