20 juin 2016

Jojo

  Toi mon ami Jojo, mon copain, mon poteau Je pense encore à toi, quand je vois ces photos Images en noir et blanc, d'une enfance enfuie Où nous jouions tous deux autour de ce grand puits.   Comme deux inséparables nous courions la campagne À faire les quatre cents coups, dans ce pays d'Cocagne Tout y était offert à nos bouches gourmandes Des figues, du raisin, cerises et amandes.   Nous étions chevaliers en quête de trésor Cachés dans le passé,... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 juin 2016

Premiers émois

Premiers émois   Nous sommes là dans le ruisseau Nos quatre pieds plongent dans l'eau L'un contre l'autre, bien assis On dirait deux oiseaux ainsi.   Nous n'osons pas nous regarder Nous ne pouvons même parler Nous écoutons nos deux cœurs battre Nous ne sommes plus si folâtres.   Nous avons bien joué dans l'eau Nous avons bien senti nos peaux Nous étions rouges sous l'effort Deux enfants qui rient haut et fort   Et tout à... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 juin 2016

S'enfuir...

S'enfuir...   Un cœur meurtri, une âme en peine On souffre à s'en ouvrir les veines Et ces blessures dont on meurt Qui alimentent aussi nos peurs   Toute une vie à se terrer À se mentir, à se cacher À faire couler la sueur Celle du péril et de la peur   Une rayure, une rature Et pourtant moi, je n'en ai cure Car je m'en vais à l'aventure En quête d'une vie plus pure.   Ne plus souffrir, plus se mentir Voir enfin... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 juin 2016

Leurs épines surtout..

Leurs épines surtout   Je sais certaines choses, j'en ignore beaucoup J'aime aussi les roses, leurs épines surtout Car quand je suis morose, que mon âme est a bout Leur caresse me propose de me guérir de tout.   Je crois savoir des choses, leur contraire surtout Quand je vois ceux qu'arrose l'argent qui est partout Et que je vois les poses qu'ils adoptent en tout Je n'ai plus sur les choses plus d'illusions du tout.   On m'a dit que les choses sont les... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 juin 2016

Boulot or not boulot ?

Boulot or not boulot   Partir tous les jours qui passent Et y partir la tête basse Pour une tâche terre à terre Comme on partirait à la guerre.   Partir sans y croire vraiment Parce qu'on a pas d'autre choix Partir tous les jours on se ment On porte ça comme une croix   C'est du travail, c'est du boulot On en a vraiment plein le dos.   Se lever vite tous les matins Parce qu'il faut prendre le train Se voir presser dedans la... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 juin 2016

Massacre

Massacre   La pluie bat aux carreaux de la porte-fenêtre Je sens monter des mots du profond de mon être Le temps est à l'orage et le ciel est chargé Je sens naître une rage, qui va tout ravager.   Des hommes sont venus sous la pluie, sous l'averse Moi je me tiens si nu, là tandis qu'ils conversent Des hommes tous armés de fusils et de verges Et je les vois violer dans ma maison les vierges.   Des soudards sont entrés un jour dedans ma ferme Moi... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 juin 2016

Promenade

Promenade   Pas à pas je gravis le chemin qui me mène Au but de ma sortie, ce jour je me promène Sur les pentes herbeuses des collines autour Tout au dessus de moi volent quelques vautours.   Un spectacle m'attend, ne m'y attendais guère Je suis pourtant tout près de mon propre repaire Mais des rochers fleuris ça sort de l'ordinaire Minéral, végétal font pas souvent la paire.   Dans ce coin de campagne la nature est reine On voit de ci, de là des... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 juin 2016

Amour quand tu nous tiens

Amour quand tu nous tiens   Je sens   Le glissement furtif de tes doigts sur ma peau Le baume de tes lèvres que je sens dans mon dos La chaleur de tes cuisses me brûle jusqu'aux os Tout au creux de mon ventre il fait soudain très chaud.   Toutefois   On a beau l'évoquer et on a beau l'écrire Quels que soient les mots, choisis pour le décrire L'amour ne vit jamais si fort dans les livres Il a besoin pour ça que l'on puisse le vivre. ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 juin 2016

Lulu

Lulu Un jour sortit d'un œuf sur une blanche plage Un drôle d'animal pourvu d'une carapace Aussitôt le voilà qui se fraye un passage Vers la mer, il la voit, sait que là est sa place. C'est bien une tortue, qu'on appela Lulu Avait l'esprit tordu, ce qui lui avait plu C'était d'aller plus vite que toutes ses semblables Dans la course à la mer, sur la langue de sable. A peine arrivée, ses sœurs ont disparu Toutes vite avalées par la mer qui l'eut cru Quand elle se retourne, la voilà toute seule Elle trouve ça pas... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 juin 2016

Sur le bord de la route

Sur le bord de la route   Il était fatigué, il se sentait vidé Après la longue route, sans casser une croûte Il était épuisé, il se sentait vanné Tout rongé par ses doutes, après la longue route.   Alors il s’est posé, alors s’est arrêté Tout près de la redoute, tout au bord de la route Alors s’est allongé et ses yeux a fermé C’était fini les doutes, après la longue route.   Au matin il était, tout blanc et tout glacé Tout au bord de la route, il n’y... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]