09 août 2016

Plaquée !

  Plaquée  La porte a claqué, elle pleure à chaudes larmes La tempête couvait, y avait eu des alarmes Mais elle n'avait pas cru que le lien se romprait Lorsque au creux du lit, ils se réconciliaient. Il en voulait bien plus qu'elle ne pouvait offrir De cette vieille école qui pense que le mâle  Est maitre en sa maison et qu'il a une esclave Soumise à ses désirs et prompte à le servir. Elle a bien essayé de suivre ce modèle  Elle lui est restée elle même fidèle  Mais il a décidé sans... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 août 2016

Le dur et le doux

Le dur et le doux Oh que j'aime le doux de ton sein sur ma joue Que j'aime le satin de ta peau qui m'enjoue Oh comme j'aime ça et comme aussi j'en joue Il n'est pour mon bonheur aucun besoin d'ajout. Oh comme il est dur de forcer sa nature Comme il est difficile de donner en pâture Ce doux jardin secret, cette douce créature  Ces instants de bonheur sans aucune rature. Oh que j'aime ce flou qui est dans ta chevelure Que j'aime ce regard que tu as quand tu es sûre  Oh comme j'aime ça et comme ça me... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 août 2016

Rêve et réalité

  Rêve et réalité  Un coucher de soleil sur les montagnes arctiques Ou un bain de minuit dedans la mer Baltique Un trek dans le désert d'un pays exotique Une heure de farniente passée sous les tropiques Ou pris dans le bouchon d'une autoroute grise Dans la circulation d'une ville soumise  C'est un petit matin alors qu'on se dégrise  C'est le bruit des autos aussi qui vous défrise  Sous les cocotiers, sur une plage blanche Étendu là sur l'eau, sur une belle planche Les tensions et le... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 août 2016

valeurs

  Valeurs De tous temps la beauté, en reine fut célébrée  Les peuples la vénèrent comme une déité  Car elle semble incarner une vraie perfection À quoi chacun aspire, que d'en avoir portion. La beauté pour les uns, les autres ils s'en moquent Les gens en ont pour eux une définition Quand leur appréciation varie avec l'époque Avec le pays ou bien la religion. On parle de canon pour en dire les règles Sans qu'il y ait de rapport avec l'art de la guerre Pourtant on sait des hommes dont l'humeur se... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 août 2016

Jungle miniature

  Jungle miniature Quand allongé sur l'herbe, tel le dormeur du val Mais les yeux grands ouverts, je suis toujours du bal J'observe autour de moi ce monde mystérieux Qui grouille minuscule et si industrieux, Voilà quelques fourmis qui vont en file indienne Entre mille brins, elles vont et elles viennent Transportant sur leur dos, des charges de chameaux Et je n'en vois aucune, décharger son fardeau. Là c'est la sauterelle qui nettoie ses antennes Accrochée à la tige, elle grignote les feuilles D'un bond à... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 14:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 août 2016

Trahis

Trahis Nous nous targuons souvent de notre esprit ouvert Pour avoir, se dit-on, chassé l'obscurantisme Et avoir délivré des peuples qui ont souffert De tant de religions et de leur mysticisme. Pourtant force est de voir, combien ce beau modèle  Qu'au monde entier, bien sûr, nous offrons généreux  Ne sait pas les convaincre qu'il leur propose mieux Que toutes ces religions auxquelles ils sont fidèles. Si nous avions su faire de tous nos nouveaux dogmes Les guides spirituels de notre politique Si ces... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 12:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 août 2016

Une énergie nouvelle

Une énergie nouvelle Phoebus de ses rayons inonde ma cambuse Je vais me réveiller, du sommeil je n'abuse Voilà une belle journée, il faudra que j'en use Sans la modération dont parfois on m'accuse. On peut lâcher la bride quelquefois aux chevaux Ne pas tenir les rennes trop serrées il ne faut Laisser le corps, le cœur exulter à nouveau  Avant que de rejoindre plus tard notre caveau. Une fièvre qui court tout le long de mes veines J'aimerai un peu voir où tout cela me mène  Quand l'esprit et le corps... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 août 2016

Labyrinthe

  Labyrinthe Qui ne se sent perdu dans ce vrai labyrinthe Qu'est devenue la vie de nos contemporains Il y a plus de questions et d'impasses réelles Que de voies de sorties ou bien de passerelles. La vie des sociétés n'a bientôt d'autre règle Que celle que l'argent impose à nos querelles Le sort de la planète est désormais jeté Le compte à rebours semble bien enclenché. Nos vies artificielles se passent sur écrans Comme jeux videos elles donnent sur du néant Les inégalités se sont faites cruelles Certains en ont bien trop,... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 18:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 août 2016

Braises

Braises Je préfère être sourd que de risquer d'entendre Un jour sortir ces mots de tes lèvres de cendres Ces paroles maudites qui viennent sonner le glas De ces amours meurtris, qui n'ont sauté le pas. Sommes-nous à l'abri de ces vides de l'âme  Quand nous avons connu,maints retours de flamme ? Sommes-nous vraiment sûr, que l'amour qui nous lie Ne prendra pas un jour, le chemin de l'exil ? À croire à l'évidence de nos chauds sentiments Nous risquons de ne pas résister aux grands froids Ceux qui peuvent... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 18:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 août 2016

Emmurée

  Emmurée  Quand amours et regrets font tristes épousailles  Que échecs et rejets sont dans la même maille Alors pour toi la vie ne te dit rien qui vaille Tu n'as plus qu'un seul but, il faut que tu t'en ailles. Quand tu as bien bâti ce lugubre édifice  Qui n'existe, soit sûr, que par tes artifices Que tu as peint en noir même tous tes espoirs Que tu as l'impression que toujours c'est le soir Alors tu as un cœur éteint à la lumière C'est à travers un voile que tu vois mes prières  Je... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]