02 mai 2016

Réveil

  Réveil  Tous les zéphyrs soufflent au matin, là sur ma peau où ils paressent Les doux frissons qui s'y promènent, réveillent mes sens endormis Dans le sommeil ou dans ses limbes je veux retenir ces caresses Je traîne encore, en parenthèse, dans les souvenirs de ma nuit. Après l'amour on se sent bien, on a le corps tout engourdi Dans la langueur qui se répand, on s'étire et même on baille  Toute tension a disparu jusque au cœur de ses entrailles Cette détente fabuleuse, on ne l'atteint qu'au paradis. ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 22:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 mai 2016

L'étranger

L’étranger   Il est venu humble et timide, vers ses semblables il s’est tourné Il n’avait pas belle apparence, quelques paroles il bafouillait Il arrivait d’on ne sait où, les pieds nus, les cheveux en bataille Il attendait juste un peu d’eau, un bout de pain, un coin de paille.   Les villageois l’ont regardé, se sont moqués, l’ont rejeté Il s’est assis, il est resté, là immobile, à psalmodier Pendant des jours l’ont regardé, étonnés de le voir tenir L’homme était là,... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 22:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 mai 2016

Loin

Loin Quand je m'évade loin de tout ça, Que dans ma bulle je suis béat  Mon esprit flotte sans amarres vers les lointains je mets la barre. Parfois c'est bon de s'envoler Je veux encore décoller Pour planer très haut dans les cieux Plus près d'un soleil plus radieux. Mon enveloppe lors se dilue Des bras, des jambes j'en ai plus Des ailes poussent dans mon dos Je suis plus léger qu'un plumeau. Aérien , j'ai plus besoin de rien Dans les courants je me sens bien Je suis à présent un alien En voyage, je... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 20:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 mai 2016

On le sait bien

On le sait bien Pourquoi vit on, pour qui, pour quoi On mange, on dors, on parle, on aime On souffre, on bosse, on bouge, on sème  On se demande même où on va. Tout ça pour rien, mais c'est si bien Sans trop de sens on le sait bien. On est jeune et con d'abord On étudie, on comprend rien Puis on grandit, on se sent fort Mais ce qu'on fait ça sert à rien. Tout ça pour rien, mais c'est si bien Sans trop de sens, on le sait bien. On croit construire, on croit créer  Une famille et un passé  On... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 06:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 mai 2016

Ma plume c'est moi ha,ha,ha...

Ma plume, c'est moi ha, ha, ha... Ma plume se répand en vers de mirliton Je la laisse courir elle donne le ton Parfois elle se rebelle, crache les mots à la pelle Alors dans ces cas là je dois battre le rappel. Je lui lâche la bride  alors elle se déride Je détend le licou,  prend les jambes à son coup Mais quand elle s'arrête, Quand elle fait la tête  Je la cajole un peu  Pour qu'elle se sente mieux. Ma plume s'abandonne à des vers trop facile Je la gronde un peu, je me fais pas de bile ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 18:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 mai 2016

À fond la caisse

  A fond la caisse Ma compagne m'a dit je te trouve bien triste Tu écris trop souvent des choses épouvantables Tu n'as pas de raisons même pour un artiste Viens jouer avec moi c'est bien plus agréable. Je lui ai dit pourquoi pas rire avec toi ma blonde Même si pour demain je m'inquiète toujours Je ne peux pas grand chose pour transformer le monde Je suis bien plus doué pour te faire l'amour. Le printemps nous invite à célébrer la vie Pourtant toujours une petite voix me dit On va droit dans le mur et on est... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 18:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 mai 2016

Quelques larmes

Quelques larmes.. C'est comme une bourrasque qui veut me renverser Ça me prend par surprise je ne m'y attendais L'émotion est intense je suis bouleversé La voix est si troublante, je me mets à pleurer. Le chanteur sur la scène en toute simplicité Clame d'une voix pleine, vibrante d'émotion Tout ce qui est sa peine depuis qu'elle l'a quitté  Je ressens la blessure, je suis à l'unisson. Je me laisse aller, je pleure à chaudes larmes Je me sens détendu, c'est même agréable Si je suis si ému c'est qu'elle me... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 avril 2016

La voix de la vengeance

La voix de la vengeance Ses lèvres sont ourlées et retroussées de rage Sa bouche est crispée en un rictus sauvage Ses mâchoires serrées tant il en prend ombrage Ses yeux se sont plissés et son corps est en nage  Son visage a vieilli, la haine le ravage. Cet homme est avide de coups et de vengeance Sa raison s'est noyée jadis dans son enfance Quand il a vu mourir ses parents, leur engeance Depuis ce temps d'horreur il ressent une urgence À prendre une revanche, à faire diligence. Son cœur est enflammé par... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 20:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 avril 2016

Ma Mie

Ma mie Mon amie hier m'a dit une chose superbe Je veux avec toi encore rouler dans l'herbe Je ne m'attendais pas arrivé à mon âge À me voir adresser un si joli message. Que l'amour nous réserve toujours quelque surprise Voilà une leçon que j'ai très bien apprise Tant qu'il en est ainsi il n'y a pas méprise L'amour a sur nos vies, encore de bonnes prises. Aujourd'hui veux chanter pour ma mie un poème Un de ceux qu'on écrit pour dire que je t'aime Pour en broder souvent je n'ai aucune peine Mon cœur dicte le ton,... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 20:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 avril 2016

Promenade

  Promenade Je vois les fleurs de magnolias jonchant le sol elles reposent Elles y font un tapis doux aux couleurs nacres blancs et roses J'entends autour de moi les chants, les bruyants pépiements De mille oiseaux qui dans le ciel font mouvements et tournoiements D'ailes L'odeur entêtante et musquée de fleurs couleur aigue-marine Qui flotte dans l'air ce beau matin, vient taquiner mes narines Éveille en moi des sentiments, qui volent comme des mouettes Portées par les courants chauds et leurs battements ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]