18 mai 2016

Sans complexes

Sans complexes   Sans rimes et sans façons comme vrais polissons Nous prenons de la vie le mauvais et le bon Les coups de Trafalgar comme les calissons Les mauvaises passes ou coups de polochon.   Sans vergogne, ni honte, comme joyeux pantins Nous goûtons à la vie, en mal ou même en bien Les affreuses tisanes comme les très bons vins Les douleurs assassines ou la douceur des mains.   Sans peur et sans reproche, comme des passionnés Nous jouons dans... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 mai 2016

Que restera-t-il de nous ?

Que restera-t-il de nous ? Dans des replis du temps où se lovent les Parques Dans les volutes sombres qu'on trouve au fond des eaux Dans les sombres traînées que laissent pauvres marques Reposeront un jour vos squelettes et vos os. Dans l'oubli qui recouvre vos pas et vos traces Dans les fumées émises par quelques braseros Dans les courants de l'air qui traînent sur la passe Votre esprit flottera, balloté par l'écho. Dans les mots qui se disent aux soirées qui s'étirent Dans des photos jaunies prises entre deux... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 mai 2016

Honnie soit l'ingratitude

Honnie soit l'ingratitude Pourquoi oublions nous tout au long de nos vies Tant de gens rencontrés et qui nous ont marqués Nous semons des cailloux sur nos chemins de croix Ceux qui nous ont guidés dans bien de nos grands choix Combien restent fidèles ou bien reconnaissants A ces mains qui se tendent quand on est défaillant Combien gardent au cœur un peu de gratitude A ceux qui étaient là aux jours de solitudes ? Car nous contractons tous de ces dettes invisibles Qui ne réclameront jamais versement d'intérêt Car... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 22:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 mai 2016

Clarté

Clarté Il est une énergie qui nous vient d'un ailleurs D'une autre dimension oubliée par nos peurs Une lumière pure auréolée de blanc Qui parfois nous inonde d'un éclair aveuglant. Elle est un bienfait qui nous est dispensée Quand nous sommes plongés dans de tristes pensées Une soudaine force qui s'empare de nous Et nous fait nous sentir, oui si bien, tout à coup. Nous devons y puiser tout l'espoir en des jours Bien meilleurs qui viendront sûrement à leur tour L'obscurité et la peur ne sauraient la gagner La... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 mai 2016

Ombre

  Ombre  Ombre tu es présente en tout temps de ma vie Planant comme un mystère oppressant sur mes nuits Ombre tu empoisonnes chacun de mes soupirs Par ton voile funèbre, tu gâches mes plaisirs. Ombre immatérielle je sais tu es tapie Tu te glisses, subreptice, dans ma moindre émotion Tu sais sans y toucher, ternir joies et passions Qui donc t'a pu semer au fond de mon esprit ? Ombre comme tu troubles toutes mes sensations Au sein de mes pensées tu te frayes ta route Quand je suis sûr de moi, tu me mènes... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 mai 2016

Fête de famille

Fête de famille Sous les pins parasols elle va, elle vient La famille réunie, elle s'y sent si bien Ils sont venus de loin, sont venus de partout Pour une fois par an, faire ensemble un tout. Quatre générations sont ici rassemblées Les plus vieilles personnes sont là à admirer Attendries qu'elles sont, les plus récents bourgeons Tous ces petits enfants qui jouent les polissons. Les rires sont joyeux et mille conversations Il faut se raconter tout ce qui est arrivé Depuis l'année dernière il s'en est tant passé De... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 mai 2016

Enfer

Enfer Cela fait bien des ans que je n'ai vu personne Tout seul dans la maison de ce quartier lointain Pas même un bonjour, un coup de téléphone C'est seul son mon écran que je vois des humains. Mes amis sont tous morts ou bien trop éloignés De parents n'en ait point, mes enfants ont grandi J'ai eu quelques années leur mère pour compagnie Elle aussi est partie bien qu'on l'ait bien soignée. Plus personne ne vient même pas le facteur Je pourrai être mort, qui pourrait donc le voir Je redoute très fort quand vient le... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 mai 2016

Pirates

  Pirates Bercé par la houle à me rendre maboule Le cœur au bord des lèvres, abruti de fatigue Voilà sur cette mer des jours que je navigue Me nourrissant d'algues et bien aussi de moules. Ils m'ont abandonné au sort des flots hostiles Et c'est en riant fort qu'il m'ont dit : "va aux îles !" Ils ne supportaient plus que je donne le cap Je n'ai jamais été pour eux le vrai Cap. Je les ai promenés sur tous les océans Par la seule promesse de tous les faire riches Après bien des voyages et de vaines recherches ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 mai 2016

Bye bye, solitude...

  Bye bye, solitude   Tous les soirs qui ont passé, assis à ma fenêtre A toujours ressasser, ma vie, mes joies, mes peines Je crois que j'ai fini par ne meme plus être Qu'un zombie dans la nuit où mes pensées se traînent. Solitude dans le vide de mes nuits Cherche en vain une issue à l'ennui Toutes ces nuits passées à regarder les cieux A les interroger tous quels que soient les dieux Et toutes ces questions que j'en ai mal aux yeux A force de scruter ce vide ennuyeux Solitude dans le vide de mes... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 mai 2016

Ton corps est un écrin qui protège un trésor...

Ton corps est un écrin qui protège un trésor...   Ta bouche a des couleurs de fruits murs, de cerise Le souffle qui en sort, est doux comme une brise A la voir, à l'entendre tant de choses me grisent, Quand j'y pose mes lèvres, sa saveur est exquise.   Tes yeux sont des flambeaux plus brillants que le feu Les lueurs que j'y vois me rendent amoureux A les voir, à m'y pendre, j'en espère le mieux Quand mon regard s'y pose, il aime tant ce jeu.   Tes mains... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]