04 août 2016

Mémoires

  Mémoires  Où sont-elles passées mes si belles années Où donc se sont enfuies mes amours de jeunesse Dans quel coin de mémoire ont-ils pu se cacher ? J'aimerai à nouveau ressentir leurs caresses. Nos temps de bonheur, ils sont rares et fugaces Essayons de les vivre, avec intensité  En garderons bien mieux, ainsi la belle trace De ces douces émotions, ainsi encapsulées. Il est dans nos têtes, un magique instrument  Il a nom, mémoire, pour enregistrements Plus forte et profonde, la scène tu... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 14:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 août 2016

Vies

  Vies La piste est si longue aux yeux des gens lassés  Qu'ils voudraient en sortir dès le premier matin Elle si courte aussi pour d'autres pleins d'entrain Qui aimeraient glaner beaucoup d'autres années. Que le chemin est droit pour ceux qui ont un but Qu'il est riche en fourche pour tous ceux en question Que le chemin est clair quand l'est la décision Combien il y fait sombre pour ceux qui n'en ont plus. Des carrefours multiples ouvrant sur des possibles Pour ceux qui ont liberté que de pouvoir choisir... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 août 2016

Sources

  Sources Vous l'aurez remarqué, j'aborde tous les sujets Les problèmes de nos temps aujourd'hui si troublés Souvent je ne le fais qu'en pauvres alexandrins Forme un peu datée, mais qui sonne si bien. Il faut que la lecture, soit fluide et non pénible  Pour que toutes ces idées atteignent bien leur cible J'aime cette pensée, de bercer mon lecteur  Pour mieux l'hypnotiser, en faire mon récepteur. Car s'il se prend à lire les vers que je lui offre Il en ressentira comme sortie d'un coffre Une vieille... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 15:09 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
03 août 2016

Réseaux

Réseaux  Je suis coupé du monde, plus accès au réseau Sur ma box il clignote, un affreux voyant rouge Que vais-je donc faire, si plus rien ne bouge Quand mes écrans tactiles sont ma seconde peau. La bulle autour de moi je la sens si restreinte Et déjà j'y étouffe, suffoque sous son étreinte  Où je vais échanger quelques banalités  Avec quelques voisins ou des parents pressés. Mais qu'est-ce que je vais dire aux copains du lycée  Si je n'ai plus accès aux délires de YouTube  Que pourrai-je... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 août 2016

A la bougie

A la bougie Une nuit à la bougie comme autrefois sans doute Quand notre insomnie se défiait du noir Que l'électricité n'éclairait pas les routes Et que l'on y veillait pas très tard tous les soirs. La flamme qui tremble me donne un halo Ma feuille de papier rend un éclat palot J'écris ces quelques mots sous ce maigre falot  Inspiré par la scène qui semble un tableau. C'est comme si la vie n'existait plus que là Dans ce mètre carré éclairé chichement Comme si je n'étais de ce monde d'avant Dernier... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 août 2016

Pas plus qu'un battement...

Pas plus qu'un battement...   Beaucoup l'ont déjà dit, nos vies sont éphémères Des lors pourquoi vouloir s'emparer de la terre Pourquoi vouloir inscrire dans les replis du temps Des choses trop fragiles pour durer très longtemps ?   S'il est une sagesse c'est celle des enfants Chaque jour est nouveau et contient sa promesse Dès lors qu'ils sentent autour, l'amour et les caresses Ils sourient à la vie, sans grand souci du temps.   Mais nous en grandissant... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 août 2016

Vaisseau fantôme

  Vaisseau fantôme  Sur un grand banc de sable, un trois mats échoué  Y pendent lamentables, quelques voiles trouées  On croirait que le diable en a fait son foyer Un son insoutenable sort d'une coque brisée. Il fut le redoutable écumeur de ces eaux Un pirate pendable gouvernait ce bateau Légende effroyable, on dit que ce manchot Avait les yeux du diable qui réclamait son lot. Une histoire mémorable prétend que ce navire Fut logis admirable où il faisait bon vivre Jusqu'à ce que le diable... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 12:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 août 2016

Légende

Légende  Les rideaux sont parfaits voiles éthérés de lune Dans chacune des chambres sont de grands lits de plume Aux plafonds sont sculptés ou peints des angelots Il y dans chaque pièce pendules et bibelots. C'est un bien vieux château peuplé d'ombres légères  Il se dit qu'autrefois ses salons hébergèrent Un amour las proscrit, entre noble et bergère  Le château est depuis, resté en jachère. Un château de légendes, peuplé de courants d'air Où les portes qui claquent, battent un rythme d'enfer Où des... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 août 2016

Distrait

  Distrait Avez-vous déjà connu un jour de trêve  Un moment de bonheur parfait, un vrai rêve  Où tout est harmonie, ou tout est bon et beau Où il n'y a aucune ombre au tableau ? Même dans ces moments rares et privilégiés  Que l'on voudrait toujours vivre le cœur léger Il y plane un trouble qui vient un peu gâcher  Le plaisir qu'on éprouve, et qui peut l'entacher. C'est parfois un détail oh combien ridicule Où l'incapacité de vivre sans calcul Car on a tant de mal à vivre le présent  ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 août 2016

Fausse route

Fausse route J'ai regardé pendant longtemps Tout ce beau monde s'agiter Je n'ai compris qu'avec le temps Pourquoi ainsi ils se pressaient. Ils courent tous après le temps Comme s'ils allaient en manquer Ils ne prennent jamais le temps De reposer, de rêvasser. Ils croient la course contre le temps Être le sens de l'existence Mais ils se trompent tout le temps C'est l'accepter qui est délivrance. Ils veulent tant remplir leur temps Qu'ils en perdent du temps à vivre Ils ont peur de perdre leur temps Mais... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]