10 décembre 2015

Lumière

Elle est souvent ténue, parfois éblouissante Comme une délivrance qui naît et puis qui monte Elle porte sa flamme à quelques pas à peine Ou elle inonde l’espace pareille à une reine.   De nos prières constantes toujours nous l’appelons Elle brille dans le ciel fière comme un Apollon Quand elle décline enfin comme à la fin du jour Nous tremblons que demain elle ait quitté son cours.   Si l’invention du feu nous fut bien profitable Ce n’est pas seulement pour bien cuire nos viandes Car c’est bien la lumière qu’il... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 décembre 2015

Balance

Je n’aime pas la mièvrerie, celle qui par trop enjolive De couleurs pastels, de rubans Des photos d’enfants blonds et blancs.   J’aime le beau, le grand, le vrai Quand il sert bien la vérité J’aime dire des choses tendres Quand cela sert à nous détendre.   Je n’aime pas faire joli Dans le seul but d’être agréable Je n’aime pas être poli Quand il faut renverser les tables.   J’aime les mots quand ils défendent Mieux que les actes méprisables Les idées dont nos vies dépendent Et visent bien les... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 décembre 2015

Ombre

Une ombre descend comme un manteau Elle couvre tout comme une peau Tout s’assombrit à mille lieux Déjà tout nous semble plus vieux.   Les maléfices couvent sous la cendre Et nos espoirs sont tous à vendre Les artifices l’ont emporté Les charlatans ont tout gagné.   Comme un couvercle sur nos têtes La liberté part en exil Mais enfin sommes nous tous bêtes Pour précipiter ce péril ?   Bien des faux pas nous avons fait Mais celui là sera fatal Nous ne pouvons être parfaits Mais ne pouvons danser ce... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 décembre 2015

Alertes

De fortes alertes en scènes folles De conférences qui vous affolent Frères humains je vous l’assure   Vous rêvez fort   De mises en garde en mises en garde De catastrophes que l’on regarde Frères humains oui si ça dure   C’est votre sort.   De mois en mois, d’années en chaîne Dans la spirale qui vous entraîne Frères humains même si c’est dur   Vous avez tort   De guerres en guerres, en vains conflits A la vitesse des phénomènes, pourquoi on nie Frères humains vous n’êtes pas mûrs ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 18:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 décembre 2015

Engagement

A bout de temps, à bout de souffle, Quitte donc tes pantoufles A force de rage, à force d’efforts, Tu trouveras un trésor A moins de vouloir, à moins de pouvoir, Tu connaîtras le sort D’un homme sans un but qu’emporte le moindre souffle.   A te plaindre ainsi, à geindre jour et nuit, Tu t’épuises A regarder sans cesse, un passé que tu traînes, Tu t’enlises Cherche donc la lumière et quelle que soit ton église Et quels que soient tes doutes Tu dois croire en ta chance, c’est toi seul qui décide.   A craindre... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 décembre 2015

Carnaval

Les gais bouquets qui ornent les tombes De nos amours partis dans l’ombre Comme les regrets qui nous obsèdent Nous rappellent nos actes manqués.   Les gais rubans que l’on accroche aux portraits des chers disparus ne nous font ils pas le reproche de ce que nous avons tous tu.   La joie forcée qui nous entraîne Les jours de fête imposées Ne cache-t- elle pas la peine Que nous avons d’avoir composé.   Les larges sourires que nous offrons Aux inconnus que nous croisons Ne font ils pas un peu affront A ce... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 décembre 2015

Eléments

L’onde frémis quand tu la frôles Du bout de la rame posée sur l’eau Son âme tremble quand tu l’adores Par ton silence et par tes mots.   Le ciel flamboie sur l’horizon Soleil couchant couleur tisons Son cœur s’enflamme à te comprendre Brûlant d’une passion de cendres   La terre s’ébroue sous les volcans Lorsque son cœur explose de joie Son corps se ploie sous ton empreinte Lorsque tu noues fort ton étreinte.   Le ciel est dur lorsqu’il foudroie De ses éclairs la terre entière Son amour est pur quand tu... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 décembre 2015

Tourments

Tendre caresse et qui pourtant me blesse Doux baiser qui hélas ne m’apaise Mon corps comme criblé de mille éclats de braise Je n’ai plus qu’un désir que cette épreuve cesse.   Mon âme tourmentée par toutes ces faiblesses Il n’y aucune chance que je me sente à l’aise Je suis comme un fakir assis sur une chaise Préférant les couteaux qu’il aime sous ses fesses.   J’ai appris que souffrir était comme une messe Qu’éprouver la douleur était une falaise Que l’on devait franchir si l’on était balaise Et aussi adorer... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 18:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 décembre 2015

Le rire et la joie

Joyeux, ils sont joyeux, oh on les voit bien rireSur ces vidéos choisies, où ils mettent en scèneLeurs méfaits en tout genre et leurs actes obscènesIls croient au paradis, mais c'est pas ça le pire. Quelles sont leurs valeurs je crois qu'ils n'en ont pasIls trouvent leur bonheur à détruire ce mondeLes autres ce ne sont que des personnes immondesIls sont humains pourtant, même s'ils n'en sont pas. La haine ils inspirent et c'est bien leur projetDe nous faire sombrer dans des gestes de guerreDe nous méfier de tout, de craindre même... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 22:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 décembre 2015

Honte

L’appel a retentit, il faut mobiliser Le peuple a du mal a s’en persuader Cela fait tant de temps, qu’il ne croit plus en rien Que s’abstenir cette fois, cela lui paraît bien.   Las d’autres en colère n’ont pas fait cette faute Il se sont en cohorte,s précipités au vote Ils ont consciencieux, remplis à fond les urnes Voulant que cela change, bien trop que cela dure.   Le pays a pris un sacré coup dans l’aile Peut il réaliser que toutes ses querelles Vont le conduire vers là où il ne peut aller Le pays dégrisé,... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 22:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]