26 février 2018

La muse indiscrète

La muse indiscrète. Ma muse bien souvent échappe à ma plume  Pour s’en aller voler, jusques à Pampelune Elle sait me rappeler, ce que pèse une plume Quand seule souveraine, est sa dame la lune. Ma muse voyez-vous aime à visiter Bien d’autres fantaisies, que amours de papier Ma muse est anxieuse, elle aime à pleurer Sur l’avenir des hommes, elle vient se lamenter. Voit-elle l’avenir, dans les nuages sombres Ou veut-elle ternir la couleur de nos songes ? Ma muse facétieuse, ne semble plus trop croire Quand les... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 février 2018

Au temps des enfants libres

Fable de tous temps et de tous paysAu temps des enfants libresIl y eut savez-vous, des enfances heureusesQuand les gamins jouaient sans craindre de barrières Leur grand terrain de jeu, la campagne entière Dans laquelle ils menaient, des conquêtes hasardeuses.Vêtus de ces vieux shorts, qui résistent à toutBras et jambes griffés, égratignés partoutDes genoux bien cagneux, à force de ces chutesQu’ils faisaient en grimpant, sur de pauvres cahutes.Criant à plein poumons, au milieu des pinèdes Ou du haut des rochers, aux... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 12:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 février 2018

Malentendus

  Malentendus. Nous vivons en ces temps sur des malentendus Lorsqu’il s’agit pour nous de choisir nos élus  Nous sommes il est vrai, quand même un peu perdus Entre ceux qui promettent, ceux pour qui c’est foutu. Les lendemains qui chantent, on aimerait y croire Mais tout nous désenchante, on parle que de croitre  Le bonheur ne s’exprime, qu’en points de PIB On rêve de CDI déjà pour les bébés. Quelques uns crient au loup, fait gaffe à la planète Mais c’est bien le court terme, que tous ont à la... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 12:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 février 2018

Anniversaire

  Anniversaire Chaque jour j’en suis sûr est un anniversaire Si ce n’est pas pour moi c’est pour l’un de mes frères  De quoi se réjouit-on alors me direz-vous Chaque jour est nouveau et pour chacun de nous. Pourquoi fêter l’année et ne fêter le mois Pourquoi pas la semaine ou chaque jour, pourquoi ? N’est ce pas chaque jour, qui est un nouveau miracle N’est-ce pas tous les jours, qu’on franchit les obstacles ? Se réjouir de la vie, chaque heure et chaque jour  Apprécier cette chance, lui donner de... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 12:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 février 2018

Au pays des chiots

  Fable de tous temps et de tous pays Au pays des chiots C’étaient deux jeunes chiots, s’ébattent dans la cour Comme ils s’entendaient bien, se voyaient tous les jours Leur camaraderie faisait plaisir à voir  Ils semblaient si copains, amusants, blanc et noir. Car on les surnommait, et la nuit et le jour Ils étaient bien deux notes, qui sur la portée courent Etaient à cette école, qu’on appelle la rue Aussi je m’interroge, que sont-ils devenus ? L’un était pure race, de famille cossue Habitait... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 12:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 février 2018

Au lac de Balcère

Au lac de Balcère. C’est le père Michel qui est mordu de ça  D’aller dans des refuges où personne ne va Comme on lui fait confiance malgré tout, malgré ça  Tous nous voilà partis, ce matin, d’un bon pas. Sur les pistes enneigées, bordées d’arbres tout blanc Nous allons jusqu’à un lac, gelé au vu du temps Le ciel est dégagé, des nuages y font semblant De masquer le soleil mais pas pour très longtemps. Nous avons retenu des choix bien différents  Pour arpenter la piste, damée très fraîchement  ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 12:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 février 2018

Au pays des moutons

  Fable de tous temps et de tous pays Au pays des moutons Ne pensez pas aux loups, mais plutôt aux moutons Partout dans tous pays où si bien on les tond Je vous compte l’histoire d’un troupeau de laineux Qui voulaient vivre ensemble, dans l’amour et sans haine. Voulant vivre en paix, et à leur vie vaquer  Il fallait de leurs prés, la gestion confier Lors d’un commun accord ils disent désigner  Ceux qui vont s’occuper, des communs intérêts. Tout se passe au début dans le meilleur des mondes Car ils... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 février 2018

Facétieuses

  Facétieuses  Posées là lettres noires, sur la surface blanche Comme on voit les oiseaux, silhouettes sur branches, Vont elles s’envoler, dans ce souffle qu’exhale L’idée qu’elles attendent, telle est saisie la balle ? Ce ne sont que signaux, inertes sans ce sens Que leur donne l’élan, qui en sera l’essence, La flamme inépuisable de cette inspiration Qui mettra de la vie, là où étaient des pions. Pourquoi cet ordre là, cette combinaison Il y avait tant de choix, serait ce enfin le bon ? Il y a de la... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 février 2018

Au temps des troubadours

  Fable de tous les temps et de tous les pays Au temps des troubadours En des temps reculés, des châteaux et des princes Où le moindre hobereau voulait tenir sa cour Étaient les bienvenus, les gentils troubadours Pour égayer les jours, les plaisirs étaient minces. Il advint qu’un beau jour, arriva au château  Peu importe son nom, mais il était très beau Un flambant ménestrel, dans de très beaux atours Bien plus que n’en portaient, alors, les troubadours. Le seigneur fut flatté, d’avoir ce visiteur Lors il... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 février 2018

Reviens-nous poésie

Reviens-nous, poésie. Pourquoi la poésie, n’a plus comme antan La force qu’elle avait, auprès de tant de gens Pourquoi les mots qu’elle porte, ne sont plus entendus Ne franchissent la porte, en est-elle exclue ? Ne serait-elle plus qu’une langue savante Prisée par une élite qu’encore elle tente ? Alors en aucun cas il ne faut l’enfermer Dans des codes rigides qui peuvent rebuter, Elle peut, j’en suis sûr, parler au plus grand nombre Pour leur conter la joie ou des choses plus sombres Elle peut aller au coeur de nos... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]