15 octobre 2016

Libère toi

Libère-toi Le diras-tu enfin ce qui ainsi t’étreint Pourquoi donc cette angoisse, pourquoi cet air de chien Je te vois tous les jours ainsi ronger ton frein T’agiter en tous sens tout en manquant d’entrain. Selon toute apparence tu ne sais plus que faire Tu es là hésitante et bien plus tu t’enferres Tu marmonnes des mots mais quoique tu profères Ce n’est pas comme ça qu’on mène ses affaires. Alors je t’en supplie, confie donc tes problèmes C’est en les partageant avec ceux que l’on aime Qu’on peut trouver parfois une issue à sa... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 octobre 2016

Une vie mélangée

Une vie mélangée Une vie éclatée, gouttelettes d’écume Une vie morcelée, étincelles de feu Une vie de papier, en poussières de peu Une vie sans projet, en volutes qui fument, Ouverte et tiraillée, sans contrôle à la une Glissante et fuyante comme sable sur dune Une vie qui avance, bateau ivre esseulé Une vie qui se vautre, marin au port saoulé. La vie à reculons, une vague en reflux La vie en pointillés, brin à brin décousue La vie en débandade, en volée de moineaux Ou en capilotade, et en mille morceaux. Une vie exposée,... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 octobre 2016

Vignerons

    Vignerons Je les voyais très peu ces cousins vignerons Que j’avais dans l’enfance fréquentés tout miston Quand nous jouions tous fous parmi les pieds de vigne Ou parmi ces grands chais, ou en lancers de pigne. Mais c’était mes racines que ces gens attachés A guetter les gelées et les pluies de printemps Dont la vie se rythmait au gré de ces actions Que réclamait la vigne pour gagner son pognon. Tout me semblait nouveau, j’étais d’une province Plus proche des moutons et des bouses de vache Je n’étais point alors... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 octobre 2016

Le vieux clochard

Le vieux clochard Certain soir il y avait au fond de mon jardin Un grand feu allumé par de pauvres voisins Un couple de clochards qui avait pour coutume D'ouvrir quelque bouteilles les soirs de pleine lune. Dans une bergerie en ruines et pierres nues Ils vivaient chichement que ces deux inconnus Il ne nous gênaient pas et ils étaient chez eux Mais il n'avaient rien d'autre que la ruine et le feu. Un jour ils sont partis on m'a dit à l'hospice Laissant derrière eux un chien sentant la pisse On n'eut plus de nouvelles, les années... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 octobre 2016

Langueur automnale

Langueur automnale De l'été finissant ne reste que souvenirs L'automne flamboyant impose ses soupirs Les arbres hésitent encore à perdre leur feuillage Ils rivalisent entre eux en de beaux étalages. Quand le ciel est plombé, octobre se ramène Et cette humidité qui partout nous pénètre, On jette des coups d'œil à travers les fenêtres Espérant le soleil qui ailleurs se promène. On s'active à nouveau autour de tous ces poêles Qu'on avait oubliés lorsqu'on vivait à poil On refait ces flambées qui vont mener le bal Désormais c'est... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 octobre 2016

La partie

La partie Depuis combien de temps as-tu perdu la flamme Ne crois-tu plus que l'homme, recherche le meilleur N'as pas plus dans le cœur que son propre bonheur ? Depuis combien de temps ne crois plus en leur âme ? As-tu donc à ton tour soutenu ces sirènes Qui proclament partout que le monde est le même Que c'est partout l'argent qui tous les hommes mène As-tu donc à ton tour quitté aussi l'arène ? Pourquoi abandonner le seul combat qui vaille Celui qui doit conduire l'amour à seul régner Celui qui seul dépasse nos pauvres... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 octobre 2016

Des loups

Des loups Il y a dans mon cœur des courants invisibles Imprévisible elle est la loi de ces fluides On ne sait qui ou quoi ils vont prendre pour cible Dedans ils sont violents, à l’extérieur, timides. Passent dans mon esprit des idées étranges Venues d’on ne sais où, la source en est cachée On ne sait qui ou quoi elles vont inspirer Dedans elles sont troubles, à l’extérieur, des anges. En nous couvent des forces pas toujours avouables Gardons les sous contrôle, avec nous aux commandes S’il y a une chose que je vous recommande... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 octobre 2016

Miettes

Miettes Des miettes de bonheur par ci Et onces de plaisir par là Nous grappillons toute la vie En espérant bien plus que ça. Trop éphémères que les amours Et bien trop brefs tous les beaux jours Bien trop rapides les jours de rêve Les belles histoires toujours trop brèves. Trop de douleurs, de mauvais coups Trop de malheurs, vraiment beaucoup Trop de revers et trop d'échecs Pour juste un jour tremper son bec Dans le nectar des jours heureux Où dans le verre de la chance Dans l'abreuvoir offert aux dieux Et vivre un peu dans... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 octobre 2016

Danse

Danse Des courbes élancées accrochant la lumière Et des creux devinés dans les ombres trop claires Mille grains qui tapissent des surfaces veloutées Des arrondis offerts comme fruits en panier Des jeux de clair-obscur qui attisent la soif Des mouvements furtifs qui réveillent la faim Des crissements de soie, des cheveux qu'on décoiffe Des frôlements discrets, appelant le mot fin Une impatience naît, tapie comme un fauve Des chairs qui se devinent dans des mollesses mauves Des halètements courts et des cris étouffés Dans le... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 15:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 octobre 2016

Matin de pêche

Matin de pêche royal Quand l'astre blond caresse L'herbe tendre et fraîche  Quand rien d'autre ne presse Que personne ne prêche  Je m'en vais à la pêche  Sur les bords du canal Ne vendez pas la mèche  Mais ça m'est bien égal  Sur la berge bien sèche  Je pose mon étal  Mes jolies cannes à pêche  Elles sont originales Je sais bien où je crèche  J'ai l'endroit idéal  C'est juste une brèche  Dans le bord du chenal J'avoue, j'ai la pêche  Je sais... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 21:24 - - Commentaires [1] - Permalien [#]