14 juillet 2019

Tout de grâce investi.

Tout de grâce investi. L’enfant est accroupi sans effort apparent Sur le vieux canapé où il aime jouer Il tient entre ses mains un des jeux à écrans  Il en paraît absent, tant il est absorbé. Tout est charmant en lui, tout en lui est gracieux  Jusqu’à ces cils très longs, tout au bord de ses yeux, Jusqu’à son teint de peau, d’un ambre un peu doré, Son corps plus que parfait, et bien équilibré. Son sourire éclaire d’une lueur coquine Son visage bordé de brune chevelure Un peu ébouriffée et coiffée très nature... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 juillet 2019

Les vrais monstres.

Les vrais monstres. À ce qui est déplaisant, nous ne laissons de place Quitte, bien entendu, à nous voiler la face  Nous sommes aveugles et sourds, à ce qui n’a de grâce  Nous ne voulons pas voir, le lâche, dans la glace. De combien de malheurs, sommes-nous responsables Que tous nous déplorons, assis à notre table Par nos comportements, ils sont inéluctables  Pourtant les ignorer, est bien plus confortable. Océans de plastiques, et déforestation  Ou guerres du pétrole, qui ne disent leur nom ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 juillet 2019

Limites

Limites Jusqu’au bout il explore, même jusqu’aux limites Toutes ses émotions, ses multiples aptitudes Il pousse aux extrêmes, parfois jusqu’au vertige Au risque de se briser, comme fleur sur sa tige. Les passions qui le portent, jusqu’à la démesure  Le dépassent souvent, provoquant ces cassures Qui mettent en péril, même son existence Lorsqu’il n’entend plus même, la voix de sa conscience. Il joue sur des valeurs, qu’il a rendues binaires Quand entre bien et mal, il se doit de choisir Le bien c’est difficile,... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 juillet 2019

Un petit caillou

Un petit caillou. N’ai je déjà tout dit de ce que j’ai compris ? Mais tout cela n’est rien au regard de la vie Ce que j’en ai saisi, n’en sont que des fragments Appréhender le tout, demande plus de temps. On ne peux se fier à sa seule expérience  Mais on peut se plonger dans les livres de science  Ou de philosophie pour en prendre conscience Au mieux nous sommes un seau, au puits des connaissances. Quel éblouissement lorsqu’on a pénétré  Au cœur d’un grand mystère, qu’il n’est plus si épais  On... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 juillet 2019

Le violet.

  Le violet Voilà une couleur de fleurs comme de fruit Du bleu et avant l’ombre, elle vibre sans bruit Elle donne aux habits des airs de grande classe Au sein de l’arc en ciel elle tient toute sa place. Avant cela hélas elle n’était que sous-noir  Symbole de tristesse voire de désespoir  C’était couleur de deuil que peut porter un roi Qui teintait la magie mais de mauvais aloi. Elle n’a que le tort de rimer malheureuse Avec un verbe fort qui peut rendre peureuses Celles qui craignent d’être contre... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 juillet 2019

Aérien

Aérien  Du meuble laqué noir, au grand couvercle ouvert S’échappent de ces sons qui vous remuent les tripes  Fermez un peu les yeux, vous voilà en plein trip La musique élève votre esprit dans les airs. Le pouvoir du piano, à lui seul un orchestre De vous emporter haut, sur ses notes si claires De vous faire atteindre l’altitude alpestre Forte, pianissimo, son humeur est altière. Les arpèges s’affolent et la vie s’accélère  La mélodie s’étire et c’est l’apaisement L’écho qui amplifie les gammes les plus... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 juillet 2019

On ne change rien

On ne change rien. À nouveau il s’excuse de n’avoir bien compris Ce peuple qui proteste contre tout son mépris  Il dit que désormais il va faire autrement  Mais sans trop rien changer à tous ses errements. Il maintient sur le fond toutes ses décisions Il n’y a que  la forme qui est seule en question Il nous fera quand même avaler ses pilules  Mais avec du sirop pour ne pas qu’on recule. Mettre l’homme au centre se moque-t-il de nous ? Quand il n’a que l’argent en tête et c’est tout. Pas d’autre... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 juillet 2019

Le vert

Le vert Je m’y suis mis voyez, depuis quelques années  Et jamais je le dis, je ne l’ai regretté  Moi de la chlorophylle, je n’ai jamais assez Je m’y baigne toujours avec volupté. Que ce soit à travers le verre de mes vitres Celui de mes lunettes, j’en bois même des litres Envers et contre tout, dois je le dire en vers C’est la couleur le vert, celle que je préfère. Quand le printemps revient, après un long hiver,  Elle recouvre tout d’un manteau émeraude  Dont les mille nuances me mettent à... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 juillet 2019

Le bleu

Le bleu Le ciel comme la mer, emprunte à la couleur Dont chacun sait tirer, on le sait le meilleur Explorant ses nuances du bleu le plus profond À cet azur magique, dans lequel tout se fond. Une âme douloureuse se teinte ainsi parfois Tous comme sur le corps, ces traces qui se voient C’est la couleur du sang, lorsqu’il est hématome  Celle de la souffrance, que peut connaître l’homme. Celle dont on affuble toujours le débutant  Celui avec lequel, il faut prendre des gants La peur la plus violente, prend cette... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 juillet 2019

de nouvelles fenêtres

  De nouvelles fenêtres  . Tous les jours on se lève en pensant que peut être  La vie nous ouvrira de nouvelles fenêtres  Que l’on fera surpris de belles découvertes  Des rencontres une fois franchie la porte ouverte. Mais l’écume des jours est toujours aussi grise La joie qu’on espérait se révèle méprise  L’horizon est si lourd de toutes ces pensées  Qui encombrent la ligne qu’on voudrait dégagée. Alors trop accablé mais pas vraiment surpris On s’emploie à rêver à ce qui a du prix ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]