02 janvier 2017

Instinct de mort

Instinct de mort Chatoyantes horreurs sublimes, amorales Du monde tout autour on n'entend que les râles Et les ombres portées des tyrans carnaval Ne cache plus vraiment tous les cris des cabales Désespoirs en fumées plus noires que des tombes Les gravats sont partout quand poussières retombent Les cris des condamnés par un sort implacable Résonnent bien partout et jusque sur nos tables. Dérisoires essais, tristes pantalonnades Quand partout les puissants sont des batteurs d'estrade Le courage se terre d'ailleurs on ne sait où ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 janvier 2017

Faux serments

Faux serments Parfois je me fais peur, prophète de malheur Moi moderne Cassandre dont les mots sont de cendres J'aimerai tant ouvrir ces lendemains qui chantent Si nous n'étions déjà sur la mauvaise pente. Dans ce grand bras de fer qui secoue la planète Entre tous les aveugles et les rares voyants Le nombre paralyse et ce à chaque instant Les pensées optimistes qui me viennent en tête Ce sont des jours de fête qui masquent le présent Tous les signaux d'alerte sont pourtant insistants Lorsqu'on en sortira c'est la gueule de... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 janvier 2017

Tarie !

Tarie ! La citerne est tarie et les gouttes perlées De chère poésie n'irriguent plus son âme La réserve a fini par épuiser ses charmes Les dernières vapeurs à présent envolées. Dans la soupe magique les pensées qui naissaient Lui étaient une drogue dont il ne se lassait C'est à petite dose que pourtant il goûtait À ce nectar sublime, ambroisie parfumée. Il est blessé à mort et pourtant pas de traces Le crime est si fort, et grande est la menace, En son for intérieur il n'y a plus de chansons Au dedans tout est mort, plus de... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 janvier 2017

La faim

La faim La passion est violente les digues ont craqué La vague déferlante elle a tout emporté La colère est puissante les verrous sont brisés La violence est latente et elle a gagné. La faim était féroce et les dents ont mordu C'est celle de ces gosses, de ces âmes perdues Regarde les molosses pour qui ils sont venus Ce sont pas des colosses mais leurs dents sont pointues. Quand les lois et les règles sont des colifichets Pour des gens entraînés à toujours s'en ficher Quels sont les responsables, est-ce fatalité Mais sans... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 janvier 2017

Jours de fête

En ces jours de fête, oublions nos peines Et n'ayons en tête que les gens qu'on aime... Des lumières partout, des guirlandes aux fenêtres Et dans les cœurs surtout cette envie de renaître De donner, recevoir, se trouver en famille Laisser tous les soucis, admirer ce qui brille. C'est autour de la table en de longues agapes Que l'on soit mécréant ou écoute le Pape Que les liens se renouent, que l'on oublie surtout Pour espérer demain des jours heureux pour tous. C'est autour du sapin tout garni de décos Que l'on va disposer... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 janvier 2017

Babel

Babel Vois ce monde qui n'est qu'une tour de Babel Où règne l'éphémère où rien n'est éternel Où la cacophonie des ambitions mêlées Éclaire l'avenir d'un horizon plombé. Jamais la boule ronde n'a été si étroite Et la folie des hommes, elle n'est plus en boîte Leur puissance de nuire est si épouvantable Leur incompréhension est incommensurable. Partout volent des mots qui ne sont plus compris Chacun clame une foi et tant pis s'il meurtrit Des hommes qui se parlent mais sans aucun respect Des hommes qui sont sourds aux paroles... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 janvier 2017

L'instant parfait

L'instant parfait La gamme infinie des sons et des couleurs La palette si riche des sensations d'humeur Le fond inépuisable des objets de nature Tout cela dans nos vies est jeté en pâture. Au fil de nos saisons et au cours de nos âges Nous apprenons beaucoup et nous mémorisons D'abord sans rien comprendre au moindre paysage Puis quand vieillesse vient on saisit la chanson. Il est des moments rares où tout est unisson Où tout est harmonie jusqu'au moindre frisson Où tout cela s'accorde en subtile émotion Et forme un miracle... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 janvier 2017

Inaccessible

Inaccessible On peut sans la nommer lui offrir des poèmes On peut sans se montrer lui dire des je t'aime On peut à l'évoquer en dire la beauté On peut à l'invoquer en chanter la bonté. S'émouvoir en pensant à ses courbes parfaites N'avoir d'elle d'images que celles qu'on s'est faites Frissonner à son rire, trembler sous son regard Espérer qu'elle sera sensible à nos égards. Ne s'adresser à elle qu'en termes bien choisis Suggérer son désir sans jamais qu'il soit dit Engager sa parole à toujours la servir Et guetter de sa part... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 janvier 2017

Insatisfait

Insatisfait Tu rêves de grandes villes et de célébrités Tu aimerais toi-même avoir notoriété Tu chevauches sans cesse de nouvelles chimères Tu vis dans un ailleurs bien trop loin de tes terres. Regardes autour de toi et mesure ta chance Ta maison est perchée en haut de la colline Et où que tu te tournes c'est la plaine immense Et aussi des forêts et de larges salines. Tu peux voir tes chevaux paître au milieu des vaches Les aider à grandir c'est l'une de tes tâches Tu es un homme libre dans tout ce no man's land Personne pour... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 janvier 2017

Le serpent noir Sur une grande butte se trouve un tipi Autour sont des dizaines le long du Missouri Dans cette grande plaine du Dakota du nord Dans ce lieu qui s'appelle je crois Standing Rock C'est la vallée sacrée de ces tribus indiennes Leurs morts y sont couchés et pas question qu'on vienne Troubler leur long repos par des travaux impies Voilà la vraie raison de ces nombreux tipis. Ils s'opposent au projet de ce serpent d'acier Qu'ils nomment serpent noir qui peut tout polluer Porté par l'intérêt de groupes financiers Qui... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]