13 février 2016

Leonardo

Leonardo Son regard bleu acier me fixe durement Les coins de sa bouche plissés très fortement Mais je vois la douceur du reste du visage Il ne m'abuse pas ce n'est pas un méchant  Je vois à la Une,  de mon magazine Le beau Leonardo, montre sa bobine Cet acteur surdoué est là pour un moment Personne ne le nie, il a un grand talent. On l'a tous vu grandir le bel adolescent Jeune il ressemblait, à un prince charmant Et puis en grandissant, il a durci ses traits Pouvant ainsi jouer, même les plus durs... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 février 2016

Troubadour

Troubadour Je cours, je cours jour après jour Je cours après l'amour Je cours, j'ai le cœur lourd Je cours, je cours de cour en cour Je cours, je chante l'amour Je suis un troubadour Je cours, je cours, de tour en tour je chante des mots d'amour Je tisse mes chansons Je cours, je cours de bourg en bourg De mes doigts agiles  Je célèbre l'amour Je cours, je cours, depuis toujours De mes mots habiles Je glorifie la cour Je cours, je cours, m'arrêterai un jour J'aurai trouvé l'amour Serai plus... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 février 2016

Deux

Deux L'abeille butine une fleur orangée Mon cœur est en émoi, j'ai l'esprit dérangé Le pré autour de moi est un grenier à miel Je ne vois plus que toi comme mon seul soleil Nous sommes seuls ici, en pleine nature M'as tu dis je t'aime, je n'en suis même plus sûr  Le moment est magique je l'ai tant attendu Pour l'entendre plus tôt je me serais vendu. Que la vie est belle, quand ces beaux mots sont dits Riante nature, comme une poésie Mon corps est plus léger et mon cœur est en fête Soudain des musiques... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 février 2016

Soldat perdu

Soldat perdu La pluie fait mille rayures, éphémères et fugaces Sur un ciel bien trop paisible pour s'inquiéter des menaces Mais tes larmes m'égratignent, elles sont amères et lasses Si c'est la peur qui t'a blessée, au pardon laisse une place. Les cris et les hurlements, ne m'ont jamais dérangé  Mais tes sanglots retenus, je crois qu'ils vont me changer La vie dure que j'ai connue, m'a insensibilisé Tes larmes de détresse je ne puis les mépriser. Je suis ce soldat perdu, cet ancien gamin des rues Que vous avez... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 février 2016

Esmeralda

Esmeralda Tu es gaiement emportée par cet air de musique Tu tournes sur toi même à t'en rendre un peu ivre La tête en arrière, riant de joie de vivre Ta robe qui s'envole, tu es si magnifique. Moi je me tiens en retrait, timide je confesse J'admire ton aisance, ta grâce aérienne Je me sens ordinaire, toi tu es souveraine Je ne suis qu'un vermisseau, quand toi tu es princesse. Ta grâce emplit le monde, on dirait une messe Le moindre de tes gestes est comme une promesse Ta voix est une harpe qui joue avec les anges ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 15:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 février 2016

Fierté

Fierté  Tu frottes le plancher comme s'il t'en voulait De te vouter ainsi, toujours le dos courbé Ou est donc ta fierté, tes rêves envolés  Que lors tu nourrissais quand tu étais un bébé. Petite fille blême  Un enfant sans projets dans un pays ruiné  Un être abandonné sans famille et sans toit Lors tu as émigré pour d'abord te sauver  Du sort qui est promis aux humains comme toi. Petite fille crème  A ceux qui ont tout perdu, leur famille et leur toit A ceux qui ont vécu dans un... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 14:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 février 2016

Tyrannie des nombres

Tyrannie des nombres Il voit filer les chiffres, en colonnes et en lignes Fasciné par les lignes et toutes les combines Il joue avec les nombres qui ne laissent aucune ombre Son esprit est enfiévré, plus éclairé que sombre. Combien de certitudes, derrière ces équations Beaucoup plus de réponses, que de vaines questions La vérité des chiffres, sur celle des sentiments Mathématique sûre, quand on sait que le cœur ment. Combien d'hommes s'abritent derrière ces paravents Pour ne pas voir le monde, où règnent tant de... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 14:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 février 2016

Emotions

Émotions Parle moi de toi, dis moi qu'elles sont tes joies Confie moi tes espoirs, raconte moi tes rêves Ouvre moi donc ton cœur et dis moi tes émois Murmure qui tu veux, du bout de tes lèvres. Je suis ton confesseur à qui tu diras tout Je suis ton âme sœur, et ton meilleur atout Je suis ton conseiller, je suis ton garde fou Je suis ta conscience, joue donc ton va tout. Jusqu'au cœur des rêves tu m'interrogeras Même lorsque tu planes, à moi tu penseras Quand tu ris, tu pleures, c'est moi que tu verras Quand tu... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 14:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 février 2016

Langoureuse

Langoureuse   Tu es savoureuse comme une aubergine Quand je t’imagine cuite en tajine Quand en marmiton, toi je te mitonne Quand en mirliton, des vers qui t’étonnent   Tu es délicieuse et aussi précieuse Je te vois soyeuse sans jolie vareuse Quand en dévotion, toi je te contemple En adoration du fond de ton temple.   Tu es capricieuse et parfois vicieuse Mais si généreuse quand tes reins tu creuses Quand je sens ta peau effleurer mes lèvres ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 18:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 février 2016

Vue du ciel

Vue du ciel   Hier soir à la lucarne, j’ai vu un astronaute Qui tournait tout autour, de la planète bleue Il était détendu bien que dans une boite Il disait que le monde est vraiment merveilleux.   Tout là haut il voyait l’épaisseur si fragile De la couche si fine qui abrite nos vies Il ne le disait pas que nous sommes imbéciles Que nous devrions d’abord tous en avoir l’envie   De cesser nos querelles, d’arrêter nos folies De voir que notre terre est... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]