02 juillet 2016

Petit fils

Petit fils Il a un air mutin et ses yeux malicieux Brille et c'est normal car sa vie est un jeu Ses gestes empreints de grâce et sa belle innocence Apportent tant de joie dans ma vie en partance Lui arrive à peine avec tout devant lui Les possibles à venir comme les découvertes Moi c'est le grand départ dont la porte est ouverte Avec les souvenirs de tous les jours enfuis. L'énergie se dégage de ce tout petit corps Agité et sauvage prêt à tous les efforts Il n'y a trace de doute dans ce qu'il choisit Et il trace... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 15:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 juillet 2016

Le vieux volcan

  Le vieux volcan Vois ces nuées ardentes qui griffent les cieux noirs Vois ces panaches gris qui s'élèvent ce soir Ne reste donc pas là, vite vite mon brave Le volcan en colère va dégueuler sa lave. Des grondements très sourds autour se font entendre De soudains tremblements secouent les pluies de cendres Des volées de moineaux affolées en témoignent  Les chevaux libérés galopent et s'éloignent. Baluchons sur l'épaule et voitures chargées  Les gens en longue file vont les routes arpenter Ils ne... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 14:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 juillet 2016

Sur le bord de la piste

Sur le bord de la piste Une perle d'eau pâle accrochée à tes cils Elle coule et dévale le long de ta joue lisse Elle laisse une trace, fugace et translucide Comme un chagrin qui passe et ensuite se vide. Une lèvre qui tremble, secouée de sanglots Et un râle qui sourd en très courts trémolos  Une gorge serrée comme dans un étau  Une bouche si sèche et soudain privée d'eau Un regard s'est noyé dans une mare triste  Un désespoir qui nait tout au bord de la piste Quand tu vois s'éloigner celui dont tu... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 juillet 2016

Félicité

  Félicité  Juste une fois mon dieu, juste une fois pitié Laissez moi la toucher, laissez moi y goûter  Cette félicité que l'on m'a tant promise Dont la seule pensée j'avoue déjà me grise. Une vie de labeur, une vie de devoirs Porté à chaque jour par ce si bel espoir Qu'il y aura récompense pour qui se tiendra droit Qu'il y aura délivrance pour celui qui y croit. Au bout de ce parcours devenu une quête  Alors que chaque jour était une conquête  Que ma vie est usée d'avoir été remplie ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 15:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 juillet 2016

Communion

Communion Il monte sur la scène, le fracas des bravos L'accueille et le soulève, bien mieux que tous les mots Il relève la tête en écartant ses bras Il baigne dans la lumière, son public ne voit pas. Un silence se fait, un moment suspendu Cet instant est magique, ils l'ont tous attendu Et puis sa voix s'élève en un lent crescendo Et à travers ses lèvres coulent les premiers mots. Ses effets sont magiques, le grave et le grain Provoquent des frissons partout et jusqu'aux reins La chanson est connue, ils chantent... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 juin 2016

La couleur des roses

La couleur des roses J'ai les pieds dans la glaise, le cœur à mon labour Je piétine du fumier comme ça chaque jour Les yeux sur mon ouvrage et les muscles bandés Tout entier à mes tâches, chaque aube que dieu fait Je suis à mon travail et j'abats mon boulot Le sort de ma famille est mon souci, mon lot J'aime très fort ma femme, mes enfants sont très beaux Le cercle de mes amis me tient très fort au chaud. Et pourtant mes pensées interrogent le ciel Quand j'ai les pieds sur terre, mon âme est là haut Du labeur... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 19:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 juin 2016

Sans réponse

Sans réponse  J'en ai semé des doutes au long de mon chemin J'ai arpenté des routes et encore demain Mais ne sais toujours pas où me mènent mes pas Car la destination, je ne la connais pas. Certes on connaît la fin de toute aventure Mais en savoir le but est d'une autre nature La seule chose au monde font chacun est bien sûr C'est de n'y être pas à la fin toujours pur. La ligne n'est droite ce serait bien trop beau Il y des chausses-trappes à tire larigot On s'y fourvoie souvent en de tristes... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 06:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 juin 2016

Les fleurs étranges

Les fleurs étranges Au royaume des fleurs il y en a d'étranges Ce n'est pas en bouquets que parfois on les range Il y a la fleur de sel, souvent grise ou blanche Que l'on cueille au vent des marais de Sallanches. Quand les peuples colère, partent tambour battant C'est la fleur au fusil et parfois en chantant Qu'ils vont à la bataille pour y donner leur sang Et semer épouvante et terreur dans les champs. Dans les quartiers maudits des villes laides et sales On aperçoit souvent des femmes qui dessalent  Ce sont... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 juin 2016

J'ai l'âme en sécheresse

J'ai l'âme en sécheresse  J'ai l'âme en sécheresse dans un désert brûlé J'ai le cœur en jachère dans un champ dévasté  Y-a-t-il de la sève au creux de mes regrets Ai je encore du sang à m'en faire pleurer ? Elle a laissé derrière un être désespéré  Elle n'a pas regardé les dégâts qu'elle faisait Elle était ma rivière là où je m'abreuvais Elle était le soleil où je me réchauffais. Je suis demeuré là comme un corps fatigué Je ne ressemble plus qu'à un cuir desséché Tout s'est terni en moi jusqu'à mon... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 06:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 juin 2016

Sur tous les tons

Sur tous les tons Quand elle me sourit ou quand elle me cause En douce conversation, légère ou cavalière  Quand elle veut la paix ou qu'elle veut une pause Comme une hésitation au cœur d'une colère C'est en mode mineur qu'alors elle m'interpelle Sur ce ton enjôleur aux saveurs caramel. Quand elle s'enhardit et qu'elle met en cause Au cœur de la passion, ardente et impérieuse Quand elle veut mon cœur ou qu'elle exige mieux Comme une invitation pressante à être deux C'est en mode majeur qu'alors elle... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]