04 avril 2016

Je pourrais...

Je pourrais... Je pourrais en tisser des textes éphémères Avec des mots choisis dans des lexiques rares Je pourrais en hisser des voiles aux couleurs d'ange Pour attirer les vents d'horizons bien étranges Y faire miroiter mille reflets magiques Et puis vous en conter des légendes mirifiques Je pourrai invoquer à l'autel des dieux morts Des Méphistophélès ou bien des Belphegors Vous faire dresser les poils sur vos bras désarmés Ou vous ensorceler ou encore vous charmer. Mais j'ai choisi la terre et sa réalité ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 avril 2016

Les arpèges élégants

  Les arpèges élégants Je crois encore entendre les arpèges élégants Des violoncelles légers au milieu de l'orchestre Tandis que de ta main tu me serrais la dextre Que ma peau frémissait sous l'épaisseur du gant. Un simple attouchement qui en disait si long Sur nos espoirs cachés d'ardente communion Mais nous étions tous deux, contraints à la sagesse On ne plaisante pas avec la sainte messe. Dans cette société pleine de faux semblants Chacun y est tenu de bien tenir son rang Même si bien souvent, il faut... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 avril 2016

Trouver sa voie...

  Trouver sa voie... Hier soir j'ai vu à la télé Dans mon émission préférée A la queue leu leu défiler Les p'tits chanteurs sélectionnés. Au début c'est peut être la voix Qui détermine le bon choix Mais au fil de ces émissions Les gros, les moches sont sans façons Remerciés comme il se doit  Des trémolos sont dans la voix De ces beaux coachs qui ont le droit  De jouer les dieux, sont là pour ça. Et cela sans parler des vieux  Ceux là sont vite mis hors jeu Il ne reste que les plus... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 avril 2016

Courte, trop courte

  Courte, trop courte... Jeune ou vieux que vous importe A l'instant t s'ouvre la porte Quand la musique est finie Qu'on dit adieu, à cette vie. Toujours trop courte la parenthèse Qui a pu là, nous être offerte Pour goûter trop vite, trop mal A peine ouvert était le bal. Chaque seconde pèse son temps Quand la suivante est incertaine Chaque moment vaut son comptant De joie, d'amour ou bien de peine. Bien qu'il s'étire quand on languit Bien que fugace quand on s'éclate  Jamais pressé, parfois rétro ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 avril 2016

En bocal

  En bocal Je vois la maison vide aux fenêtres cassées Un sanglot fait sa route au fond de mon gosier L'allure de la bâtisse paraît si désolée  Là où jadis la vie éclatait et jouait. Les années passent et ne ménagent rien Ni les choses, ni les hommes, elles ne respectent rien Souvent il vaut bien mieux ne jamais revenir Dans des lieux dont un jour il a fallu partir. Gardons nos souvenirs intacts dans nos mémoires Ils seront à l'abri des agressions du temps Nous pourrons les revoir, revivre leur histoire... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 avril 2016

Bouquet fané

  Bouquet fané Le bouquet sur la table est à présent fané Le moment mémorable est bien hélas passé  Un homme agréable lui avait apporté Ces fleurs si périssables en gage d'amitié. Elle est incapable, ce bouquet de jeter Souvenir impalpable d'une belle journée Bien enfouie sous le sable de tous ses rejets Elle fut pitoyable, ne lui a pas dit : restez ! Elle est inguérissable, elle ploie sous les regrets Comme elle est pitoyable, près du bouquet fané Elle envoie au diable ce qu'on lui inculquait Il n'est... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 avril 2016

Chemins de fortune

Chemins de fortune Nous arpentons sans fin des chemins de fortune Ne savons pas très bien s'ils mènent à la lune Parfois ce sont déserts, à l'infini des dunes D'autres fois des forêts, hautes comme des hunes Infinité de routes, et tant de carrefours Qui de ce labyrinthe, la trouvera l' issue ? Les voies sont multiples, elles font des détours J'oublie où est le but, mais l'ai je jamais su ? Au bonheur de la chance, on peut se confier Si tu as bonne étoile, elle sera ton cocher Si tu trouves la carte pour mieux te... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 18:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 avril 2016

Détour

Détour J'aperçois quelques éclats qui filtrent sous les arbres J'avance et je vois une fontaine de marbre D'où coule dans une vasque, une eau claire et fumante dans l'état où je suis, elle me parait tentante. Je me retrouve nu, dans l'air vif et glacial Je me plonge aussitôt, dans cette eau de Tentale La chaleur m'envahit en ondes bienfaisantes Mes muscles trop raidis, voila qu'ils se détendent. Je goûte, me délecte, cette source je hume S'en dégagent des vapeurs qui s'élèvent en brume Elles voilent les entours... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 avril 2016

je l'attends

Je l'attends.... J'observe dans les cieux les larges traînées blanches Des avions qui sillonnent le monde en tous sens Je rêve et j'espère qu'elle se trouve à bord Et que dans quelques temps elle sera sur mon corps. Je l'attends J'observe les sillages des grands bateaux sur l'eau Ils emmènent en voyage de jolis matelots Je rêve et j'espère qu'elle se trouve à bord Et que dans quelques heures, je serrerai son corps. Je l'attends Je vois passer les trains qui zèbrent la campagne Leurs wagons emmènent tant de... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 avril 2016

Un caillou dans la chaussure

  Un caillou dans la chaussure J'ai trouvé ce matin, en mettant mes chaussures Un caillou bien coquin, coincé dans la semelle Si je ne l'avais vu, j'aurai une blessure Et j'aurai eu grand peine à jouer les gazelles. Dans la vie ordinaire, on les sent pas toujours Les grains qui nous empêchent d'aller jusqu'au bout Les pièges qui se trouvent sous chacun de nos pas Et dans lesquels on tombe, quand on ne les voit pas. Parfois comme c'est bête, ça tient à pas grand chose Réussir ce qu'on veut, brisé par quelque... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:18 - - Commentaires [1] - Permalien [#]