04 février 2016

Je m'evapore

Je m'évapore  Je m'évapore, je quitte le port La vie d'abord Je m'évapore, avant que d'être morte Je m'évapore Les hommes semblent vouloir encore Être dans la mouise, battre des records S'ils persévèrent dans tous ces torts S'ils ne manifestent de remords Alors Je m'évapore, je quitte le port La vie d'abord Je m'évapore, avant que d'être morte Je m'évapore Ils semblent ignorer encore Que dans le mur tous leurs efforts Les précipitent vers la mort Sans même s'avouer qu'ils ont tort Alors Je... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 février 2016

Sous le regard

Sous le regard Un jour elles sont venues, d’au delà de l’espaceDepuis des univers et des mondes ultimesElles ont sur notre terre, étudié ce qui se passeEt qu’en ont-elles conclu, cela on imagine. Elles ont vu une terre plus belle et plus parfaitePlus propice à la vie, que tout ce qu’elles connaissentElles ont vu mille espèces, qui partout y prospèrentContemplé des beautés, à les rendre stupéfaites. Puis elles ont aperçu, une drôle d’espèceQui semblait de ce monde n’avoir rien à en faireAu lieu de préserver toutes ces belles... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 12:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 février 2016

Regrets

Regrets L’aube a éclairé de ses pâles lueursTôt ce petit matin, ma démarche est molleLes yeux tout embrumés des miasmes de l’alcoolA tâtons j’ai marché, puis suis tombé en pleurs. Non je n’ai pas rêvé, elle est bien partieHier, quand sans un mot, elle a fait ses valisesElle a emporté peu de choses à vrai direAvant que d’appeler pour finir un taxi. Elle m’a regardé de ses yeux furibondsJe n’ai pas bien compris, mon cœur a fait des bondsElle semble me reprocher une faute impardonnableJ’ai beau chercher en moi, je ne suis pas... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 février 2016

Opposés

Opposés Souvent j’en fait l’éloge, sans en être un modèleElle est exigeante par tout ce qu’elle demandeOn y fait référence quand certains l’interpellentNe pouvant supporter plus longtemps que d’attendre. Souvent on investit à coup de grosses misesDans un projet complexe ou alors ambitieuxOn sait qu’il faut attendre mois ou années au mieuxAvant de récolter les fruits de l’entreprise. On dit que le plaisir est souvent à mesureDu temps que l’on attend à calmer son désirQue la tension qui monte, alors et à coup sûrDécuple les... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 15:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 février 2016

Quand elle s'eloigne

Quand elle s’éloigne Parfois quand elle s’éloigne, j’ai comme un vague à l’âmeComme si l’élastique qui unit nos deux cœursSe distendait soudain, menacé de se romprePar quelque coup du sort qui me rendrait bien sombre. Cela est anodin que de se séparer Pour quelques brefs moments, par la nécessitéChacun a bien sa vie, ne peut rester collerA l’autre sans arrêt comme moule à son rocher. Mais quand elle s’éloigne, j’ai comme un vague à l’âmeComme si on rognait avec une fine lameLe lien qui reliait pourtant si fort nos cœursNotre... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 15:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 février 2016

Au bord de l'eau

Au bord de l’eau Sur les berges du fleuve, là où l’eau est tranquilleLoin des courants du lit, dans les remous paisiblesOndulent paresseuses, quelques truites gourmandesGuettant très patiemment les insectes imprudents. Des herbes accompagnent ces mouvements de l’ondeElles tissent ensemble, des voiles un peu brouillonnesTandis que les rayons d’un pâle soleil d’automneFont miroiter la scène dans cette eau peu profonde. Sans bruit je suis assis, une brise rafraîchitLe bord de la rivière, agitant les grands saulesLeurs branches... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 février 2016

Refugies

    Réfugiés On sonne à la porte un beau matin d'octobre J'ouvre et je vois un homme alors que la nuit tombe Sa tête est baissée il est un peu courbé Il se tient là tremblant, dans un manteau râpé. Il lève son visage, ses yeux clairs délavés  Me fixent implorant et il dit aidez moi S'il vous plaît aidez moi, ma famille et moi Nous sommes si perdus, on en a tant bavé. Ce soir il fait très froid, on ne sait où aller J'ai deux enfants petits qui sont frigorifiés, Pourriez vous nous aider, monsieur,... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 février 2016

Images

    Images Les images défilent sous nos yeux fatigués A longueur de journée et sans de vrais arrêts Nous y sommes baignés, en sommes traversés En sommes saturés, en sommes tous gavés  Elles se télescopent et sur tous les sujets On ne cesse de zapper, et de se disperser Le grotesque complet succède au sublime Le détail dérisoire à des sujets qui priment. Publicités absconses, discours de politiques La chanson d'un artiste, une histoire de naguère  Feuilleton policier, soirée panégyriques ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 21:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 février 2016

Balancoires

  Balançoires Doucement propulsée par des mains de confianceVoilà que l’on s’élève, voilà que l’on s’élanceQuand tout le corps balance, que le ciel vient à vousPuis dans le mouvement, la bascule vous fait lourd. On va et on revient, toujours autour de l’axeOn crie on se retient, fort aux cordes qui dansentLa tête dans le vent, les pieds tendus devantOn se sent si présent, c’est bon d’être un enfant. La jolie balançoire de nos jours de poulbotsQuand tous deux côte à côte, on battait des recordsA celui ou à celle qui volerait... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 février 2016

Pipin et les carottes

  Pipin et les carottes Pipin pointe son nez à l’entrée du terrierIl fronce les narines, c’est bon, pas de dangersSes oreilles dépassent de l’herbe qui l’entoureDehors se glisse entier, va vers le potager. Hier il a repéré des rangées de carottes C’est bien plus fort que lui, il faut qu’il les grignoteCar Pipin est gourmand comme ceux de son âgeIl n’écoute pas trop les conseils des vieux sages. Monsieur le jardinier surveille ses carottesCar il n’aime pas trop que on les lui carotteCette nuit il veillait derrière sa... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 15:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]