21 mai 2016

Veuve de guerre

Veuve de guerre Non ! Ne me dites rien, retenez vos paroles ! Je vois bien dans vos yeux que le malheur y rode Laissez moi quelques instants de bonheur en suspens Avant de m'annoncer ce que mon cœur pressent ! Compagnons que vous êtes de celui que j'attends Vos gestes empruntés, votre regard fuyant M'en disent hélas plus que tous les mots blessants Que vous profèrerez pourtant dans un moment. J'étais écartelée en émotions contraires Chaque fois qu'à la porte cognait un factionnaire Était ce pour m'annoncer le... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 mai 2016

Debout !

Debout ! Quand on tombe à genoux, que l'âme est en exil Que le cœur est à bout, que l'espoir est tabou Quand se ferme la porte des illusions faciles Quand l'horizon bouché se refuse à nous. Rien que lever le bras nous devient un supplice Et aligner un pas conduit au sacrifice Le miroir nous renvoie cette image de nous On ne reconnaît rien dans cet homme à genoux. S'arracher à la glaise qui englue nos peut être  Lever un peu les yeux et voir par la fenêtre  Comme un ciel qui flamboie au dehors de nos... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 06:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 mai 2016

La maison vide

La maison vide C'est une maison vide toutes vitres brisées Les murs renvoient l'écho de nos voies étouffées Des meubles éventrés, des couches de poussières Des toiles d'araignées, et des rais de lumière. J'en ai les larmes aux yeux quand je vois ma demeure Je suis parti longtemps, j'étais adolescent Quand mes parents sont morts, et maintenant je pleure  Ne restent que des fantômes et les rumeurs du temps. Voilà c'était ma chambre toute ensoleillée Ce n'est qu'un débarras, la vermine y grouille Là c'était le... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 mai 2016

J'irai

J'irai Je m'en irai dormir, loin je prendrai les voiles Pour trouver le repos, sous une pluie d'étoiles Il n'y aura de musique que murmures de l'eau Ou celle de la brise au milieu des roseaux. Je m'en irai courir, loin je prendrai le large Pour y trouver le calme, dans des dunes de sable Il y aura du silence léger et impalpable Ou seuls de discrets bruits tout là bas dans les marges. Je m'en irai voler, loin j'irai dans l'espace Pour y trouver le vide, distances sidérales Il n'y aura de gestes, que ceux de ma... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 13:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 mai 2016

Liens

  Liens Il est des gens que l'on côtoie Ce tous les jours, on les voit pas Il en est d'autres que l'on croit Fidèles à vous, ils le sont pas. Et puis il y a ceux beaucoup plus rares Qu'un regard lie comme une amarre On peut en être séparés  Il y a toujours l'amitié. On se revoit bien des années Après que l'on s'est rencontrés Et aussi fort qu'au premier jour L'amitié donne son libre cours. Quelle alchimie fait ce miracle Seul le sait peut être l'oracle Il ne faut briser ce mystère Qui fait deux... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 mai 2016

Profiteur

Profiteur Emberlificoté dans ses raisonnements Empêtré, englué dans ses vains errements Justifiant toujours ses lâches hésitations Par les complications qu'impose sa réflexion Il est velléitaire, et tout sauf volontaire Car c'est dans sa manière de ne jamais le faire Ni prendre décision quand il faut avancer Ni montrer le chemin quand il faut y aller. Vois quels beaux arguments sortent alors de sa bouche Tout pour justifier qu'au travail il ne touche En tout il se dérobe devant le moindre effort Si vous le... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 06:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 mai 2016

Envie D'agir

Envie d'agir Cela vous prend un jour avant il n'y avait rien Cela s'impose à vous, pourtant vous étiez bien Sans signe avant coureur, sans prévenir en rien Cela résonne en vous, impératif vous tient Et c'est comme un appel venu d'on ne sait où  Et c'est comme un besoin qui vous prend tout à coup Votre vie bien rangée, votre routine sage Voilà tout chamboulé comme après un orage Vos projets pour demain, vos buts raisonnables Vous paraissent soudain ou petits ou minables Et c'est comme un appel venu d'on ne... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 22:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 mai 2016

Face à elle

Face à elle   Voyez dans ce pays les longs convois funèbres Ces voitures décorées de plumeaux noirs corbeaux Voyez ces files indiennes de silhouettes sombres Suivant tête baissée au pas lent des chevaux.   Car selon l’attitude que l’on a face à elle Notre philosophie de la vie se révèle.   Écoutez là aussi ces musiques en tête Ces chars si colorés entourés de joyeux Ces chants et ces banquets lorsque tous il la fêtent La nouvelle aventure que vivront... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 20:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 mai 2016

Le cri de revolte

Le cri de révolte   Dans un trou de souris tu pourras te cacher Tout au fond d’une cave pour te faire oublier Sans même un murmure tu t’y réfugieras Derrière d’épais murs te dissimuleras.   Ils viendront te chercher tout plein de rage aveugle Ils voudront effacer ta trace en terre meuble.   Très loin tu t’en iras après avoir parlé Dans des pays ailleurs pour te faire oublier Alors tu te tairas en silence muré Tout au bout de chemins des cartes... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 20:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 mai 2016

Ton nom

Ton nom   A partir de ton nom j’ai tout imaginé La couleur de tes yeux de bleu vert irisés La douceur de ta peau aux reflets orangés La soie de tes cheveux aussi noir que le jais.   C’est le son de ton nom qui m’a tout inspiré Le miel qui est dans ta voix, le sourire accroché Le clair de ton regard qui va me transpercer La courbe de tes joues comme un joli soufflet.   La musique qui chante quand seul je le prononce Ce tumulte de vie qui vient comme... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 20:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]